Crédit du Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Crédit du Nord
Création 1848
Fondateurs Frédéric Kuhlmann et Jules DecroixVoir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société anonyme
Siège social 28, place Rihour
59000 Lille
Drapeau de France France
Actionnaires Société généraleVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Banque de réseau
Produits Services bancaires
Société mère Société générale
Filiales Banque Courtois, Banque Kolb, Banque Laydernier, Banque Nuger, Banque Rhône-Alpes, Banque Tarneaud, Société Marseillaise de Crédit
Effectif 8 600 en 2019
SIREN 456504851[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.groupe-credit-du-nord.com

Chiffre d'affaires 1 908 millions EUR en 2018
Résultat net 419 millions EUR en 2018[2]

Code banque (BIC) NORDFRPP
Code établissement (IBAN) 30076

Le Crédit du Nord (CDN) est l'une des trois composantes du réseau de banque de détail du groupe Société générale, aux côtés de Boursorama et du réseau d'agences « Société générale ».

Le siège social du Crédit du Nord est 28 place Rihour à Lille et son siège central, 59 boulevard Haussmann à Paris.

Le Crédit du Nord et ses 8 banques régionales (les Banques Courtois, Kolb, Laydernier, Nuger, Rhône Alpes, Tarneaud , Société de Banque Monaco et Société Marseillaise de Crédit) forment le groupe Crédit du Nord.

Histoire[modifier | modifier le code]

À son origine se trouvent :

En 1968, la Banque de la Compagnie Financière de Suez et Paribas engagent une bataille pour le contrôle du groupe CIC. Elle se soldera en par la cession à Paribas de la Banque de l'Union parisienne (BUP) deuxième grande banque d'affaires française créée en 1904. La même année, Paribas prend le contrôle du Crédit du Nord.

Le 26 septembre 1973, le Crédit du Nord fusionne avec la Banque de l'Union parisienne sous le nom Banque Crédit du Nord et de l'Union parisienne : en mai 1976 elle devient Crédit du Nord.

Le Crédit du Nord est racheté le par la Société générale à Paribas pour 2,2 milliards de francs (335 M€).

Dexia entre au capital à hauteur de 20 % pour 2,4 milliards de francs (366 M€) en décembre 1999 et revend ses parts en octobre 2009 pour 676 M€ (dont 31 M€ pour la filiale de gestion d’actifs « Étoile Gestion ») à la Société générale qui redevient actionnaire à 100 % du Crédit du Nord[3].

En 2002, le Crédit du Nord intègre la Banque Lenoir et Bernard (banque amiénoise créée en 1855 ayant une unique agence rue des Jacobins).

En janvier 2012, Société Générale nomme Philippe Aymerich, son directeur délégué des risques, directeur général du groupe Crédit du Nord.

En mai 2018, Philippe Aymerich devient directeur-général délégué de Société Générale pour l’activité de banque de détail en France et Françoise Mercadal-Delasalles le remplace à la tête de Crédit du Nord.

En Crédit du Nord est la première banque à permettre à ses clients de faire des virements depuis tous leurs comptes bancaires, grâce à l'open banking[4].

En septembre 2020, la Société générale dévoile un projet de fusion des activités de Crédit du Nord et de ses filiales avec la Société générale[3].

Présidence[modifier | modifier le code]

  • Gustave Dubar
  • 1921 : Georges Delebart
  • 1928 : Eugène Motte
  • 1932 : Pierre Bourlet[5]
  • 1942 : Paul Delemer[6]
  • 1945 : Georges Brabant
  • 1951 : ?
  • 1974 : Antoine Dupont-Fauville
  • 1982 : David Dautresme
  • 1987 : Bruno de Maulde
  • 1993-04 : Pierre Simon
  • 1994-01 : Bernard Auberger
  • 1995-11 : Philippe Toussaint
  • 1997-01 : Bruno Flichy
  • 2002-09 : Alain Py
  • 2009-11 : Vincent Taupin
  • 2012-18 : Philippe Aymerich
  • 2018 : Françoise Mercadal-Delasalles

Le groupe[modifier | modifier le code]

Une agence du Crédit du Nord, avenue des Ternes, à Paris
Siège central du Crédit du Nord, 59 boulevard Haussmann à Paris

Résultat de la fusion de 80 banques régionales, familiales et locales, le groupe Crédit du Nord est composé de neuf banques régionales (l'enseigne Crédit du Nord et huit enseignes régionales) [7] :

  • le Crédit du Nord est organisé en 3 territoires : Nord de France (le berceau historique du Nord Pas de Calais) dont le siège régional est à Lille, Nord Ouest (Picardie, Normandie, les départements de la Sarthe, de la Mayenne et de l'Ile et Vilaine) dont le siège régional est à Rouen et Ile de France (Ile de France et le département du Loiret) dont le siège régional est à Paris
  • la Banque Courtois dans le Sud-Ouest créée en 1760 à Toulouse ; doyenne des banques françaises ;
  • la Banque Kolb dans l'Est créée en 1890 à Mirecourt (dans le département des Vosges) par Xavier Kolb ; Sa direction centrale est installée à Nancy.
  • la Banque Laydernier en Haute-Savoie, Savoie, et le Pays de Gex. Elle fut créée sous le nom de Caisse commerciale d'Annecy-Frossard à Annecy en 1881 et reprise après des déboires par Léon Laydernier, un employé de la Banque de France.
  • la Banque Nuger dans le Centre de la France fondée en 1924 par André Nuger à Clermont-Ferrand ;
  • la Banque Rhône-Alpes (BRA), née de la fusion en 1988 de la Banque Nicolet-Lafenechère et de l'Isère et du Crédit du Nord en Bourgogne, Auvergne, Franche-Comté et Rhône-Alpes; Son siège social est à Grenoble et son siège central à Lyon.
  • la Banque Tarneaud dans le Centre-Ouest-Atlantique. Elle fut créée par Jean-Baptiste Tarneaud à Limoges en 1809 ;
  • la Société de Banque Monaco, créée en mai 2020 regroupe l’activité des succursales monégasques du Crédit du Nord (présent depuis 1919 à Monaco) et de la Société Marseillaise de Crédit (implantée depuis 1916 à Monaco)
  • la Société marseillaise de crédit (SMC), créée en 1865 a rejoint le groupe Crédit du Nord le 21 septembre 2010.

En 2020, les 8 400 collaborateurs du groupe Crédit du Nord et son réseau de 789 agences sont au service de près de 1.8 million de clients particuliers, 159 000 professionnels, et 43 200 entreprises.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hubert Bonin, Histoire de Banques Crédit du Nord 1848-1998, Éditions Hervas, 1998
  • Hubert Bonin, Histoire de banques - Crédit du Nord 1848-2003, Paris, Editions Hervas, , 215 p. (ISBN 2-84334-008-X)
  • Nicolas Stoskopf, Dictionnaire historique des banques du groupe CIC, 2009

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Global LEI index, (base de données web), consulté le Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. https://www.credit-du-nord.fr/instit/IPI/cms/multicanal/Contenus/PDF/rapports/cdn/ra_cdn_Act2018_uk//Fichier
  3. a et b Romain Gueugneau, « Société Générale - Crédit du Nord : le défi de l'ancrage territorial », sur Les Echos,
  4. Comment le Crédit du Nord compte profiter de l'« Open Banking », les Echos, 27 juillet 2018
  5. Les Assemblées générales, 1933
  6. Les Assemblées générales, 1943
  7. Société générale, 2017 – Document de référence : Rapport financier annuel 2016, Paris, Société Générale, (lire en ligne)