Académie des sciences de Saint-Pétersbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Académie impériale des sciences de Saint-Pétersbourg est l'académie russe des sciences et des arts de 1724 à 1917. Elle fut fondée par Pierre le Grand, par décret du sénat russe, le 28 janvier 1724 ( dans le calendrier grégorien)[1], en même temps que l'université impériale de Saint-Pétersbourg.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Au fil des ans l'Académie a porté plusieurs noms officiels :

  • 1724 : Académie des sciences et des arts appliqués ;
  • 1747 : Académie impériale des sciences et des arts appliqués de Saint-Pétersbourg ;
  • 1803 : Académie impériale des sciences ;
  • 1836 : Académie impériale des sciences de Saint-Pétersbourg ;
  • 1917 : Académie des sciences de Russie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Parmi les savants invités à venir y travailler, il y avait notamment les mathématiciens Leonhard Euler, Christian Goldbach, Nicolas et Daniel Bernoulli, les embryologistes Kaspar Friedrich Wolff et Karl Ernst von Baer, l'astronome et géographe Joseph-Nicholas Delisle, le physicien Georg Wolfgang Krafft, l'historien Gerhard Friedrich Müller (en) et le polymathe Mikhaïl Lomonossov.

Des scientifiques de l'académie étaient également à la tête, ou parmi les participants actifs, d'expéditions destinées à explorer des territoires reculés du pays, dont la seconde expédition du Kamtchatka de Vitus Béring (1733-1743) ou l'expédition de Sibérie de Peter Simon Pallas. Elle publie en français le Bulletin de l'Académie impériale des sciences de Saint-Pétersbourg.

Article détaillé : Affaire de l'Académie.

Présidents[modifier | modifier le code]

Le président n'était pas élu : il était nommé par l'empereur. Ce qui fait que nombre d'entre eux n'étaient pas des scientifiques. Dans les faits, l'Académie était dirigée par le directeur.

Le premier président fut Laurentius Blümentrost (1692-1755), fondateur de l'Académie et médecin de Pierre Ier. Après 1727, il confie sa gestion au secrétaire de l'Académie : Johann Daniel Schumacher. Blümentrost fini par quitter la présidence après être tombé en disgrâce en 1733.

Son successeur, von Keyserling, commence à rédiger la première constitution de l'Académie.

Le premier président russe de l'Académie fut le comte Kirill Razoumovski, frère cadet du favori de l'impératrice Élisabeth Petrovna. Il devient président à 18 ans. A 22 ans il devient hetman des cosaques zaporogues et vit à Gloukhov de 1750 à 1764. Durant les quinze premières années de sa présidence, les affaires de l'Académie sont gérées par son directeur Grigory Teplov (en). Malgré le déshonneur d'avoir laissé l'Académie dirigée par les directeurs, il est resté à sa tête pendant 52 ans, soit plus longtemps qu'aucun autre président.

La princesse Catherine Dachkov (1783-1796) fut la première femme directrice de l'Académie. Elle dirigeait également l'Académie impériale de Russie, créée en 1783.

Pavel Bakounine fut vice-directeur de l'Académie à 18 ans, et en devint directeur à 20 ans.

Alexeï Rjevski devient vice-directeur en 1772 puis directeur, après le départ d'Orlov.

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Le premier niveau liste les présidents, le second niveau les directeurs et le troisième niveau les vice-directeurs :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]