Dodge Dakota

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Dodge Dakota est un pick-up de taille moyenne construit par Ram Trucks, (anciennement Dodge Truck) la nouvelle division du groupe Fiat Chrysler Automobiles. Depuis son lancement en 1986 (MY 1987) jusqu'au rachat du groupe Chrysler par Fiat en 2009, il a été commercialisé sous la marque Dodge.

La première génération du Dakota a été lancée en 1986 portant le millésime 1987. Le Dakota a été nominé pour l'élection du "camion nord-américain de l'année 2000". Le Dakota a toujours disposé d'une taille au-dessus des compactes Ford Ranger et Chevrolet S-10. Il s'agit d'une conception classique avec un châssis et un essieu arrière rigide et des ressorts à lames. Le Dakota est le premier pick-up intermédiaire équipé d'un moteur V8 en option. Une caractéristique notable était la colonne de direction à crémaillère, une première pour les camions de travail. Le Dakota a surtout été utilisé par la police et les pompiers, les véhicules hors route, les camions de patrouille, ou même en camion citerne feux de forêts.

Il y eut 3 générations successives de Dakota.

Première génération[modifier | modifier le code]

Dodge Dakota I
Image illustrative de l'article Dodge Dakota

Marque Drapeau : États-Unis Dodge
Années de production 1987-1996
Classe Pick-up
Usine(s) d’assemblage Warren Etat du Michigan, États-Unis
Moteur et transmission
Moteur(s) 2,2 L Chrysler K - 4 cylindres en ligne

2,5 L Chrysler K 2.5 - 4 cylindres en ligne
2,5 L AMC Straight - 4 cylindres en ligne
3,9 L Chrysler LA Magnum V6
5,2 L Chrysler LA V8

Dimensions
Empattement 2.842 / 3.147 / 3.325 mm
Chronologie des modèles

La direction générale de Chrysler a voulu que le Dakota soit le premier pick-up américain de taille moyenne associant la maniabilité et l'économie de carburant d'un pick-up compact avec une capacité de transport proche de celle des gros picks-up traditionnels. Pour limiter les coûts de développement, de nombreux éléments ont été partagés avec les modèles existants et le site de production a été partagé avec le Dodge D, un pick-up de grande dimensions. Le nom Dakota signifie «ami» ou «allié» dans la langue des Sioux, mais il aurait pu aussi faire référence aux États du Dakota du Nord et Dakota du Sud.

La première génération du Dakota a été produite de 1987 à 1990. Il a bénéficié d'une légère mise à jour en 1991 et est resté en fabrication jusqu'en 1996. Il disposait des motorisations Straight-4 et V6 accouplés à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports ou automatique à 4 rapports. La version à quatre roues motrices était uniquement disponible avec le V6. L'injection de carburant a été ajoutée au 3,9 L V6 en 1988, mais la puissance est restée la même.

1989 Dakota Sport cabriolet

En 1988, le Pack Sport a été ajouté en milieu d'année. Il incluait les teintes de carrosserie noir, blanc brillant ou rouge graphique. Disponible en 2 roues motrices et 4x4, le Sport offrait notamment en série : - Radio AM / FM stéréo avec lecteur de cassette - Moquette avec logo et tapis de sol - Banquette avec accoudoir central - Volant sport gainé de cuir - Becquet Mopar avec antibrouillards Bosch - Lunette arrière coulissante - Moteur V6 de 3,9 L - Jantes de 15" en aluminium.

La plate-forme N est le résultat des efforts opérés par Harold K. Sperlich, responsable de la planification des modèles Chrysler au début des années 1980, à qui l'on doit la conception de cette nouvelle plate-forme vu que les modèles compacts d'inspiration japonaise de l'époque n'avaient pas la taille ni les caractéristiques nécessaires pour répondre aux exigences des clients américains. Il faut préciser qu'à la fin des années 1970, Chrysler se remettait à peine de la quasi-faillite et ses ressources financières étaient insuffisantes. Sperlich refusa que l'équipe chargée du projet N recherche avant tout à réutiliser des composants existants pour créer le Dakota. Le résultat de cet investissement très efficace a permis à Chrysler de créer un tout nouveau segment de marché à faible coût. Le Dakota a finalement été utilisé comme base pour créer le Dakota Version cabine étendue et le SUV Dodge Durango.

En 1989, Dodge lance une version inhabituelle, le cabriolet Dakota. Le premier pick-up américain décapotable depuis la Ford Model A. Environ 2.482 exemplaires ont été vendus la première année. Une autre nouveauté importante cette année là a été le moteur V8 Shelby Dakota de Carroll Shelby et la seule traction arrière, une première depuis deux décennies.

