Daron Acemoğlu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daron Acemoğlu
Description de cette image, également commentée ci-après

Daron Acemoğlu en 2009

Naissance (48 ans)
Istanbul (Turquie)
Nationalité Turc (naissance) et américaine (naturalisé)
Champs Économie (économie du développement, économie politique)
Institutions MIT
Diplôme London School of Economics
Université d'York
Distinctions médaille John Bates Clark (2005)

Daron Acemoğlu, né le à Istanbul, est un économiste turco-américain[1] d'origine arménienne, actuellement professeur d'économie au Massachusetts Institute of Technology (MIT) où il détient la « chaire Charles P. Kindleberger ». Il a reçu la médaille John Bates Clark en 2005.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Après être diplômé du lycée de Galatasaray en 1986, il obtient sa licence à l'Université d'York puis il effectue sa maîtrise et son doctorat à la London School of Economics en 1992.

En 1993, il rejoint le MIT à Boston où il occupe actuellement un poste de professeur d'économie.

Travaux[modifier | modifier le code]

Daron Acemoglu est des économistes prolifiques avec un champ de recherche large, couvrant économie de la politique, développement économique, croissance économique, inégalité salariale et de revenu, technologie, modélisation théorique, capital humain, économie des réseaux, économie de travail; il a même co-écrit avec sa femme Asu Ozdaglar, qui est professeure au MIT au département d'ingénieurie électrique.

Reconnu comme curieux par son collaborateur et ami James Robinson [2], il en est conscient. Curiosité qu'il explique par son environnement d'enfance.

Prix[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

en anglais[modifier | modifier le code]

traductions en français[modifier | modifier le code]

  • Prospérité, puissance et pauvreté : Pourquoi certains pays réussissent mieux que d'autres [« Why Nations Fail:The Origins of Power, Prosperity, and Poverty »], Markus Haller, , 640 p. (ISBN 978-2940427246)

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]