Josep Antoni Duran i Lleida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Josep Antoni Duran i Lleida
Flickr - Convergència Democràtica de Catalunya - Generals2011 Duran i Lleida.jpg

Josep Antoni Duran i Lleida en 2011.

Fonctions
Membre du Congrès des députés
Circonscription de Barcelone
-
Membre du Congrès des députés
Circonscription de Barcelone
-
Membre du Congrès des députés
Circonscription de Barcelone
-
Conseiller de la Présidence et des Relations institutionnelles de la Generalitat de Catalogne
-
Xavier Pomés i Abella (d)
Député au Parlement de Catalogne
Circonscription de Barcelone
-
Membre du Congrès des députés
Circonscription électorale de Lleida
-
Membre du Congrès des députés
Circonscription électorale de Lleida
-
Député européen
Espagne (en)
-
Membre du Congrès des députés
Circonscription électorale de Lleida
-
Conseiller municipal
Ayuntamiento de Lérida (d)
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
AlcampellVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieux de travail
Activités
Autres informations
Religion
Parti politique
Distinction

Josep Antoni Duran i Lleida, né le à Alcampell, est un avocat et homme politique espagnol, membre de l'Union démocratique de Catalogne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé en droit, Duran intègre l'Union démocratique de Catalogne en 1974. Il commence sa carrière politique en 1979 en tant qu'adjoint au maire de Lérida. Il est une première fois président de l'UDC de 1982 à 1984.

Élu député au Congrès pour la coalition Convergence et Union en 1982, puis réélu en 1986 et 1989, il est également député européen de 1986 à 1987. De nouveau président de l'UDC depuis 1987, il est également secrétaire général de Convergence et Union de 2001 à 2015. Conseiller de gouvernement de la Généralité de Catalogne de novembre 1999 à février 2001, il est élu député pour la province de Barcelone au Congrès en 2004 et devient président du groupe parlementaire de Convergence et Union. Il est réélu en 2008 et 2011.

Le 16 janvier 2016, il annonce renoncer à son poste de président du comité de gouvernement de l'UDC et à toute future candidature[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2011, il reçoit la croix de Saint-Georges (Creu de Sant Jordi), seconde décoration de la Généralité.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]