Christian Coigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Christian Coigny, né le à Lausanne, est un photographe suisse travaillant principalement dans la publicité aux États-Unis et en Suisse[1]. Parallèlement, il mène un travail personnel exclusivement en photographie argentique et en noir et blanc sur les thèmes du portrait, du nu, du paysage et de la nature morte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christian Coigny est né le 23 juillet 1946 à Lausanne en Suisse dans une famille de cinq enfants. En 1968, il entre au Centre d'enseignement professionnel de Vevey à l'école de photographie où il apprend le graphisme et la composition. Il quittera l'école après seulement 8 mois et part, en 1969, apprendre la photographie en autodidacte à San Francisco aux États-Unis en travaillant sur des campagnes publicitaires dont celles de la marque Levi's. Il y restera cinq ans[2]. Après encore une année au Brésil consacré à la photographie de mode, il rentre en Suisse et collabore avec le magazine Annabelle à Zurich. De retour à Lausanne, il ouvre son propre studio et se concentre principalement sur la nature morte, la mode et le portrait. La maison Bongénie Grieder remarque son travail et lui confiera ses campagnes d'affichage pendant plus de dix ans. D'autres marques telles que Chopard, Hermès, Hublot, Baume et Mercier[3], les Champagne Krug[4], Kredit Bank[5], Widder Jazz[6] ou les yachts Ferretti, font appel à Christian Coigny pour son inventivité et les campagnes qui portent la marque de son travail personnel[7],[8]. Christian Coigny a collaboré avec le magazine suisse Annabelle ainsi que Le Nouveau Quotidien et le magazine Vogue Allemagne. Aujourd'hui il consacre la plupart de son temps à son travail personnel autour du nu, du portrait, des paysages et des natures mortes qu'il présente dans différentes galeries et musées en Europe.

Les portraits Vitra[modifier | modifier le code]

En 1983, la maison des éditions Favre lui confie la réalisation d'un livre de portraits des personnalités suisses. Tout particulièrement le portrait de Jean Anouilh attire l'attention du fabricant suisse de mobilier design Vitra. De 1987 à 1997, Christian Coigny fait de multiples aller-retour entre l'Europe et les États-Unis pour photographier plus de 130 personnalités du monde culturel assises sur du mobilier Vitra. Parmi elles, Jerry Lewis, Keith Haring, Jeanne Moreau, Roy Lichtenstein, Ringo Starr, Barbara Hendricks, Maurice Béjart, Jean Nouvel, Miles Davis, John Malkovich ont pris la pose pour Christian Coigny[9].

Influences[modifier | modifier le code]

Son travail est ancré dans une éducation classique. Durant son séjour à San Francisco, Christian Coigny découvre la peinture américaine dont Edward Hopper, Georgia O'Keefe et Richard Diebenkorn, qui auront par la suite une grande influence sur son travail personnel.

Publications[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions individuelles[modifier | modifier le code]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Christian Coigny Un travail des plus personnel », sur http://www.portrait-de.com
  2. « Christian Coigny Biographie Musée des Arts décoratifs », sur http://www.lesartsdecoratifs.fr
  3. « Publicité Baume et Mercier - Photographe Christian Coigny », sur http://www.pascale-hug.ch
  4. « Publicité Krug - Photographe Christian Coigny », sur http://www.pascale-hug.ch
  5. « Publicité Kredit Bank - Photographe Christian Coigny », sur http://www.pascale-hug.ch
  6. « Publicité Widder Jazz - Photographe Christian Coigny », sur http://www.pascale-hug.ch
  7. « Christian Coigny, un travail des plus personnels », sur portrait-de.com
  8. (en) « Photosuisse Christian Coigny », sur https://www.youtube.com,
  9. (de) « SCHAUPLATZ FÜR FOTOGRAFIE », sur http://www.westlicht.com,
  10. Interview radio RTS pour la sortie du livre "Christian Coigny" paru aux Éditions Ides et Calandes. https://www.rts.ch/play/radio/vertigo/audio/christian-coigny-photographe?id=6439467&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da
  11. Christian Coigny / Christophe Gallaz, Christian Coigny, Lausanne, Ides et Calandes, , 252 p. (ISBN 978-2-8258-0258-8, lire en ligne)
  12. Christian Coigny, Ohmmes, Lausanne, Pierre-Marcel Favre, , 80 p. (ISBN 2-8289-0110-X (édité erroné), notice BnF no FRBNF34756201)
  13. Article du journal suisse 24heures pour présenter l'exposition de Christian Coigny au Musée Historique de Lausanne. https://www.24heures.ch/culture/Coigny-s-affiche-en-classique-du-leche-/story/22588682
  14. Article du Lausanne Bondy Blog. https://www.lausannebondyblog.ch/christian-coigny-magistral-au-musee-historique/
  15. Article du magazine PHOTO http://www.photo.fr/exposition/le-corps-a-nu-par-christian-coigny
  16. (en) « Paolo Morello Studio, Exhibitions », sur paolomorellostudio.com,
  17. « TOUS ASSIS POUR VITRA », sur http://www.lesartsdecoratifs.fr,
  18. Présentation de l'exposition État de siège au Musée de l'Élysée. http://www.lausanne.ch/coigny
  19. Christian Coigny honoré par la Fondation vaudoise pour la culture https://www.rts.ch/info/culture/8044581-christian-coigny-honore-par-la-fondation-vaudoise-pour-la-culture.html
  20. « Portrait filmé de Christian Coigny par Pierre-Yves Borgeaud »,
  21. « Grand Prix 2016 Christian Coigny », sur http://www.fvpc.ch,

Liens externes[modifier | modifier le code]