Chrysler Stratus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chrysler Stratus de 1996
Dodge Stratus II R/T

La Chrysler Stratus est un modèle d'automobile du fabricant américain Chrysler.

Elle est vendue de 1995 à 2006 sous forme de berline et de 1996 à 2001 sous forme de cabriolet. Elle est vendue sous le nom de Chrysler Cirrus aux États-Unis pour la version haut-de-gamme, Dodge Stratus pour la version milieu de gamme et Plymouth Breeze pour l'entrée de gamme. Elles furent surnommées les "cloud-cars". Le successeur de la Chrysler Stratus est la Chrysler Sebring. La seconde génération de Stratus ne fut vendue que par Dodge de 2001 à 2006, et était basée sur la Chrysler Sebring.

Première génération[modifier | modifier le code]

Chrysler Stratus
Chrysler Stratus
Chrysler Stratus restylée (phase 2)

Appelé aussi Dodge Stratus
Chrysler Cirrus
Plymouth Breeze
Marque Chrysler
Années de production 1995 - 2001
Classe Berline de classe moyenne
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) Essence
2,0L à 2.5L (98–125 kW)
Puissance maximale 130 à 161 ch
Couple maximal 174 à 214 Nm
Transmission Traction avant
Poids et performances
Poids à vide 1406 à 1471 kg
Vitesse maximale V6: 210 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en V6: 10.5 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) berline, cabriolet
Suspensions Indépendante avec bras asymétriques
Dimensions
Longueur 4 746 mm
Largeur 1 822 mm
Hauteur 1 374 mm
Empattement 2 747 mm
Chronologie des modèles

Berline[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le développement de la Stratus/Cirrus a commencé en 1991 dans le but de créer un véhicule abordable, au look expressif et amusant à conduire, toujours suffisamment sûr pour transporter une famille tous les jours[1].

Complétant complètement ce dernier critère de base, le concept montre que le véhicule comporte des portes arrière suicide et un moteur turbocompressé de 3,0 litres à 400 ch[1]. Le concept et le modèle de production ont tous deux utilisé le nouveau le concept de Cab forward de la Chrysler Corporation, lancé en 1992 sur les plus grandes berlines LH, marqué par un long pare-brise très incliné et des porte-à-faux courts. Le fait de pousser les roues plus loin aux coins de la carrosserie a créé une cabine beaucoup plus grande que la plupart des autres véhicules de taille similaire de cette époque.

Les travaux de conception ont été effectués en 1991 et la version finale a été transférée à la production en 1992.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Chrysler Stratus 2.0L

La Chrysler Stratus a été vendue en carrosserie quatre portes en Europe. Le véhicule a été créé et vendu en 1995 sur le marché américain sous le nom Chrysler Cirrus. Elle partage sa plate-forme avec les modèles Plymouth Breeze et Dodge Stratus. Le design de la carrosserie était largement inspiré de celui de la Dodge Stratus (pour le marché nord-américain), seules les emblèmes et les inscriptions étaient ceux de la Marque Chrysler. Les pare-chocs de la Chrysler Stratus ont été repris de la Chrysler Cirrus. Les rétroviseurs extérieurs rigides de la version américaine ont été remplacés par des versions flexibles pour le marché européen.

Certaines pièces étaient changées à l'importation, dont les freins à disques à l'essieu arrière[1], des amortisseurs resserrés, une transmission différente pour les véhicules à boite automatique, les clignotants latéraux, les rétroviseurs extérieurs ainsi que les feux avant. Enfin, l'autoradio était modifié pour afficher l'heure au format 24 heures.

La Stratus fut l’une des premières voitures de Chrysler à utiliser le concept « Cab Forward », ou habitacle avancé[2]. Ce concept se distinguait par de grandes surfaces vitrées et sa garde au toit surélevée pour une meilleure habitabilité. Il apportait également un empattement long et une réduction des porte-à-faux avant et arrière.

Au niveau de la sécurité, la voiture était équipée de base de deux coussins gonflables de sécurité, ou « airbags », (conducteur et passager avant), de la direction à assistance variable en fonction de la vitesse et de l’ABS.

Pour le confort, la Stratus était équipée de l’air conditionné et d’un radiocassette RDS avec 6 haut-parleurs. Cette radiocassette étant liée à une antenne électriquement rétractable[3].

Un restylage a eu lieu en 1998, concernant principalement la calandre avant. La calandre passe du dessin en croix à un quadrillage en plastique noir. De plus, celle ci accueillait le nouveau logo Chrysler.

