Réticulation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En chimie des polymères, la réticulation correspond à la formation d'un ou de plusieurs réseaux tridimensionnels, par voie chimique ou physique. Des liaisons entre les chaînes macromoléculaires sont créées. Les structures réticulées sont généralement préparées à partir de pré-polymères linéaires ou ramifiés de faible masse molaire (issus d'une polymérisation partielle), réticulés sous l'action de la chaleur en présence d'un catalyseur/durcisseur (agent réticulant).

Présentation[modifier | modifier le code]

La réticulation d'un polymère peut être réalisée par génération in situ de radicaux libres résultant de la décomposition thermique d'un peroxyde.

La vulcanisation d'un élastomère (insaturé) possédant des doubles liaisons >C=C<, tel le caoutchouc naturel ou le SBR, par chauffage avec un système de vulcanisation (parfois complexe) à base de soufre et d'accélérateur(s), est un exemple de réticulation. Le soufre[1] est un agent réticulant/vulcanisant ; il se forme des ponts mono-, di- ou polysulfure, notés R-Sx-R' (R et R' représentant des chaînes de l'élastomère ; x peut atteindre ~10).

La mobilité des molécules du réseau tridimensionnel est limitée, les polymères réticulés sont typiquement durs (exemple : polymères « thermodurcis »), quasi-insolubles (la structure peut, tout au plus, gonfler dans un bon solvant) et infusibles.

Certains polymères thermoplastiques peuvent présenter des structures partiellement tridimensionnelles (exemple : polystyrène partiellement réticulé) ; le matériau est plus résistant au fluage.

Pour les peintures principalement industrielles, la réticulation permet d'augmenter les propriétés physiques du revêtement. Cette étape parfois appelée « cuisson » peut être obtenue, suivant le type de peinture, par réticulation thermique (sous l'action de la chaleur, par irradiation par un faisceau IR), par irradiation par un faisceau UV ou d'électrons.

Botanique[modifier | modifier le code]

On parle aussi de réticulation (ou rétification) du bois, de hêtre par exemple, pour en améliorer la résistance à l'eau et à la putréfaction.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. S8 (cyclique), polymère linéaire de synthèse (Sn), ou libéré par un donneur de soufre qui peut être un accélérateur.

Articles connexes[modifier | modifier le code]