Communauté de communes du Pays des Abers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté de communes du Pays des Abers
Communauté de communes du Pays des Abers
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Finistère
Forme Communauté de communes
Siège Plabennec
Communes 13
Président Christian Calvez
Date de création
Code SIREN 242900553
Démographie
Population 40 212 hab. (2014)
Densité 148 hab./km2
Géographie
Superficie 271,02 km2
Localisation
Localisation de la communauté de communes dans le département.
Localisation de la communauté de communes dans le département.
Liens
Site web http://www.pays-des-abers.fr/
Fiche Banatic Données en ligne
Ancien logo de l'intercommunalité

La communauté de communes du Pays des Abers est une communauté de communes française, située dans le département du Finistère, en région Bretagne.

Cette intercommunalité est membre du pôle métropolitain Pays de Brest.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle a été créée le , sous le nom de communauté de communes de la région de Plabennec, elle regroupe alors 7 communes.

En 1997, les quatre communes du syndicat d'équipement des Abers et les communes de Saint-Pabu et Plouguin rejoignent la structure qui prend alors le nom de communauté de communes de Plabennec et des Abers.

Depuis le 29 juin 2009, elle se nomme communauté de communes du Pays des Abers.

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté de communes regroupe 13 communes :


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Plabennec
(siège)
29160 Plabennécois 50,43 8 297 (2014) 165
Bourg-Blanc 29015 Blanc-Bourgeois 28,31 3 492 (2014) 123
Coat-Méal 29035 Coat-Méaliens 10,82 1 080 (2014) 100
Le Drennec 29047 Drennécois 9,50 1 803 (2014) 190
Kersaint-Plabennec 29095 Kersaintais 11,95 1 374 (2014) 115
Landéda 29101 Landédaens 10,98 3 590 (2014) 327
Lannilis 29117 Lannilisiens 23,52 5 422 (2014) 231
Loc-Brévalaire 29126 Brévalairiens 1,67 195 (2014) 117
Plouguerneau 29195 Plouguernéens 43,33 6 435 (2014) 149
Plouguin 29196 Plouguinois 31,02 2 121 (2014) 68
Plouvien 29209 Plouviennois 33,70 3 707 (2014) 110
Saint-Pabu 29257 Saint-Pabusiens 9,94 2 068 (2014) 208
Tréglonou 29290 Tréglonousiens 5,85 628 (2014) 107

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

  • 1993-1995 : Louis Coz
  • 1995-2001 : Louis Coz
  • 2001-2008 : Louis Coz
  • 2008-2014 : Christian Calvez
  • 2014-2020 : Christian Calvez

Bureau de la communauté de communes[modifier | modifier le code]

Bureau élu lors de la session du conseil du 24 avril 2014

  • Christian Calvez, président
  • Jean-François Treguer, 1er vice-président
  • Christine Chevalier, vice-présidente
  • Marie-Annick Creac'hcadec, vice-présidente
  • Bernard Gibergues, vice-président
  • Nadège Havet, vice-présidente
  • Andrew Lincoln, vice-président
  • Roger Talarmain, vice-président
  • Guy Taloc, vice-président
  • Dominique Bergot
  • Laurent Chardon
  • Yann Le Louarn
  • Philippe Le Pollès
  • Jean-Yves Roquinarc'h

Compétences[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ? (mai 2017)
Motif avancé : La recopie exhaustive d'une partie des statuts n'a pas d'intérêt encyclopédique. Il faudrait plutôt se baser sur les sources secondaires ou tertiaires

Depuis le 22 octobre 2015, la communauté de communes du Pays des Abers exerce les compétences suivantes[1] :

1 - En matière d'aménagement de l'espace communautaire :

Schéma de cohérence territoriale, schéma de secteur, zones d'aménagement concerté, couverture du territoire en accès à l'internet haut débit.

Plan local d'urbanisme, document d'urbanisme en tenant lieu et carte communale.

2 - En matière de développement et d'aménagement économique :

Dans le domaine des zones d’activités :

L'aménagement, l'entretien, la gestion et l'extension éventuelle des zones d'activités de Penhoat et Goarem Goz et la création de nouvelles zones communautaires.

Concernant les zones d'activités créées par les communes, la communauté pourra intervenir dans Ieur financement par le moyen d'un fonds de concours.

Dans le domaine maritime :

La réalisation et la gestion des aménagements portuaires, et les conventions y afférentes dans leurs secteurs d'implantation ; les mouillages à l'intérieur des zones qui lui seraient concédées.

Dans le domaine du développement touristique :

La participation au financement de l'unique office de tourisme compétent sur le territoire de la communauté, le soutien de ses actions, et des actions menées au titre du Pays touristique des Abers et de la Côte des Légendes ; la mise en œuvre d'actions et le financement d’événements et/ou d'actions de promotion touristique du territoire communautaire, seule ou avec l'assistance de partenaires extérieurs ; la définition, l'aménagement et l'entretien des boucles communautaires de randonnée.

Dans le domaine de l'animation économique :

la mise en œuvre d'actions de développement économique, par le moyen de la participation à des salons et assimilés, de la pépinière d'entreprises de Penhoat, et la réalisation d'actions de promotion du territoire et de ses entreprises, par la participation à des actions mises en œuvre sur le territoire de la communauté.

La mise en place de services à la personne liés au développement économique.

3 - Dans le domaine de l'environnement :

L'élimination et la valorisation des déchets des ménages et déchets assimilés. La gestion et l'entretien des zones sensibles telles qu'elles sont définies par le Département, le Conservatoire du Littoral, et telles qu'elles ressortiront de l'application de la directive européenne Natura 2000.

