Teddy Cardama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Teddy Cardama
Image illustrative de l’article Teddy Cardama
Situation actuelle
Équipe Juan Aurich (entraîneur)
Biographie
Nom Teddy Armando Cardama Sinti
Nationalité Péruvien
Naissance (55 ans)
Iquitos (Pérou)
Poste Défenseur puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
Sporting Cristal
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1984-1986 Sporting Cristal
1987 UT Cajamarca
1988-1989 Atlético Grau
1989-1990 Sporting Cristal
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1996-1997 Coronel Bolognesi??
1997-1999 Alianza Atlético29v, 28n, 34d
2000 Pérou olympique2v, 1n, 1d
2000 Pérouentraîneur-adjoint
2000 Sport Boys3v, 4n, 6d
2001 Universitario13v, 9n, 10d
2002 Alianza Atlético9v, 3n, 8d
2002 Cienciano11v, 3n, 8d
2003-2005 Alianza Atlético38v, 21n, 25d
2005-2006 FBC Melgar11v, 6n, 15d
2006 José Gálvez FBC6v, 7n, 10d
2007-2010 Alianza Atlético47v, 43n, 61d
2011-2012 Cobresol9v, 14n, 12d
2012 León de Huánuco3v, 3n, 3d
2013-2014 Los Caimanes18v, 18n, 15d
2015 Alianza Atlético13v, 7n, 22d
2016-2017 Carlos A. Mannucci4v, 6n, 3d
2018 León de Huánuco
2020 Alianza Atlético
2020-2021 Sport Boys8v, 4n, 10d
2021 Alianza Atlético0v, 1n, 3d
2022- Juan Aurich
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 15 janvier 2022

Teddy Armando Cardama Sinti, né le à Iquitos, est un entraîneur de football péruvien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Formé dans les catégories de jeunes du Sporting Cristal, Cardama y fait ses débuts professionnels en 1984. Après des passages par l'UT Cajamarca et l'Atlético Grau, il revient au Sporting Cristal où il met fin à sa carrière en 1990, à seulement 23 ans, en raison d'une blessure au genou.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Cardama fait ses débuts aux côtés de son beau-père, Alberto Gallardo, ancienne gloire du Sporting Cristal, dans les divisions inférieures dudit club. En 1996, il dirige le Coronel Bolognesi en Copa Perú (D3 péruvienne)[1].

En 1999, il devient sélectionneur de l'équipe olympique du Pérou, mais échoue dans sa tentative de qualifier l'équipe aux Jeux olympiques de Sydney[1]. Cela ne l'empêche pas d'être nommé, en parallèle, entraîneur-adjoint de Francisco Maturana, sélectionneur du Pérou[1].

Le , il prend les rênes du Sport Boys, succédant à Ramón Mifflin[2]. Il dirige par la suite, sans grand succès, l'Universitario de Deportes et Cienciano del Cusco. Entre 2005 y 2006, il est à la tête du FBC Melgar avec des résultats en dents de scie qui précipitent son départ, le [3]. Il finit l'année au José Gálvez FBC.

Entre 2011 et 2014 on le retrouve au León de Huánuco, Cobresol puis à Los Caimanes, club de D2 qu'il parvient à faire accéder à l'élite en 2013[4]. En , il est nommé à la tête du Carlos A. Mannucci[5].

En 2020, il revient au Sport Boys qu'il sauve de la relégation en 2e division[6]. Il est cependant destitué après la 7e journée du championnat 2021[6].

Alianza Atlético[modifier | modifier le code]

C'est à l'Alianza Atlético de la ville de Sullana (nord du Pérou) que Cardama va parrafer ses plus belles pages d'entraîneur. En effet il y effectue plus de 70 % de sa carrière dans ce club où il arrive pour la première fois en 1997. En 2002, il ne peut emmener le club à la Copa Libertadores alors qu'en 2004, il dispute la Copa Sudamericana et est éliminé au deuxième tour.

En 2009, il dispute une deuxième fois la Copa Sudamericana (élimination en 8e de finale), mais connaît plus de difficultés en championnat où il arrache le maintien à la dernière journée[7]. En 2010 il est licencié puis réintégré dans ses fonctions en moins de deux mois, apparemment en raison de problèmes avec son staff technique.

En 2015 il est rappelé encore une fois pour prendre en charge l'équipe[8]. Même s'il assure le maintien à la fin de la saison, il est remplacé en par l'Uruguayen Gustavo Roverano[9].

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Los Caimanes

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (es) Alonso Cantuarias, « La hora de la mística », sur www.dechalaca.com, (consulté le ).
  2. (es) « Cardama asume en Boys ante renuncia de Ramón Mifflin », sur www.libero.pe, (consulté le ).
  3. (es) « Cardama ya fue en Melgar », sur www.larepublica.pe, (consulté le ).
  4. (es) « Los Caimanes de Cardama y ‘Machito’ Gómez ascendió a Primera División », sur www.elcomercio.com, (consulté le ).
  5. (es) « Carlos A. Mannucci: Teddy Cardama es el flamante entrenador », sur www.rpp.pe, (consulté le ).
  6. a et b (es) « Teddy Cardama no va más en Sport Boys », sur www.ovacion.pe, (consulté le ).
  7. (es) Jeanet Sosa Coronel, « Las salvadas de descenso más dramáticas en los últimos 10 años », sur www.depor.com, (consulté le ).
  8. (es) « Teddy Cardama confirmó que será el técnico de Alianza Atlético de Sullana », sur www.libero.pe, (consulté le ).
  9. (es) David Sánchez, « Alianza Atlético: Máscara por mística », sur www.dechalaca.com, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]