Cienciano de Cuzco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cuzco (homonymie).
Cienciano
Logo du Cienciano
Généralités
Nom complet Club Cienciano de Cuzco
Surnoms El Papá
Los Rojos
Los Imperiales
Fondation
Couleurs rouge et blanc
Stade Estadio Garcilaso
(42 100 places)
Siège Gastón Zapata Nº 446,
Urbanización Santa Rosa,
Wanchau, Cusco
Championnat actuel Championnat du Pérou de football D2
Président Drapeau : Pérou Sergio Ludeña Visalot
Entraîneur Drapeau : ArgentineDrapeau : Pérou Óscar Ibáñez[1]
Site web www.cienciano.com
Palmarès principal
International[2] Copa Sudamericana (1)
Recopa Sudamericana (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Dernière mise à jour : 19 mai 2016.

Le Club Sportivo Cienciano est un club péruvien de football basé à Cuzco, fondé le .

C'est à ce jour le seul club péruvien possédant des trophées internationaux dans ses vitrines: une Copa Sudamericana, en 2003, puis une Recopa Sudamericana, en 2004.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Cienciano devra attendre le championnat 1973 pour évoluer pour la première fois en D1. Il y reste 5 saisons d'affilée jusqu'à sa relégation à l'issue de la saison 1977. Le club fait son retour en première division en 1984, du fait que le championnat est élargi et s'ouvre à 25 clubs dont Cienciano, qui est invité à y participer par la Fédération péruvienne de football.

La consécration internationale[modifier | modifier le code]

En 2003, Cienciano devient le premier club péruvien à remporter un trophée international, en l'occurrence la Copa Sudamericana. L'année suivante, il s'octroie la Recopa Sudamericana en battant Boca Juniors aux tirs aux buts. Ces bonnes performances lui valent d'être considéré comme le meilleur club péruvien de la décennie 2000-2010 par l'IFFHS[3].

Déclin et descente en D2[modifier | modifier le code]

Depuis 2010 les résultats sont en chute et sont assortis d'une grave crise économique. Le club se sauve de la relégation à l'issue de la dernière journée du championnat 2010[4]. Néanmoins, le championnat 2015 est catastrophique pour Cienciano qui est relégué en deuxième division à la fin de la saison, après 31 années de présence au sein de l'élite[5].

Le 4 avril 2016, le club annonce l'arrivée de Ronaldinho pour quelques matchs d'exhibition en juin[6].

Rivalités[modifier | modifier le code]

Cienciano entretient une grande rivalité régionale avec le FBC Melgar de la ville d'Arequipa, rivalité connue sous le nom de Clásico del Sur. Un autre antagonisme de moindre importance est celui qui l'oppose au Real Garcilaso, situé aussi à Cuzco, derby connu sous l'appellation de Clásico del Cuzco.

Palmarès[modifier | modifier le code]

National[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Cienciano contrató a Óscar Ibáñez como nuevo director técnico », sur www.elcomercio.pe,‎ (consulté le 19 mai 2016).
  2. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. (es) « Cienciano es el mejor equipo peruano de la década », sur www.elcomercio.pe,‎ (consulté le 30 novembre 2015).
  4. (es) « “Checho” de los milagros: Cienciano lo logró, se salvó del descenso », sur www.libero.pe,‎ (consulté le 30 novembre 2015).
  5. (es) David Hidalgo Jiménez, « Cienciano perdió la categoría en el Descentralizado 2015 », sur www.elcomercio.pe,‎ (consulté le 30 novembre 2015).
  6. « Ronaldinho pourrait jouer avec une équipe de D2 péruvienne », sur www.lequipe.fr,‎ (consulté le 5 avril 2016).
  7. (en) Eli Schmerler and Carlos Manuel Nieto Tarazona, « Peru 2005 (Primera División) », sur www.rsssf.com,‎ (consulté le 27 décembre 2007).
  8. (en) Eli Schmerler, « Peru 2001 (Primera División) », sur www.rsssf.com,‎ (consulté le 27 décembre 2007).
  9. (en) Eli Schmerler and Carlos Manuel Nieto Tarazona, « Peru 2006 (Primera División) », sur www.rsssf.com,‎ (consulté le 27 décembre 2007).
  10. (en) Juan Pablo Andrés, Francisco Fernández and Miguel Alvim Gonzalez, « Copa Sudamericana 2003 », sur www.rsssf.com,‎ (consulté le 27 décembre 2007).
  11. (en) Juan Pablo Andrés, « Recopa 2004 », sur www.rsssf.com,‎ (consulté le 27 décembre 2007).

Liens externes[modifier | modifier le code]