La protection de la qualité de l'eau, par le moyen d'opérations locales et/ou concertées avec les autres collectivités, l'Agence de l'Eau et l’État et toute structure publique ayant vocation à assurer cet objectif.

Le Service Public d'Assainissement Non Collectif qui a pour missions : le suivi et le diagnostic de fonctionnement des installations existantes ; les contrôles de conception, d'implantation et de bonne exécution des installations neuves et à réhabiliter. Ce service, qui doit s'autofinancer, inclut, en coordination avec les maires, le pouvoir de police, dans le cadre et les limites prévues par la réglementation.

4 - Logement social :

La mise en place et/ou la participation à des opérations et plans d'actions dès lors que leur périmètre dépasse celui d'une seule commune.

L'aide ou l'assistance aux communes pour l'accession à la propriété ou à la location des ménages ou des personnes à revenus modestes ou intermédiaires. Les modalités de cette aide ou de cette assistance seront fixés par délibération du conseil communautaire.

La participation financière et/ou le cautionnement de prêts réalisés par des communes membres ou des associations agréées réalisant des équipements destinés à recevoir des populations dépendantes, pour autant que l'aire de travail de ces équipements ne se limite pas à la commune d'implantation. L'accueil, en coordination avec les communes, des grands rassemblements estivaux des gens du voyage.

5 - Voirie :

La communauté est compétente en matière d'élagage et d'entretien des bordures des voies communales, de réparation de chaussées de voies communales se limitant à l'utilisation d'émulsion de bitume, de graves et de gravillons, ainsi que la mise à disposition des matériels et personnels contribuant à cette compétence.

La mise en œuvre de cette compétence est faite selon des modalités qui préservent l'équité entre les communes.

6 - Les transports scolaires.

7 - Interventions dans le domaine social autre que le logement :

L'accompagnement vers l'emploi des personnes privées d'emploi, par la participation, dans les limites fixées par les textes, aux actions diligentées par l’État et les autres collectivités locales.

8 -Adhésion à des organismes de regroupement :

Outre les organismes de regroupement obligatoires prévus par la Loi, la CCPA pourra adhérer à tout Syndicat, SEM ou association contribuant à la mise en œuvre de ses compétences.

9 - Fonds de concours :

La CCPA pourra participer financièrement, à l'intérieur ou en dehors de la communauté, à la réalisation et à la gestion d'équipements et de projets publics pour autant que ceux-ci, par leur taille, Ieur caractère, leur zone d'action et leur renom dépassent l'intérêt d'une ou de plusieurs communes de la CCPA.

10 - Subventions :

La CCPA pourra participer financièrement à l'action des partenaires contribuant à la mise en œuvre des compétences précitées.

11 - Communication :

Outre les moyens de publicité prévus par la loi et la réglementation, la CCPA pourra utiliser tout moyen à sa convenance pour assurer l'information sur son activité et ses compétences, et la promotion de celles-ci.

12 : Organisation du système de transports collectifs :

En complément de l'organisation mise en place par le Département, la CCPA pourra décider ou participer financièrement à la réalisation de tous équipements contribuant à l'accès du plus grand nombre aux transports collectifs.

13 :Actions et institutions d'intérêt général :

Installation et animation du conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance.

14 : Pôle aquatique :

La CCPA est compétente pour participer à la réalisation et à la gestion d'un pôle aquatique, en s'associant avec d'autres collectivités publiques.

Pour mettre en œuvre ces compétences, le conseil de communauté du 15 mai 2014 a institué, pour le mandat 2014-2020, les cinq commissions suivantes :

  1. Développement : économique, emploi, insertion, logement, PLH (programme local de l'habitat), transports, très haut débit, ports ;
  2. Environnement : ENS (espaces naturels sensibles), bassin versant, Breizh bocage, Natura 2000, SPANC (service public d'assainissement non collectif), déchets et matériels de collecte ;
  3. Administration générale : finances, personnel et ressources humaines, systèmes d'information, contrats avec le département et la région, fonds de concours ;
  4. Travaux : voirie et atelier, matériels dédiés, bâtiments ; participation au groupe de travail spécifique avec les adjoints aux travaux et les responsables techniques municipaux ;
  5. Territoire communautaire : tourisme, patrimoine, évènementiel, communication, information, sentiers et promotion du territoire.

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Le territoire de la CCPA englobe deux des abers les plus connus, l'Aber-Wrac'h et l'Aber-Benoît, qui entaillent profondément les rivages du nord-ouest du Léon. Ils offrent des paysages très divers, qui peuvent être restés sauvages, ou au contraire abriter des activités liées à la mer, comme l'ostréiculture, la pêche côtière et la pêche des algues. On y trouve aussi, en toute saison, un nombre important de bateaux de plaisance.
  • Le port de l'Aber-Wrac'h (Landéda), port principalement de plaisance, mais avec une activité de pêche, en accès permanent indépendant des marées
  • Le phare de l'Île Vierge à Plouguerneau : construit de 1897 à 1902, c'est le plus haut phare d'Europe et le plus haut phare en pierre du monde (82 m)
  • Les plages de Landéda, Plouguerneau, Saint-Pabu
  • La vallée des moulins : on en dénombre près de 160 autour des deux abers
  • Les nombreuses chapelles qui jalonnent tout le territoire
  • Les multiples croix de pierre, parfois très anciennes, qui marquent les routes, en particulier sur la commune de Plouguerneau
  • Les nombreux sentiers et boucles de randonnée, sur la côte et à l'intérieur des terres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article 2 des statuts

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]