Brandin Cooks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cook.
Brandin Cooks
Description de l'image Brandin Cooks.jpg.
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (23 ans)
à Stockton, Californie
Taille 1,78 m (5 10)
Poids 86 kg (189 lb)
Position Wide receiver
Carrière universitaire ou amateur
2011-2013 Beavers d'Oregon State
Carrière professionnelle
Choix draft NFL 20e au total en 2014 par les
Saints de La Nouvelle-Orléans
2014-2016
Depuis 2017
Saints de La Nouvelle-Orléans
Patriots de la Nouvelle-Angleterre
Carrière pro. Depuis 2014

(en) Statistiques sur NFL.com

Brandin Cooks, né le à Stockton en Californie, est un joueur américain de football américain évoluant au poste de wide receiver.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Né à Stockton en Californie, Brandin Cooks joue au football américain au lycée Lincoln avec les Trojans. Il s'engage dans un premier temps pour l'université de UCLA et les Bruins de UCLA avant de changer d'avis et de choisir les Beavers d'Oregon State[1].

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Brandin Cooks étudie à l'université d'État de l'Oregon et joue pour les Beavers d'Oregon State de 2011 à 2013. Lors de sa première saison avec Oregon State, il joue 12 rencontres et réceptionne 31 passes, totalise 391 yards et inscrit cinq touchdowns. Il est également le retour de coup de pied de l'équipe, retournant en moyenne 22,4 yards.

Lors de sa deuxième saison avec les Beavers, Cooks forme avec Markus Wheaton un duo de receveurs rapides et dynamiques. Cooks réalise 67 réceptions pour un total de 1 151 yards.

Sa troisième saison est celle de la révélation. Brandin Cooks bat les records de réceptions et de yards de la conférence Pac-12 en une saison avec 128 réceptions et 1 730 yards[2]. Il marque un total de 16 touchdowns[2]. À la fin de la saison, il est élu dans la meilleure équipe de l'année[3] et reçoit le Fred Biletnikoff Award, récompensant le meilleur wide receiver universitaire de la saison[4].

Le , Brandin Cooks renonce à sa dernière année universitaire et s'annonce officiellement pour la draft 2014 de la NFL[5].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Saints de La Nouvelle-Orléans[modifier | modifier le code]

Avec un sprint de 40 yards couru en seulement 4,33 secondes, Brandin Cooks bat le record du NFL Scouting Combine en 2014[6]. En portant des chaussures Adidas, il remporte la prime de 100 000 dollars offerte par l'équipementier à celui qui battrait ce record[7]. Il montre une grande rapidité pendant le Combine et ses différentes performances augmentent sa cote avant la draft[8].

Mesures pré-draft de Brandin Cooks (NFL Scouting Combine)
Poids Sprint de 40 yards 20-yard shuttle Three-cone drill Détente verticale Détente horizontale Développé couché Test Wonderlic
86 kg 4,33 s 3,81 s 6,76 s 91 cm 305 cm 16 répétitions -

Sélectionné à la 20e place de la draft 2014 par les Saints de La Nouvelle-Orléans[9], il est très attendu dans une franchise en grand besoin de vitesse dans leur attaque[10]. Les Saints ont par ailleurs acheté ce choix de sélection aux Cardinals de l'Arizona en échange de leurs 27e et 91e choix de sélection[10].

Pour sa première année dans la ligue, Cooks rate les six derniers matchs de la saison régulière en raison d'une blessure au pouce[11]. En 10 matchs, il cumule 53 réceptions pour 550 yards et trois touchdowns par la voie des airs. De plus, il a réalisé un touchdown et 73 yards de gains par la course en sept tentatives de retour de coups de pied.

Cooks commence la saison 2015 en tant que premier wide receiver pour les Saints. Il attrape pour la première fois de sa carrière plus de 100 yards en carrière contre les Eagles de Philadelphie en cinquième semaine de la saison. Il termine la saison avec 84 réceptions, 1 138 yards et 9 touchdowns, menant son équipe dans toutes ses catégories.

Patriots de la Nouvelle-Angleterre[modifier | modifier le code]

Dans les premiers jours du marché des transferts de la saison 2017, les champions en titre, vainqueurs du Super Bowl LI, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre recrute Brandin Cooks dans un échange[12]. Dans cet échange, les Saints de la Nouvelle-Orléans envoient aux Patriots la dernière année de contrat du joueur et le 118e choix de sélection à la draft 2017 de la NFL en échange des choix 32 et 103 de cette même draft[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Greg Biggins, « Brandin Cooks now with Oregon State », sur ESPN.com,‎ (consulté le 24 mars 2017)
  2. a et b (en) Ted Miller, « Pac-12 Top 25 for 2013: No. 4 », sur ESPN.com,‎ (consulté le 24 mars 2017)
  3. (en) Ted Miller, « Postseason honors in Pac-12 », sur ESPN.com,‎ (consulté le 24 mars 2017)
  4. (en) « Brandin Cooks of Oregon State, Biletnikoff Award Winner », sur biletnikoffaward.com,‎ (consulté le 24 mars 2017)
  5. (en) « Brandin Cooks declares for draft », sur ESPN.com,‎ (consulté le 24 mars 2017)
  6. [vidéo] (en) « Brandin Cooks' blistering 4.33 40-yard dash  », sur nfl.com,‎ (consulté le 24 mars 2017)
  7. (en) Will Brinson, « WR Brandin Cooks wins $100K for running fastest 40 in Adidas cleats », CBS Sports,‎ (consulté le 24 mars 2017)
  8. (en) « Scouting Combine - Brandin Cooks », sur nfl.com,‎ (consulté le 24 mars 2017)
  9. [vidéo] (en) « New Orleans Saints select Brandin Cooks with No. 20 pick », sur nfl.com,‎ (consulté le 24 mars 2017)
  10. a et b (en) Chris Wesseling, « Saints draft Brandin Cooks after trading up to No. 20 », sur nfl.com,‎ (consulté le 24 mars 2017)
  11. (en) « 2014 New Orleans Saints Injuries », sur pro-football-reference.com (consulté le 30 décembre 2012)
  12. a et b (en) Mike Triplett, « Saints' Brandin Cooks deal a letdown, but feels Patriots-like », sur ESPN.com,‎ (consulté le 24 mars 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]