Constante d'Apéry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les mathématiques
Cet article est une ébauche concernant les mathématiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

En mathématiques, la constante d'Apéry est la valeur en 3 de la fonction zêta de Riemann :

Elle porte le nom de Roger Apéry, qui a montré en 1977 que ce nombre est irrationnel (Théorème d'Apéry).

Cette constante était connue avec 128 000 026 décimales en 1998 [1], 1 000 000 000[2] en 2003 et jusqu'à 29 844 489 545 décimales en 2009[3]. Les 20 000 premières décimales sont rappelées par l'OEIS (voir suite A002117 de l'OEIS).

Occurrences[modifier | modifier le code]

Ce nombre apparaît dans diverses situations :

Propriétés[modifier | modifier le code]

Transcendance[modifier | modifier le code]

Ce nombre est irrationnel, mais on ne sait pas s'il est transcendant.

Par comparaison, le nombre :

est transcendant. Cette égalité a été démontrée formellement par Leonhard Euler la première fois en 1735 (voir « Problème de Bâle »).

Forme fermée[modifier | modifier le code]

Par ailleurs, en 2013, il n'existe pas de forme fermée pour cette constante.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sebastian Wedeniwski, Apery's constant to 128,000,026 decimal digits, message à Simon Plouffe, (1998) (en)[1]
  2. (en)numbers.computation.free.fr The Apery's constant : zêta(3)
  3. eljjdx.canalblog.com Décimales
  4. Frédéric Laroche, Promenades mathématiques, Ellipses, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Eric W. Weisstein, « Apéry's Constant », MathWorld