Clare Fischer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Clare Fischer

Naissance 22 octobre 1928
Durand (en) (Michigan)
Décès 26 janvier 2012 (à 83 ans)
Los Angeles (Californie)
Activité principale compositeur, arrangeur, musicien
Genre musical jazz, bossa nova, musique classique, pop, funk, fusion
Instruments piano, synthétiseur, clavier
Années actives 1961-2006
Site officiel clarefischer.com

Clare Fischer, né le 22 octobre 1928 à Durand (en) (Michigan- États-Unis) est un compositeur, arrangeur, pianiste, claviériste et chef d'orchestre américain de jazz.

Il est notamment connu pour avoir travaillé avec des artistes de rhythm and blues et de pop tels que Chaka Khan, Michael Jackson, Paul McCartney, Céline Dion, Robert Palmer et surtout Prince, ainsi qu'avec des musiciens brésiliens comme João Gilberto ou Moacir Santos. Dans le monde du jazz, il a collaboré entre autres figures avec Dizzy Gillespie, Cal Tjader et Herbie Hancock[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents avaient des origines allemande, française et britannique. Il est l'oncle d'André Fischer, le batteur du groupe Rufus & Chaka Khan.

Clare Fischer et son épouse Donna ont eu 3 enfants : Brent Fischer (compositeur arrangeur), Lee Fischer et Tahlia Fischer.

Les dernières années de sa carrière, il a enregistré plusieurs albums avec son fils Brent dont les multiples talents ont été aussi mis à contribution : compositeur, arrangeur et interprète.

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant qu'artiste principal[modifier | modifier le code]

  • Jazz (1961)
  • First Time Out (1963)
  • Surging Ahead (1964)
  • Só Danço Samba (1965)
  • Manteca! (1965)
  • Piano Concert (1965)
  • Easy Livin’ (1966)
  • One to Get Ready: Four…to-Go! (1968)
  • Thesaurus (1969)
  • Great White Hope (& His Japanese Friend) (1970)
  • Love is Surrender (1970)
  • T’DA-A-A! (1972) – Clare Fischer & the Yamaha Quartet
  • Clare Fischer In the Reclamation Act of 1972! (1972)
  • Tell It Like It Is (1972)
  • Music Inspired by the Kinetic Sculpture of Don Conard Mobiles (1975)
  • The State of His Art (1976)
  • Clare Declares (1977)
  • America the Beautiful (1978) - paru auparavant sous le titre Songs For Rainy Day Lovers en 1967
  • Jazz Song (1979)
  • ‘Twas Only Yesterday (1979)
  • Clare Fischer & EX-42 (1979) - paru auparavant sous le titre T’DA-A-A! en 1972
  • Duality (1980)
  • Salsa Picante (1980)
  • Alone Together (1980) - Clare Fischer & the Brunner-Schwer Steinway, réédité en 1997
  • Machaca (1981)
  • Clare Fischer & Salsa Picante Present 2+2 (1981) - lauréat d'un Grammy
  • Head, Heart and Hands (1982)
  • And Sometimes Voices (1982) - avec 2+2
  • September Afternoon (1982) - avec Donald Byrd
  • Starbright (1983) - avec Gary Foster
  • Whose Woods Are These? (1984) - avec Gary Foster
  • Extension (1984) - avec Jerry Coker
  • Crazy Bird (1985) - Réédité en 1992
  • Freefall (1986) - lauréat du Grammy de la meilleure performance jazz vocale en groupe
  • Clare Fischer Plays (1987)
  • Tjaderama (1987)
  • Blues Trilogy (1987) - avec Gary Foster
  • Waltz (1988)
  • Remembrances (Lembranças) (1990)
  • Memento (1992)
  • Just Me: Solo Piano Excursions (1995)
  • Rockin’ In Rhythm (1997) - Clare Fischer & Friends
  • The Latin Side (1997) - Clare Fischer & Metropole Orchestra
  • Clare Fischer’s Jazz Corps (1998)
  • Latin Patterns (1999) – Clare Fischer & The Legendary MPS Sessions
  • Symbiosis (1999) – Clare Fischer & Hélio Delmiro
  • Bert van den Brink invites Clare Fischer (2000)
  • Introspectivo (2005)
  • A Family Affair (2006)
  • Continuum (2011)

En tant qu'accompagnateur[modifier | modifier le code]

Avec Prince[2]

Avec Sérgio Mendes[3]

  • The Great Arrival (1966)

Avec Cal Tjader


Avec Moacir Santos

  • Maestro (1972)
  • Carnival of the Spirits (1975)

Avec Rufus & Chaka Khan et Chaka Khan en solo[3]

  • Rufusized (1974)
  • Rufus Featuring Chaka Khan (1975)
  • Ask Rufus (1977)
  • Come 2 My House (1998)

Avec João Gilberto

  • João (1991)

Avec Dominique Dalcan

  • Ostinato (1998)

Avec Larry Graham

  • GCS 2000 (1999)[2]

Récompenses professionnelles[modifier | modifier le code]

Avec son groupe Salsa Picante
A titre personnel
  • 1999 : Lauréat d'un doctorat honoraire décerné par l'université de l'état du Michigan pour ses nombreuses contributions de développement à l'univers du jazz.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. , RIP Clare Fischer 1928-2012, FunkU.fr, 27 janvier 2012.
  2. a et b Princevault.com
  3. a et b Discogs.com

Liens externes[modifier | modifier le code]