Colette Fellous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fellous.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Colette Fellous, née en 1950 à Tunis, est une écrivaine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle effectue ses études secondaires au lycée Carnot de Tunis. Elle vit à Paris depuis l'âge de 17 ans. Elle suit des études de lettres modernes à la Sorbonne et a étudié avec Roland Barthes à l'École pratique des hautes études de 1971 à 1975[1]. Elle a créé et dirige au Mercure de France, la collection « Traits et portraits ». Depuis 1980, Colette Fellous est également productrice sur France Culture (émissions Nuits magnétiques de 1990 à 1999, puis Carnet nomade)[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Roma, Denoël, 1982
  • Calypso, Denoël, 1987
  • Guerlain, album, Denoël, 1987
  • Rosa Gallica, Gallimard, 1989
  • Frères et sœurs, Julliard, 1992
  • Midi à Babylone, Gallimard, 1994
  • Le Petit Palais, Mille et une nuits, 1995
  • Amor, Gallimard, 1997
  • Le Petit casino, Gallimard, 1999
  • Avenue de France, Gallimard, 2001
  • Ada, tu t'en souviens, n'est-ce pas ?, Inventaire/Invention, 2001
  • Maria Maria, avec Paul Nizon, Maren Sell éditeurs, 2004
  • Dernières nouvelles de l'été, éd. Elyzad, Tunis, 2005[3]
  • Aujourd'hui, Gallimard, 2005
prix Marguerite-Duras 2005
  • Plein été, Gallimard, 2007
  • Pour Dalida, Éditions Flammarion, 2010
  • Un amour de frère, Gallimard, 2011
  • La préparation de la vie, Gallimard, 2014
  • Pièces détachées, Gallimard, 2017

Comédienne[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

  • 1987 : Et si toute entière maintenant... texte pour le conte symphonique de Luc Ferrari (Brise-Glace, Paris, Ministère des Affaires Étrangères, coll. Regards Croisés, 1987) — Prix Italia 1987.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jérôme Garcin, « Colette Fellous: la leçon de Barthes », sur nouvelobs.com,‎ (consulté le 4 avril 2014)
  2. [1]
  3. En collaboration avec Hélé Béji, Tahar Bekri, Ali Bécheur et Alain Nadaud.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :