Dynamix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dynamix, Inc.
Image illustrative de l'article Dynamix

Création 1984
Disparition 2001
Personnages clés Jeff Tunnell, Damon Slye (fondateurs)
Forme juridique Société cotée en bourseVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Drapeau : États-Unis Eugene (Oregon) Voir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Sierra EntertainmentVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Industrie du jeu vidéo
Produits cf. Liste des jeux développés
Société mère Sierra
Site web www.dynamix.com

Dynamix, Inc. est une société américaine de développement de jeux vidéo fondé en 1984 et fermée en 2001, très connue pour ses simulateurs de vol, ses jeux de sport et son célèbre jeu en ligne multijoueurs : Tribes. Dynamix appartenait à la société Sierra.

Historique[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

Dynamix est fondé par Jeff Tunnel et Damon Slye en 1984. Jeff Tunnel débute sa carrière dans l’informatique alors qu’il étudie la biologie à l’université, lorsqu’il achète son premier ordinateur, un Apple II. Il commence rapidement à programmer des jeux sur celui-ci et, fasciné par les possibilités qu’offre la machine, il fonde quelques mois plus tard ComputerTutor, une boutique spécialisé dans les jeux vidéo. Ces derniers sont à l’époque vendus principalement dans des magazins d’informatiques et ComputerTutor est la première boutique des Etats-Unis à se consacrer uniquement aux jeux vidéo. Tout en gérant sa boutique, il continue de programmer et fonde sa propre société d’édition de jeux vidéo, Software Entertainment Company (SEC)[1]. Grâce à sa boutique, Jeff Tunnel fait notamment la connaissance Damon Slye, à qui il finit par proposer un poste de vendeur à temps partiel. Après avoir travaillé quelque temps dans la boutique, celui-ci lui présente le jeu qu’il développe à l’époque sur son Apple II, un jeu de simulation dans un univers de science-fiction baptisé Stellar 7. Impressionné par le programme, Jeff Tunnel lui fait part de ses intentions de se lancer dans la publication de jeu vidéo et tente de le recruter. Damon Slye est au départ réticent, car il souhaite travailler avec Brøderbund Software , Electronic Arts ou Sierra On-Line, mais Jeff Tunnel parvient à le convaincre en lui offrant 30 % de royalties, plutôt que les 20 % habituellement proposés par les éditeurs de l’époque[2].

Peu avant sa rencontre avec Damon Slye, Jeff Tunnel fait également la connaissance de Chris Cole, alors âgé de quatorze ans, qui commence à développer son propre jeu, The Sword of Kadash. Après deux ans de travail, il en termine le développement alors que Damon Slye termine celui de Stellar 7. Les deux jeux vont ainsi constituer les deux premiers produits du catalogue de la société de Jeff Tunnel, la Software Entertainment Company. Jeff Tunnel ne tarde cependant pas à se rendre compte qu’il est difficile de s’imposer dans le monde de l’édition de jeu vidéo qui, en 1984, est déjà dominé par les poids lourds du secteur. A la place, il propose donc à Damon Slye de s’associer pour fonder un studio de développement. Ce dernier accepte, Jeff Tunnel revend alors sa boutique, et ensemble, ils créé un des premiers studios de développement, qu’ils baptisent Dynamix[2].

Débuts[modifier | modifier le code]

Les deux associés commencent immédiatement à rassembler de nouveaux talents pour concrétiser leur projet. Impressionné par une démo envoyée par un jeune programmeur, Kevin Ryan, ils lui proposent de les rejoindre et de devenir co-propriétaire de Dynamix. Ils commencent ensuite à démarcher les éditeurs, dont Electronics Arts à qui ils envoient une version de Stellar 7. Ils sont ainsi contactés par Joe Ybarra qui n’est pas intéressé par le jeu, qu’il juge trop similaire à Battlezone, mais qui se montre intéressé par leur travail. Après plusieurs mois à attendre une proposition concrète d’Electronics Arts, ils sont invités au siège de l’éditeur où il présente une idée de jeu dans le style de Prince of Persia et Indiana Jones. L’idée est cependant refusée par Joe Ybarra, qui leur propose alors de créer une simulation de tank en trois dimensions sur Amiga. Dynamix commence alors à développer Arcticfox sur des prototypes d’Amiga, qui n’est alors pas encore sorti. Le jeu rencontre un certain succès commercial, permettant à Dynamix d’être reconnu comme un bon studio par Electronics Arts. Dans les années suivantes, ils continuent ainsi de développer des jeux pour le compte de l'éditeur, comme Abrams Battle Tank (1988) ou Project Firestart (1989), et le studio s’agrandi jusqu’à compter 20 employés fin 1988[3]. Afin de ne pas dépendre uniquement de leur accord avec Electronic Arts, la direction du studio décide ensuite d’étendre leur portefeuille de client et se rend pour cela aux principaux salons de jeu vidéo où ils entrent en contact avec de nombreux éditeurs. Dynamix se forge ainsi une certaine réputation et commence à intéresser de nombreux éditeurs. Ils finissent par accepter une proposition d’Activision avec qui ils signent un accord après avoir mis fin à leur collaboration avec Electronic Arts. Le studio développe alors des jeux basé sur plusieurs licences détenues par Activision, dont notamment BattleTech, Die Hard et Ghostbusters. L’année 1989 se révèle productive et profitable pour le studio, qui développe au total sept jeux, dont cinq publiés par Activision[3].

Rachat par Sierra[modifier | modifier le code]

Malgré ce succès, Jeff Tunnell et Damon Slye ont le sentiment que le studio stagne et ils décident qu’il est temps pour Dynamix de publier ses propres jeux. Ils recrutent alors Tony Reyneke en tant que directeur administratif et financier afin de les aider à réunir des capitaux pour leur nouvelle activité. Pendant ce processus, ils sont contactés par Ken Williams de Sierra On-Line qui souhaitent acquérir la licence de leur moteur 3D pour 300 000 $. Cet argent leur permet de se financer et de publier A-10 Tank Killer (1989) et David Wolf: Secret Agent (1989) à leur compte. Satisfait de leur technologie et des jeux qu’ils développent, Ken Williams les recontact alors pour leur proposer de racheter le studio. Hors, si A-10 Tank Killer et David Wolf: Secret Agent se vendent plutôt bien, ils ne permettent pas de maintenir le studio à flot, et ils décident donc d’accepter l’offre de Sierra[4]. Dynamix est ainsi racheté par Sierra On-Line en 1990[5]. Peu de temps avant le rachat, Dynamix commence a développer leur premier jeu d’aventure, Rise of the Dragon, avec pour objectif d’en faire un jeu totalement différents des standard du genre que sont Maniac Mansion et King's Quest. Pour celui-ci, ils développent une série d’outils, baptisé Game Development System, destiné à accélérer le processus de production des jeu en permettant notamment aux employés du studio de travaillé en réseau sur les différents aspects du jeu. Celui-ci se révèle un excellent outil et, peu après le rachat par Sierra, Dynamix publie Rise of the Dragon qui rencontre beaucoup de succès[4]. Le studio produit ensuite plusieurs des jeux les plus populaires de Sierra, dont le simulateur de vol de combat Red Baron (1990), le jeu de réflexion The Incredible Machine (1992), les simulateurs de mecha de la série Earthsiege et les jeux de tir à la première personne de la série Tribes[5].

Après Rise of the Dragon, Dynamix publie d’abord Red Baron (1990), une simulation de vol de combat sur le thème de la Première Guerre mondiale, lui aussi basé sur le Game Development System. Le studio publie ensuite Heart of China (1991) et, peu de temps après, Jeff Tunnel Commence à travailler sur un jeu qui deviendra l’un des titres du studio les plus populaire de l’époque, The Adventures of Willy Beamish (1991), grâce notamment à une technique d’animation innovante et un scénario plus travaillé. Pour le développer, le studio engage en effet des animateurs de The Walt Disney Company ainsi que deux scénaristes d’Hollywood, Tony et Meryl Perutz. Comme les deux précédents jeux d’aventure du studio, celui-ci connait un important succès commercial. Après sa sortie, Jeff Tunnell quitte son poster de manager au sein de Dynamix pour créer son propre studio, Jeff Tunnell Productions, afin de disposer de plus de liberté en terme de création. Bien qu’il s’agisse d’un studio séparé, il continue néanmoins de collaborer étroitement avec Dynamix et Sierra, pour publier notamment The Incredible Machine (1992). En 1994, Damon Slye ressort fatigué de l’éprouvant développement de Aces of the Pacific et décide de quitter le studio et l’industrie vidéoludique[6]. Malgré ce départ, Dynamix continue d’engranger les succès avec notamment les séries Front Page Sports, Aces et Earthsiege et, en 1995, Jeff Tunnell réintègre Dynamix. Son retour est néanmoins de courte durée car en 1996, Ken Williams vend Sierra et la situation se dégrade rapidement pour le studio. Ainsi, s’il continue de développer de bon jeu, comme par exemple le jeu de tir à la première personne Starsiege: Tribes en 1998, les problèmes de la société mère ne tardent pas à se répercuter sur Dynamix. Après plusieurs années difficiles, Sierra échappe en effet de peu à l’explosion suite à une affaire de fraude au sein de son propriétaire, Cendant Corporation, et en 1999, après une série de licenciement brutale, Jeff Tunnell quitte Sierra et Dynamix pour fonder GarageGames avec trois autres employés du studio. La même année, Chris Cole est licencié en même temps que 60 autres employés du studio, sur les 170 qu’il compte à l’époque. Deux ans plus tard, en août 2001, Dynamix est définitivement fermé[7].

Torque Game Engine[modifier | modifier le code]

Article principal : Torque Game Engine.

Certains membres initiaux de Dynamix ont créé GarageGames, un studio indépendant se consacrant au développement de moteurs de jeu ainsi qu'à la publication de jeux vidéo. Ils négocièrent le code source du moteur de jeu de Tribes 2 avec Sierra. Après avoir retravaillé le code, GarageGames sortit le moteur sous le nom de V12 mais on leur expliqua qu'un autre moteur de jeu portait déjà ce nom. Ils l'appelèrent donc Torque Game Engine (parfois abrégé TGE). Le code source est aujourd'hui accessible à n'importe qui pour un minimum de 100 $.

Ludographie[modifier | modifier le code]

Année Titre Développeur Éditeur Genre Description Plate-forme
1983 Stellar 7 Damon Slye SEC Simulation Simulation de char d’assaut futuriste Apple II, C64
1983 The Sword of Kadash Chris Cole SEC Jeu de rôle Apple II
1984 Skyfox Ray Tobey Electronic Arts Simulation Simulation de combat aérien futuriste Porté sur Amiga et Macintosh
1986 Championship Baseball GameStar Electronic Arts Jeu de sport Jeu de baseball Porté sur Atari ST et ZX Spectrum
1986 Arcticfox Dynamix Electronic Arts Simulation Suite de Stellar 7. Simulation de char d’assaut futuriste Amiga, Apple II, Atari ST, C64, DOS, ZX Spectrum
1986 GBA Championship Basketball: Two-on-Two Dynamix Activision Jeu de sport Jeu de basketball Amiga
1987 Skyfox II: The Cygnus Conflict Dynamix Electronic Arts Simulation Suite de Skyfox. Simulation de combat aérien futuriste Amiga, Atari ST
1988 The Train: Escape to Normandy Artech Studios Accolade Jeu d’action Porté sur IBM PC
1988 Abrams Battle Tank Dynamix Electronic Arts Simulation Simulation de char d’assaut IBM PC
1988 Pete Rose Pennant Fever GameStar Jeu de sport Jeu de baseball IBM PC
1988 Caveman Ugh-Lympics Dynamix Electronic Arts Jeu de sport Simule des jeux olympiques préhistoriques C64, IBM PC, NES
1989 Motocross Dynamix Jeu vidéo de course Jeu de course de supercross DOS
1989 MechWarrior Dynamix Activision Simulation Simulation de mecha DOS
1989 Ghostbusters Activision Jeu d’action Basé sur le film SOS Fantômes 2 DOS
1989 Deathtrack Dynamix Activision Combat motorisé DOS
1989 Die Hard Dynamix Activision Jeu d’action Basé sur le film Piège de cristal C64, DOS
1989 A-10 Tank Killer Dynamix Dynamix Simulation Simulation de char d’assaut Amiga, DOS
1989 David Wolf: Secret Agent Dynamix Dynamix Jeu d’action DOS
1989 Project Firestart Dynamix Electronic Arts Survival horror C64
1990 Rise of the Dragon Dynamix Sierra Jeu d’aventure Jeu d’aventure dans une version futuriste et cyberpunk de Los Angeles Amiga, DOS, Mega-CD, Mac
1990 Red Baron Dynamix Sierra Simulation Simulation de combat aérien pendant la Première Guerre mondiale Amiga, DOS, Mac
1991 Heart of China Dynamix Sierra Jeu d’aventure Amiga, DOS
1991 The Adventures of Willy Beamish Dynamix Sierra Jeu d’aventure Amiga, DOS, Mega-CD
1991 Nova 9: Return of Gir Draxon Dynamix Sierra Simulation Suite de Stellar 7 et Arcticfox. Simulation de char d’assaut futuriste Amiga, DOS
1992 Red Baron: Mission Builder Dynamix Sierra Simulation Extension de Red Baron DOS
1992 Aces of the Pacific Dynamix Sierra Simulation Simulation de combat aérien pendant la Seconde Guerre mondiale DOS, Windows
1992 WWII: 1946 Dynamix Sierra Simulation Extension de Aces of the Pacific DOS, Windows
1993 Sid and Al's Incredible Toons Dynamix Sierra Jeu de réflexion DOS
1993 Stellar-Fire Infinite Laser Dog Dynamix Jeu d'action Mega-CD
1993 The Incredible Machine Sierra Jeu de réflexion 3DO, DOS
1993 Classic Power Compilation Sierra Compilation DOS
1993 Betrayal at Krondor Dynamix Sierra Jeu vidéo de rôle DOS
1993 Alien Legacy Sierra Jeu de gestion DOS
1993 Space Quest V: The Next Mutation Dynamix Sierra Jeu d’aventure DOS
1993 Front Page Sports Football Dynamix Sierra Jeu de sport Simulation de football américain DOS
1993 Front Page Sports Football Pro Dynamix Sierra Jeu de sport Simulation de football américain DOS
1993 Aces Over Europe Dynamix Sierra Simulation Simulation de combat aérien pendant la Seconde Guerre mondiale DOS
1993 Take a Break! Pinball Sierra Jeu vidéo de flipper Windows
1994 Metaltech: Earthsiege Dynamix Sierra Simulation Simulation de mecha DOS
1994 Front Page Sports Baseball '94 Dynamix Sierra Jeu de sport DOS
