Cinq Jours du Léman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Cinq jours du Léman)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Léman (homonymie).

Les Cinq Jours du Léman sont la plus longue régate d'endurance en bassin fermé d'Europe. Il s'agit d'effectuer le plus grand nombre de tours du lac Léman en cinq jours. Les bateaux sont tous des monotypes de type Surprise et l'équipage est exclusivement composé de deux navigateurs. Les équipages n'ont pas le droit de mettre pied à terre, ou de recevoir une quelconque assistance durant les cinq jours que dure la régate.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette course d'endurance tend à devenir célèbre avec le temps. En 2008, le comité d'organisation est amené à limiter le nombre de bateaux participants à 40, afin de pouvoir en assurer le suivi et la sécurité. Les caractéristiques propres à cette régate, comme sa durée et sa règle de non-assistance, la rendent particulièrement attractive aux équipages qui viennent même de France et de Suisse alémanique pour y participer.

La première édition a eu lieu en 1993

Depuis 2005 le public peut suivre tous les bateaux en temps réel sur Internet. Chaque bateau embarque une balise[1] contenant un GPS et un GSM. Elle fonctionne de manière autonome et transmet régulièrement la position du bateau à un serveur.

Parcours de la Régate[2][modifier | modifier le code]

Parcours jusqu'en 2011

En 2010, une bouée de passage supplémentaire est placée à Rolle. Le retour se faisait, cette année-là, par la bouée de St-Prex au retour. En 2011, le passage de St-Prex au retour de Rolle est supprimé, laissant ainsi plus de champ. St-Prex reste une bouée du plus petit parcours lorsque celle de Rolle devient trop distante afin de permettre une fin de régate plus regroupée. En 2012, le passage au radioèphare de St-Prex est supprimé, afin de laisser plus de liberté aux concurrents au niveau du choix des options pour remonter sur Vidy. Historiquement le classement n'étais mis à jour qu'au passage des bouées, ce qui nécessitait d'en avoir suffisamment pour pouvoir suivre la régate. Entre autres le comité de course devait pouvoir décider des raccourcis à envoyer en fonction de la position du peloton et de sa vitesse. Avec la généralisation du suivi par balise GPS le passage de bouées supplémentaires est devenu superflu.

Vainqueurs des années précédentes[2][modifier | modifier le code]

Édition Année Bateau Équipier 1 Équipier 2
21 2013 Happycalosse De Cerjat Jean-François Bartunek Roman
20 2012 Hauraki Rey Philippe Sache Fabien
19 2011 Mordicus-Girod Piscines Girod Patrick Pochelon Cedric
18 2010 Biensur Jr. Gianola Bernard Dixon Michael
17 2009 Pacman-Mathys / Cartier les régates Forestier Loïc Girardet Denis
16 2008 CER 1-Implenia Schuler Andreas Samuel Vionnet
15 2007 Optique de la gare Lausanne Arnaud Gavairon Pascal Lavarelo
14 2006 Mayer Opticiens Jean-Pascal Chatagny Patrick Besson
13 2005 Teo Jakob-Sapangels Cyrus Golchan Etienne Revol
12 2004 Mayer Opticiens Patrick Besson Emmanuel Dufour
11 2003 Genève 3 Jérôme Clerc Cyrus Golchan
10 2002 Securitas Direct Denis Girardet Olivier Légeret
9 2001 Securitas Direct Denis Girardet Olivier Légeret
8 2000 Va.. rhum Eric Monnin Jean-Claude Monnin
7 1999 Securitas Direct Denis Girardet Olivier Légeret
6 1998 Va.. rhum Eric Monnin Jean-Claude Monnin
5 1997 37'2 René René Mermoud Arnaud Gavairon
4 1996 Di Padova Transports Olivier Perron Renaud Stitelmann
3 1995 Iaione Patrick Besson P.A. Besuchet
2 1994 Genève 3 Kiny Parade Stephane Bolognini
1 1993 Di Padova Transports Renaud Stitelmann Yvan Stitelmann

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]