Un modèle de cabine étendue "Club Cab" a été lancé en 1990, toujours avec deux portes. Ce modèle a permis au Dakota de se mettre en avant une possibilité de transporter six passagers, même si le siège arrière était plutôt destiné aux enfants sinon à des adultes de petite taille.

En 1991, le Dakota se dote d'une retouche de l'avant avec une nouvelle calandre, le tout inspiré du Shelby Dakota V8. En 1992, les phares en verre carrés ont été remplacés par un ensemble en plastique moulé plus aérodynamique. Cette même année voit l'apparition en option d'un airbag côté conducteur (norme applicable en 1994).

Avec le millésime 1994, le Dakota a connu quelques changements mineurs, parmi les plus significatifs, on trouve l'aibag en série côté conducteur conformément à la nouvelle règlementation.

Pour sa dernière année de production en 1996, le Dakota a vu le remplacement de son moteur de base, nettement insuffisant par rapport à la concurrence, remplacé par un moteur de même cylindrée de 2,5 litres mais d'origine AMC développant 120 ch DIN (89 Kw). Ce sera le seul changement majeur et le dernier.

Les différentes motoirisations offertes :

Dodge Dakota version 1991
  • 1987–1988 - 2,2 L Chrysler K 4 cylindres en ligne, 97 Ch / 72 kW
  • 1987–1991 - 3,9 L Chrysler LA Magnum V6, 125 Ch / 93 kW
  • 1989–1995 - 2,5 L Chrysler K 4 cylindres en ligne, 99 Ch / 74 kW
  • 1991 - 5,2 L Chrysler LA V8 170 Ch / 130 kW
  • 1992–1993 - 3,9 L Chrysler LA Magnum V6, 180 Ch / 130 kW
  • 1992–1993 - 5,2 L Chrysler LA Magnum V8, 230 Ch / 170 kW
  • 1994–1996 - 3,9 L Chrysler LA Magnum V6, 175 Ch / 130 kW
  • 1994–1996 - 5,2 L Chrysler LA Magnum V8, 225 Ch / 168 kW
  • 1996 - 2,5 L AMC Straight 4 cylindres en ligne, 120 Ch / 89 kW.


Seconde génération[modifier | modifier le code]

Dodge Dakota II
Image illustrative de l'article Dodge Dakota
Version double cabine

Marque Drapeau : États-Unis Dodge
Années de production 1997-2004
Classe Pick-up
Chronologie des modèles

La seconde génération du Dakota a été produite de 1997 à 2004. Il hérite de l'apparence des petits camions Ram mais reprend en grande partie le châssis et toute la partie mécanique. En 1998, Dodge lance la version T/R équipée du gros moteur Magnum V8 de 5,9 L développant 250 ch. Lors de son lancement, il a été considéré comme l'un des pick-up les plus radicaux de sa catégorie, non seulement pour son style, mais parce qu'il était resté le seul de sa catégorie avec un moteur V8 qui pouvait se comparer aux nombreux V8 des pick-up de grande taille ayant des charges utiles allant jusqu'à 1 500 livres (680 kg).

En 1998, le Dakota R1 a été lancé pour une production au Brésil. Équipé d'un moteur turbo-diesel 4 cylindres de 2,5 L du motoriste italien VM Motori. Le châssis renforcé disposait de 4 roues motrices. Au total, il y avait 28 configurations de châssis R1 pour le marché brésilien produites dans l'usine d'assemblage de Curitiba en CKD. Ce programme a été purement et simplement annulé lors de la reprise de Chrysler par Daimler AG le 12 novembre 1998.

L'année 2000 voit l'apparition du nouveau moteur de 4,7 L PowerTech V8 avec le lancement de la version "Quad-cabine".

2002 a été la dernière année avec un moteur quatre cylindres équipant le Dakota, Chrysler ayant arrêté la production des anciens moteur AMC. La plupart des clients portant leur préférence sur les moteurs V6 ou V8, beaucoup plus puissants et, comme dans le cas du V6, conformes aux futures normes applicables en 2003 et presque aussi économes en carburant avec une transmission manuelle. Aucune transmission automatique n'étant disponible avec les quatre cylindres.

2003 a vu l'arrêt de l'ancien moteur V6 et du R/T V8. Les modèles du millésime 2004 étaient disponibles avec un nouveau moteur 3,7 L V6 PowerTech ou le V8 de 4,7 L.

Cette génération de Dakota a également été assemblée et vendue au Brésil de 1998 à 2001.