1994 Bouncers Dynamix Sierra Jeu de sport Jeu de basketball Mega-CD
1994 Sierra Soccer Sierra Jeu de sport Amiga
1994 Aces of the Deep Dynamix Sierra Simulation Simulation de sous-marin pendant la Seconde Guerre mondiale DOS
1994 Front Page Sports Football Pro '95 Dynamix Sierra Jeu de sport Simulation de football américain DOS
1995 Metaltech: Battledrome Dynamix Sierra Simulation Simulation de mecha DOS
1995 Command: Aces of the Deep Dynamix Sierra Simulation Version Windows de Aces of the Deep Windows
1995 The Incredible Machine 3 Sierra Windows
1995 Earthsiege 2 Dynamix Sierra Simulation Simulation de mecha Windows
1995 3-D Ultra Pinball Dynamix Sierra Jeu vidéo de flipper Windows
1995 Front Page Sports Football Pro '96 Dynamix Sierra Jeu de sport Simulation de football américain DOS
1995 Trophy Bass Dynamix Sierra Jeu de sport Simulation de pêche Windows
1996 MissionForce: CyberStorm Dynamix Sierra Jeu de stratégie Windows
1996 Silent Thunder: A-10 Tank Killer II Dynamix Sierra Simulation Suite de A-10 Tank Killer Windows
1996 Front Page Sports: Trophy Bass 2 Sierra Jeu de sport Windows
1996 3-D Ultra Pinball: Creep Night Dynamix Sierra Jeu vidéo de flipper Suite de 3-D Ultra Pinball Windows
1996 Hunter Hunted Dynamix Sierra Jeu de plates-formes Windows
1996 Cyber Gladiators Dynamix Sierra Jeu de combat Windows
1996 Rama Dynamix Sierra Jeu d'aventure Inspiré du roman Rendez-vous avec Rama DOS, Windows, Macintosh, PlayStation
1996 Front Page Sports Football Pro '97 Dynamix Sierra Jeu de sport Simulation de football américain Windows
1997 Front Page Sports: Trophy Bass 2 - Northern Lakes Sierra Jeu de sport Windows
1997 Front Page Sports: Trophy Rivers Sierra Jeu de sport Windows
1997 Red Baron II Dynamix Sierra Simulation Suite de Red Baron Windows
1997 Outpost 2: Divided Destiny Dynamix Sierra Jeu de gestion et de stratégie Suite de Outpost Windows
1997 Sierra Pro Pilot Dynamix Sierra Simulation Simulateur de vol aux Etats-Unis Windows
1997 3-D Ultra Pinball: The Lost Continent Sierra Jeu vidéo de flipper Suite de 3-D Ultra Pinball Windows
1997 3-D Ultra NASCAR Pinball Sierra Jeu vidéo de flipper Windows
1997 3-D Ultra Minigolf Dynamix Sierra Jeu de sport Jeu de minigolf en 3D Windows
1997 Front Page Sports Football Pro '98 Dynamix Sierra Jeu de sport Simulation de football américain Windows
1998 Starsiege Dynamix Sierra Simulation Simulation de mecha Windows
1998 Starsiege: Tribes Dynamix Sierra FPS Windows
1998 CyberStorm 2: Corporate Wars Dynamix Sierra Jeu de stratégie Windows
1998 Pro Pilot '99 Dynamix Sierra Simulation Suite de Sierra Pro Pilot. Simulateur de vol. Windows
1998 Red Baron 3D Dynamix Sierra Simulation Remake de Red Baron II Windows
1999 3-D Ultra Radio Control Racers Dynamix Sierra Jeu de course Windows
1999 Field and Stream: Trophy Bass 3D Sierra Windows
1999 Curse You! Red Baron Sierra Windows
1999 3-D Ultra Minigolf Deluxe Dynamix Sierra Jeu de sport Jeu de minigolf en 3D Windows
2000 RC Racers II Sierra Windows
2000 3D Ultra Lionel Traintown Deluxe Sierra Windows
2000 Tribes 2 Dynamix Sierra FPS Suite de Starsiege: Tribes Windows
2001 The Incredible Machine: Even More Contraptions Sierra Windows

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Retro Gamer 2010, p. 54.
  2. a et b Retro Gamer 2010, p. 55.
  3. a et b Retro Gamer 2010, p. 56.
  4. a et b Retro Gamer 2010, p. 57.
  5. a et b (en) Mark J. P. Wolf, Encyclopedia of Video Games: The Culture, Technology, and Art of Gaming - Volume 2, ABC-CLIO, , 763 pages p. (ISBN 9780313379369), « Sierra Entertainment », p. 573.
  6. Retro Gamer 2010, p. 58.
  7. Retro Gamer 2010, p. 59.

Biographie[modifier | modifier le code]