Rupture (matériau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rupture.

Une rupture ou fracture d'un matériau est la séparation, partielle (comme une crique ou une fissure ou une brisure ) ou complète, en deux ou plusieurs pièces sous l'action d'une contrainte.

Une rupture peut être souhaitée par le concepteur de la pièce comme dans le cas de la conception de dispositifs de sécurité ou au contraire celui-ci cherche à éviter cette rupture en mettant en adéquation la fonction de cette pièce avec les dimensionnement et choix des matériaux utilisés et des procédés de réalisation.

La rupture fragile, au contraire de celle ductile, est caractérisée par l'absence de déformation plastique macroscopique, et donc par la propagation très rapide des fissures avec faible consommation d'énergie. Dans le cas d'un cristal, la rupture est bien nette, elle suit des plans cristallographiques, on parle de rupture par clivage.

Le matériau rompt avant d'avoir quitté le régime élastique, c'est le cas des céramiques, et à basse température les métaux cubiques centrés ou certains polymères.

La rupture par fissuration rapide peut aussi intervenir pour des conditions anormales :

  • basse température relative ;
  • grandes vitesses d'application de la charge (choc) ;
  • fatigue ;
  • défauts préexistants ou créés en service (le critère de Griffith permet alors d'estimer la contrainte à la rupture) ;
  • ambiance radioactive ou en présence d'hydrogène atomique fragilise l'acier).
Quelques contraintes de ruptures usuelles (en N/mm2)
Matériau Traction Cisaillement
Acier S235 360 0,4
Béton C25/30 2,6 1,0

Articles connexes[modifier | modifier le code]