Cycle lytique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la biologie cellulaire et moléculaire
Cet article est une ébauche concernant la biologie cellulaire et moléculaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le cycle lytique est une des deux voies de la reproduction virale, l'autre étant le cycle lysogénique.

Dans son déroulement, le virus a intégré la cellule hôte et détourne activement la machinerie cellulaire vers la production de virions, autrement dit la réplication virale entre dans sa phase active. À son aboutissement, cette phase peut provoquer la lyse de la cellule par accumulation intracellulaire de virions ou l'exocytose de ces derniers (cas de beaucoup de virus enveloppés et girus).

La plupart du temps ce cycle lytique s'entend comme la voie de réplication virale par excellence et par défaut, puisque la lysogénie n'est qu'une voie "intermédiaire" soit vers le cycle lytique (ex : alternance des deux voies chez le phage lambda), soit vers une inactivation du virus par la cellule hôte.