Troisième génération[modifier | modifier le code]

Dodge Dakota III
Image illustrative de l'article Dodge Dakota
Avant le restylage de 2007

Marque Drapeau : États-Unis Dodge
Années de production 2005-2011
Classe Pick-up
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V6 et V8
Cylindrée 3701 ou 4701 cm3
Puissance maximale 210 ou 302 ch
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Automatique 4 ou 5 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 1900 à 2190 kg
Dimensions
Longueur 5550 mm
Largeur 1820 mm
Hauteur 1740 mm
Empattement 3340 mm
Chronologie des modèles

Le nouveau Dakota III (MY 2005) partage désormais sa plate-forme avec le nouveau SUV Dodge Durango. Ce modèle est 94 mm plus long et 69 mm plus large de l'ancienne version, et dispose d'une nouvelle suspension avant et arrière. Ce modèle de nouvelle génération est construit dans l'usine de montage de camions de Warren, dans l'État du Michigan.

Le moteur de base est un V6 de 3,7 L PowerTech, les deux moteurs de 4,7 L V8 sont les PowerTech V8 et High Output V8. Le 3,7 L V6 développe 210 Ch (160 kW) et un couple de 319 Nm. Le 4,7 L V8 développe 230 ch (170 kW) et un couple de 400 Nm. La transmission automatique pouvait être remplacée en option par une boîte manuelle à 6 rapports. À partir de 2007, cette option a été supprimée sur les modèles V8.

En 2006, Dodge lance à nouveau une version Dakota R/T. Malgré l'appellation "R/T" qui signifie "route et piste", le nouveau Dakota R/T n'est qu'une version avec des options intégrées : tableau de bord exclusif, et bandes latérales.

La troisième génération restylée Dakota a été dévoilée au Chicago Auto Show 2007. Le Dakota a reçu un nouveau lifting et une mise à niveau intérieure avec quelques améliorations comme les banquettes chauffantes. Un nouveau moteur V8 de 4,7 litres est lancé, il développe 310 Ch (231 kW) avec un couple de 447 Nm. Le moteur de base reste le V6 de 3,7 litres avec 210 chevaux (160 kW) et 319 Nm de couple. La production a débuté en août 2007.

En 2009, Fiat prend les commandes du groupe Chrysler, laissé en faillite par Daimler AG et sépare la gamme Dodge. La marque Dodge conserve les automobiles et les pick-up sont désormais badgés Ram Trucks.

C'est à partir du MY 2010 que le Dakota a été inclus dans la gamme Ram. Cependant, l'emblème "Dodge" a été conservé sur le hayon, et il a été nommé indifféremment Ram Dakota ou Dodge Dakota. La fabrication de son frère jumeau, le Mitsubishi Raider a été arrêtée en 2009.

Fin de production[modifier | modifier le code]

La troisième génération du Dakota a été abandonnée en 2011. Le dernier exemplaire est sorti de la chaîne de montage le 23 août 2011. La gamme Dakota s'arrêtait donc après 25 ans[1]. En 2011, selon Sergio Marchionne, le PDG Chrysler Group, le Dakota ne devrait probablement pas être remplacé par un véhicule similaire, en raison principalement de la baisse de popularité des pick-up compacts sur le marché nord-américain (Ford USA a tiré les mêmes conclusions pour son Ford Ranger). Un autre problème qui a confirmé cette décision est que les clients se sont plaints que les petits pick-up n'étaient pas proposés à des tarifs inférieurs au grand Ram 1500. Néanmoins, des rumeurs continuent à faire état d'un retour du Dakota en 2015[2],[3].

Cependant, un communiqué de presse de Fiat Chrysler Automobiles du 19 septembre 2014, fait état de la signature d'un accord avec Mitsubishi Motors portant sur le développement commun de la prochaine génération du Mitsubishi L200 pour être vendu à l'échelle mondiale par les deux sociétés.

Les ventes du Dakota aux USA[modifier | modifier le code]

Année Immatriculations
1999 144,148
2000 177,395
2001 154,479
2002 130,712
2003 111,273
2004 105,614
2005 104,051
2006 76,098
2007 50,702
2008 26,044
2009 10,690
2010 13,047
2011 12,156
2012 491


Tous ces chiffres sont issus des organismes officiels nord américains (équivalent du CCFA en France et OICA en Europe). Ils sont également vérifiables sur le site Chrysler[4].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jeffrey Archer, « Chrysler Ends Production of Dodge Dakota Pickup » (consulté le 22 septembre 2014)
  2. (en) « The 2016 Dodge Dakota pickup truck » (consulté le 20 septembre 2014)
  3. (en) « The Next Dodge Dakota: More Intel From Chrysler CEO » (consulté le 20 septembre 2014)
  4. (en) « Chrysler Group LLC Reports U.S. Sales » (consulté le 20 septembre 2014)