Déformation plastique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « Plasticité » redirige ici. Pour les autres significations, voir Plasticité (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plastique.
Réarrangement des atomes lors de la déformation plastique par flexion ; les images de gauche montrent la forme extérieure de la pièce, les images de droite sont un gros plan sur les atomes ; les images du haut montrent la pièce initiale, les images du milieu la pièce au plus fort de la sollicitation, et les images du bas la pièce après arrêt de la sollicitation

La déformation plastique est la déformation irréversible d'un objet ; elle se produit par un réarrangement de la position relative des atomes, ou plus généralement des éléments constitutifs du matériau.

Lorsque l'on sollicite une pièce, un objet (on le tire, on le comprime, on le tord...), celui-ci commence par se déformer de manière réversible (déformation élastique), c'est-à-dire que ses dimensions changent, mais il reprend sa forme initiale lorsque la sollicitation s'arrête. Certains matériaux, dits fragiles, cassent dans ce mode de déformation si la sollicitation est trop forte.

Pour les matériaux dits ductiles, lorsque l'on augmente la sollicitation, on déforme de manière définitive la pièce ; lorsque l'on arrête la sollicitation, la pièce reste déformée. C'est par exemple le cas d'une petite cuillère qui a été tordue: on ne pourra jamais la redresser pour lui faire reprendre sa forme initiale. Dans les métaux, ceci se produit par un glissement des plans atomiques les uns sur les autres, à la manière des cartes à jouer d'un paquet, et ce glissement de plans atomiques se fait grâce au déplacement de défauts linéaires appelés « dislocations ». À une échelle plus grande que celle des atomes, dans les émulsions ou les mousses, ce sont les gouttelettes ou les bulles qui changent de position les unes par rapport aux autres.

La déformation plastique permet la mise en forme de pièces (forgeage, martelage, tréfilage, filage, laminage, estampage, emboutissage ...). Elle permet aussi d'absorber l'énergie d'un choc et augmente la capacité de résistance à la rupture et la protection des personnes, comme dans le cas de la tôle d'une voiture ou d'un mousqueton d'escalade.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Résultat d'une déformation plastique sur un ballon de baudruche.