Virion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le mot virion désigne une particule virale complexe avec au moins une couche protéique externe ou capside contenant le génome viral (un acide nucléique de type ADN ou ARN) éventuellement accompagné d'enzymes et d'ARN divers.

Acides nucléiques[modifier | modifier le code]

Le génome viral peut être sous la forme d'un ARN ou d'un ADN. Il peut être simple ou double-brins.

Dans le cas des girus, il peut aussi y avoir des ARNt et quelques autres types d'ARN[1].

Capside[modifier | modifier le code]

La capside peut être simple et former une couche protéique isolant l'acide nucléique de l'environnement, ou former un ensemble complexe à "pistons" comme chez les phages.

Le contenu de la capside peut être riche, presque autant qu'une cellule comme chez Pandoravirus.

Enzymes[modifier | modifier le code]

Certains virions contiennent des enzymes qui facilitent l'infection, tel la transcriptase inverse du VIH.

Enveloppes[modifier | modifier le code]

Un virion peut être "enveloppé" et présente alors une à plusieurs enveloppes glucidique, voire une membrane lipidique comme dans le cas d'Ebolavirus. Ce sont généralement des virions excrétés par bourgeonnement cellulaire plutôt que libérés dans le milieu extra-cellulaire par lyse.

Pro-virion[modifier | modifier le code]

Certains virions passent par une phase de maturation dans la cellule (un ensemble de protéines virales en cours d'agencement sous l'influence d'enzymes virales responsable du processus de « maturation » des futures particules virales, qu'on appelle alors pro-virions[2].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]