Claude de Ganay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Claude de Ganay
Illustration.
Fonctions
Député de la 3e circonscription du Loiret
En fonction depuis le
(6 ans, 4 mois et 1 jour)
Élection 10 juin 2012
Réélection 18 juin 2017
Législature XIVe et XVe
Prédécesseur Jean-Louis Bernard
Vice-président du Conseil général du Loiret chargé de l'Agriculture, de
l'Artisanat et du Tourisme

(12 ans, 4 mois et 27 jours)
Président Éric Doligé
Successeur Frédéric Néraud
Président de la Communauté de communes du Val d'Or et Forêt

(14 ans et 14 jours)
Prédécesseur Création de l'intercommunalité
Successeur Nicole Lepeltier
Conseiller général du Loiret
élu dans le canton d’Ouzouer-sur-Loire

(23 ans, 4 mois et 27 jours)
Prédécesseur Robert Souesme
Successeur Line Fleury et Jean-Luc Riglet
Maire de Dampierre-en-Burly

(18 ans, 9 mois et 5 jours)
Élection juin 1995
Successeur Serge Mercadié
Biographie
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance Paris
Nationalité Française
Parti politique LR
Profession Cadre de la fonction publique territoriale

Claude de Ganay, né à Paris le [1] est un homme politique français.

Il a été élu député le 17 juin 2012 avec 52,73 % des voix, pour la XIV législature (2012-2017), dans la troisième circonscription du Loiret. Secrétaire national de l'Union pour un mouvement populaire, il fait partie du groupe UMP à l'Assemblée nationale.

Marié depuis 1980, Claude de Ganay est père de trois enfants. [réf. nécessaire]

Parcours[modifier | modifier le code]

Après un BTS agricole à Rennes, il rentre à l'IHEDREA (Institut des Hautes Études de Droit Rural et d'Économie Agricole - Paris), puis se spécialise en Droit européen et économie de l'Agriculture à l'Université Paris 1 - Panthéon, il devient consultant dans le Cabinet juridique "Agri-Conseil", spécialisé dans les domaines agricoles et ruraux. [réf. nécessaire]

Il a intégré le Conseil régional du Centre (Orléans) où il a exercé les fonctions de conseiller technique. Il a successivement été chargé de l'agriculture et de l'artisanat puis de l'enseignement supérieur et enfin, de la mobilité internationale des étudiants et des chercheurs auprès du président du Conseil régional Maurice Dousset. [réf. nécessaire]

Parallèlement à son activité professionnelle, il est élu maire de Dampierre-en-Burly entre 1995 et 2014 et conseiller général du canton d'Ouzouer-sur-Loire entre 1990 et 2012. En tant que vice-président du Conseil général du Loiret il s'investit plus particulièrement dans les domaines du tourisme, de l'agriculture et de l'artisanat. [réf. nécessaire]

Il est élu député avec 52,73 % des voix au second tour face au candidat socialiste, Philippe Froment, le 17 juin 2012, pour la XIV législature (2012-2017), dans la troisième circonscription du Loiret. Il est actuellement membre de la commission de la Défense nationale et des Forces armées. [réf. nécessaire]

Claude de Ganay a été nommé le 12 juillet 2012 à l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), et nommé le 18 septembre 2012 pour siéger au Haut Comité pour la Transparence et l'Information sur la Sécurité Nucléaire. (HCTISN) [réf. nécessaire]

Il dépose le 29 octobre 2012 une proposition de loi visant à prévenir et lutter contre la violence en milieu scolaire. Cette proposition de loi, débattue par les députés lors de la journée d’initiative parlementaire du 21 février 2013, sera rejetée par la majorité de gauche à l’Assemblée nationale. [réf. nécessaire]

Il est l'auteur d'une proposition de loi ayant été adoptée par l'Assemblée nationale, visant à rendre automatique l'incapacité pénale d'exercice pour les personnes définitivement condamnées pour des faits de pédophilie ou de détention d'images pédopornographiques. [réf. nécessaire]

Il est également à l'origine de la loi no 2015-588 du 2 juin 2015 relative au renforcement de la protection des installations civiles abritant des matières nucléaires. [réf. nécessaire]

Il soutient Bruno Le Maire depuis l'automne 2012, l'a parrainé lors des élections pour la présidence de l'UMP de novembre 2014, et s'engage à ses côtés pour les élections primaires de la droite et du centre de l'automne 2016[2]. En septembre 2016, il est nommé directeur de campagne régional pour-le Centre-Val de Loire[3].

Lors des élections législatives de 2017, il est réélu député du Loiret pour un deuxième mandat[4].

Mandats[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. M. Claude de Ganay sur Assemblée nationale
  2. « Transparence : retrouvez la liste de mes parrainages d'élus pour la primaire ! », brunolemaire.fr, 9 septembre 2016.
  3. « Équipe politique autour de Bruno Le Maire », brunolemaire.fr, consulté le 19 septembre 2016.
  4. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]