Versions de la Stratus
Chrysler Stratus (Europe) Chrysler Cirrus Dodge Stratus Plymouth Breeze
Motorisations 2.0L L4
2.5L V6
2.4L L4
2.5L V6
2.0L L4
2.4L L4
2.5L V6
2.0L L4
2.4L L4
Transmissions 5 vitesses manuelle
4 vitesses automatique
4 vitesses automatique 5 vitesses manuelle
4 vitesses automatique
5 vitesses manuelle
4 vitesses automatique
Finitions LE
LX
LX
LXi
Base - SE
ES
Base
Expresso

La Stratus berline proposait donc quatre niveaux de finitions :

  • LE 2.0, 98 kW (133 ch); Moteur 4 cylindres, boîte 5 vitesses manuelle, intérieur velours ou tissu.
  • LE 2.0, 98 kW (133 ch); Moteur 4 cylindres, boîte 4 vitesses automatique, intérieur velours ou tissu.
  • LX 2.0, 98 kW (133 ch); Moteur 4 cylindres, boîte 5 vitesses manuelle.
  • LX 2.5, 120 kW (163 ch); Moteur V6, boîte de vitesses automatique, intérieur cuir, Chargeur 6 CD.

La peinture métalisée était disponible en option[3].

Cabriolet[modifier | modifier le code]

Chrysler Stratus Cabriolet (1996-1999)

La Chrysler Stratus Cabriolet est considérée comme le successeur du Chrysler LeBaron et comme le prédécesseur du Chrysler Sebring Cabriolet.

Le cabriolet possède une plate-forme modifiée de la plate-forme JX. Dotée d'un grand coffre de 300 Litres, capote ouverte, il offre suffisamment d'espace pour quatre personnes. En 1999, la voiture subit un lifting, touchant la calandre comme la berline. Le successeur du modèle Stratus Cabriolet a été vendu en 2001 en Europe sous le nom de Sebring[4].

Différents modèles et motorisations ont été proposés :

  • LE 2.0 (1996-1997)
  • LX 2.0 (1996-2001)
  • LX 2.5 (1996-2001), 125 kW
  • Limited (2000-2001), 125 kW

Coupé[modifier | modifier le code]

Chrysler Sebring Coupe post 1997

Une autre version de Stratus était disponible aux États-Unis. Il s'agit d'un coupé, nommé Chrysler Sebring Coupe. Il était vendu de 1995 à 2000, et fut le successeur du coupé Chrysler LeBaron. Il était également vendu aux États-Unis sous le nom de Dodge Avenger.

Le coupé Sebring de première génération a été introduit en avril 1995, plusieurs mois après la Dodge Avenger[5].

Mécanique[modifier | modifier le code]

Le Sebring Coupe se comportait bien sur de longues routes sinueuses, offrant un roulement minimal, contrairement à ses prédécesseurs. Les modèles LXi ont également bénéficié de barres stabilisatrices arrière, d'une suspension entièrement indépendante, ainsi que de jantes de 17 pouces. Les vitesses de slalom enregistrées se sont avérées impressionnantes pour une voiture de sa catégorie, et étaient le résultat de la suspension à double triangulation à 4 roues et de la direction à crémaillère et à crémaillère à vitesse variable; les deux étaient des contributeurs clés à la tenue de route de la voiture[6].

La plate-forme était basée sur la plate-forme de la Mitsubishi Eclipse. Les caractéristiques offertes sur les coupés Sebring comprenaient des freins à disque aux quatre roues avec ABS, des transmissions automatiques adaptatives et des suspensions entièrement indépendantes, ainsi qu'une foule de fonctions à commande électrique. Il propose également une direction à crémaillère à vitesse variable, des roues en aluminium de 17 pouces avec des pneus GoodYear Eagle, une suspension à 4 roues à double triangulation, des vitres électriques, un toit ouvrant, et l'émetteur universel de Homelink, parmi d'autres options.

Le coupé Sebring a reçu une cote de sécurité frontale de 5 étoiles, la cote la plus élevée possible.

Deux motorisations étaient disponibles :

  • 2.0l 4 cylindres, boite manuelle 5 vitesses ou automatique 4 vitesses
  • 2.5l V6, boite automatique 4 vitesses.

Design[modifier | modifier le code]

Au moment de son introduction, le Sebring Coupe arborait une calandre en forme de croix, qui rappelle la série originale de Chrysler 300.

Le Sebring Coupe a subi un lifting mineur pour 1997. Sa grille a été remplacée par une grille noire légèrement plus grande. Le lifting a également fait du Sebring Coupe la première voiture à utiliser le logo «wings» de Chrysler. Le restylage de 1997 a également vu l'ajout de revêtement de nervures inférieures et de nouvelles jantes.

Deux niveaux de finition étaient disponibles : LX et LXi.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Stratus a été créée pour l'Europe, moins grande que les autres modèles Chrysler et ayant un bon rapport qualité prix. De ce fait, elle s'attaquait directement aux Renault Laguna, Peugeot 406, Volkswagen Passat B5 et autres berlines de la même catégorie[7].

Malgré ses innovations, faute de succès la production s’arrêta en 2001.

Ventes en France[8][modifier | modifier le code]

Berline

 Année   1995   1996   1997   1998   1999   2000   2001   Total 
Ventes 637 1 400 530 350 231 156 64 3 368

Modèles liés[modifier | modifier le code]

Chrysler Cirrus 1996
Dodge Stratus
Plymouth Breeze

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Une version police américaine de la Chrysler Stratus fait une apparition dans la seconde partie du clip Tout va bien du rappeur Orelsan.
  • La Chrysler Cirrus a été élue voiture de l'année par le magazine MotorTrend aux États-Unis en 1996.

Seconde génération (Dodge Stratus)[modifier | modifier le code]

Dodge Stratus II
Chrysler Stratus

Appelé aussi Volga Siber (Russie)
Marque Dodge
Années de production 2002 - 2006
Classe Berline de classe moyenne
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 2,4 L (turbo)
2.7 L V6
3.0 L V6
Transmission Traction avant
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline, coupé
Dimensions
Longueur Berline : 4 856 mm
Coupé : 4 849 mm
Largeur 1 793 à 1 826 mm
Hauteur 1 364 à 1 394 mm
Empattement Berline : 2 743 mm
Coupé 2 634 mm
Chronologie des modèles

En 2000, la Stratus était la dernière des "cloud-cars" existantes, les Chrysler Cirrus et Chrysler Stratus ayant été renommées Sebring[9] et la Breeze abandonnée (avec la marque Plymouth)[10]. Cette génération de Dodge Stratus n’a été vendue ni en Europe, ni au Canada. Elle fut vendue en Russie sous le nom de Volga Siber.

Au cours de cette période, les ventes ont diminué, car le marché des berlines s’est déplacé et a poussé les plus grosses, Dodge Intrepid, et plus tard, Dodge Charger, à enregistrer des ventes. L'année 2004 a été marquée par des révisions de style qui n'ont pas inversé cette tendance. La production de la seconde génération de la Dodge Stratus a été arrêtée en mai 2006 [11] (mais la Sebring a continué sa production).

Au Mexique, la Stratus R/T est vendue dans une version turbo. Le moteur turbocompressé de 2,4 L de la Stratus R/T a connu quelques améliorations en 2001, lorsque la puissance a été portée à 215 ch (160 kW). Ce moteur amélioré serait par la suite utilisé aux États-Unis dans les Dodge SRT-4 et PT Cruiser GT. Les moteurs Stratus R/T construites à partir de mars 2004 généraient une puissance de 225 ch (168 kW) à 5 200 tr/min et un couple de 319 Nm à 4 200 tr/min. Les modèles Stratus R/T équipés d'un moteur suralimenté pouvaient être identifiés par un badge à l'arrière indiquant "Turbo".

Volga Siber

Coupé[modifier | modifier le code]

Pour 2001, Dodge a présenté le coupé Stratus, en remplacement du coupé Avenger abandonné. Ce modèle, ainsi que le coupé Chrysler Sebring, a été construit à l’ancienne usine Diamond Star Motors par Mitsubishi, à l’aide de la plate-forme ST-22. Comme son homologue Chrysler, les modèles de coupé n'ont rien de différent que leur nom et quelques indices de style extérieur avec les modèles berline et décapotable. Le coupé Stratus a été restylé pour 2003. Le coupé a été arrêté après 2005, un an avant la berline. La prochaine Dodge de taille moyenne, l'Avenger, ne comportait pas de version coupé.

Références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Chrysler_Stratus » (voir la liste des auteurs).
  1. a b et c « 1995-2000 Dodge Stratus, Plymouth Breeze, and Chrysler Cirrus sedans », sur www.allpar.com (consulté le 7 février 2019)
  2. « Essai - Chrysler Stratus 2.0i LX BVM5 4p. », Auto Plus,‎ (lire en ligne)
  3. a et b (en) « 2000 Chrysler Cirrus LXi 4dr Sedan Equipment », sur Autoblog (consulté le 7 février 2019)
  4. « Essai - Chrysler Stratus 2.5i V6 LX Cabriolet BVA4 2p. », Auto Plus,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Chrysler Sebring / Dodge Avenger: 1995-2006 Mitsubishis in Dodge skins », sur www.allpar.com (consulté le 4 juillet 2018)
  6. « Chrysler Sebring / Dodge Avenger: 1995-2006 Mitsubishis in Dodge skins », sur www.allpar.com (consulté le 7 février 2019)
  7. Stéphane ROTENBERG, « La Chrysler Stratus prend l'allure européenne. Le constructeur américain a uni souplesse de suspension et efficacité routière. Essai. », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 29 octobre 2017)
  8. « Les ventes US en France », sur alexandre-schyns.e-monsite.com (consulté le 1er janvier 2019)
  9. Larry Webster, « Chrysler Sebring LXi Road Test », Car and Driver, (consulté le 14 janvier 2015)
  10. « 1996–2000 Plymouth Breeze », Consumer Guide Auto (consulté le 14 janvier 2015)
  11. « Stratus and Sebring gone for good », Autoblog, (consulté le 16 août 2010)