Dagmar Schipanski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dagmar Schipanski
Illustration.
Dagmar Schipanski en 2009
Fonctions
4e présidente du Landtag de Thuringe
Prédécesseur Christine Lieberknecht
Successeur Birgit Diezel
Ministre de la Science, de la Recherche et
de la Culture de Thuringe
Ministre-président Bernhard Vogel
Dieter Althaus
Prédécesseur Gerd Schuchardt
Successeur Jürgen Reinholz (Économie)
Jens Goebel (Éducation)
Biographie
Nom de naissance Dagmar Elisabeth Schipanski
Date de naissance (75 ans)
Lieu de naissance Hörselberg-Hainich, Allemagne
Parti politique Union chrétienne-démocrate
d'Allemagne
(CDU)
Diplômé de Université technologique
de Magdebourg
Profession Universitaire

Dagmar Schipanski

Dagmar Elisabeth Schipanski, née le à Hörselberg-Hainich, est une universitaire et femme politique allemande membre de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU).

Candidate malheureuse à la présidentielle du face à Johannes Rau, elle est nommée peu après ministre de la Science du Land de Thuringe. En 2004, elle abandonne le gouvernement régional afin de devenir présidente du Landtag, un poste auquel elle renonce en 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle passe son Abitur en 1962, puis accomplit des études supérieures de physique appliquée à l'université technologique de Magdebourg, dont elle ressort cinq ans plus tard avec un diplôme d'ingénieur. Elle obtient alors un poste d'assistante à l'université technologique d'Ilmenau, et reçoit en 1976 un doctorat en électronique. Neuf ans plus tard, elle devient maître de conférence d'électronique à l'université technologique d'Ilmenau, et accède au rang de professeur des universités en 1990.

Elle est ensuite désignée doyenne de la faculté d'électronique et des technologies de l'information, puis rectrice de l'université en 1995. Elle renonce à ce poste en 1996 pour occuper, pendant deux ans, la présidence du Conseil scientifique (Wissenschaftsrat), un organisme de conseil du gouvernement fédéral et des Länder en matière de recherche et d'enseignement supérieur.

Mariée et protestante, elle est mère de deux enfants. L'un d'eux, Tankred Schipanski, est député au Bundestag.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Elle fait son entrée dans la vie politique en 1999, lorsqu'elle est désignée candidate de la CDU/CSU à l'élection présidentielle du 23 mai, alors même qu'elle n'appartient à aucun des deux partis. Elle est défaite au second tour avec 572 voix contre 690 à Johannes Rau. Le 1er octobre suivant, elle est nommée ministre de la Science, de la Recherche et de la Culture de Thuringe par Bernhard Vogel.

Elle adhère à l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) en 2000. Elle prend ensuite, de 2002 à 2004, la présidence de la conférence permanente des ministres de l'éducation des Länder (KMK).

Élue députée aux élections de , Dagmar Schipanski est investie présidente du Landtag de Thuringe, où la CDU dispose de la majorité absolue, le 8 juillet. Deux ans plus tard, elle désignée membre de la présidence fédérale de la CDU. Elle ne se représente pas aux élections de 2009, et quitte donc la présidence du Landtag à l'ouverture de la nouvelle législature, le 29 septembre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]