Chiusa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chiusa - Klausen
Blason de Chiusa - Klausen
Héraldique
Chiusa
L'église paroissiale de Saint-André sur la rive de l'Isarco.
Noms
Nom italien Chiusa
Nom allemand Klausen
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Trentin-Haut-Adige Trentin-Haut-Adige 
Province Suedtirol CoA.svg Bolzano  
Maire Peter Gasser (SVP)
Code postal 39043
Code ISTAT 021022
Code cadastral C652
Préfixe tel. 0472
Démographie
Gentilé chiusani
Population 5 235 hab. ([1])
Densité 103 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 38′ 00″ nord, 11° 34′ 00″ est
Altitude Min. 523 m
Max. 523 m
Superficie 5 100 ha = 51 km2
Localisation
Localisation de Chiusa - Klausen
Localisation dans la province de Suedtirol CoA.svg Bolzano .
Géolocalisation sur la carte : Trentin-Haut-Adige
Voir sur la carte administrative de Trentin-Haut-Adige
City locator 14.svg
Chiusa - Klausen
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Chiusa - Klausen
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Chiusa - Klausen
Liens
Site web http://www.gvcc.net/soci/chiusa.htm

Chiusa (en allemand, Klausen) est une commune italienne d'environ 5 200 habitants située dans la province autonome de Bolzano, dans la région du Trentin-Haut-Adige dans le nord-est de l'Italie.

La ville de Chiusa est membre de l'association I Borghi più belli d'Italia.

Géographie[modifier | modifier le code]

Paysage à Chiusa : un arc-en-ciel et des pommiers en fleurs. Avril 2018.
Lieu du pèlerinage de la « Santa Croce di Lazfons » au-dessus de Chiusa. Au loin, le groupe des Odle avec la Furchetta et le Sass Rigais, puis le groupe du Sella avec le Piz Boè, enfin le Sassolungo et le Sassopiatto. Octobre 2019.

La commune s'étend dans la vallée de l'Isarco, à environ 10 km au sud de Bressanone. La vieille ville de Chiusa se situe sur la rive droite de l'Isarco, à une altitude de 523 m. Le territoire communal s'étend dans les Alpes sarentines au nord-ouest, jusqu'au sommet de la Cima San Cassiano (2 581 m), et dans le groupe des Odle, une partie des Dolomites, au sud-est.

Chiusa borde la route nationale 12 de Trente au col du Brenner. Au long de la rive gauche de l'Isarco passent la ligne de chemin de fer du Brenner et l'autoroute A22.

Histoire[modifier | modifier le code]

La colline rocheuse de Säben au-dessus de Chiusa était déjà habitée au IVe millénaire av. J.-C.. Dans l' Antiquité tardive et le haut Moyen Âge, les plateaux d'altitude furent le siège épiscopal du diocèse de Säben qui, selon la légende, a été fondé par saint Cassien d'Imola au IVe siècle. L'abbaye de la Sainte-Croix de Säben (monastero di Sabiona) y a été fondée à la fin du XVIIe siècle par des religieuses bénédictines de l'abbaye de Nonnberg à Salzbourg.

On trouve la première mention du lieu de Clausa sub Sabiona sita dans un acte du , fait par l'empereur Conrad II le Salique conférant les domaines aux princes-évêques de Brixen. Les évêques ont fait construire un hôpital vers l'an 1205 ; au milieu du XIIIe siècle, leur ministériels édifièrent le château de Branzoll (la torre del Capitano) au-dessus de la ville. Klausen obtint le droit de tenir marché et a reçu les privilèges urbains en 1308.

Depuis le XVe siècle, des activités minières se sont développées dans la vallée de l'Isarco, notamment par l'exploitation de mines de cuivre, plomb et argent prés de Villanders. En 1699, la reine consort Marie-Anne d'Espagne a fondé un couvent des Frères mineurs capucins à Klausen, la patrie de son confesseur Gabriel Pontifeser.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Gudon, Lazfons, Verdignes

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes sont Funes, Laion, Sarentino, Varna, Velturno et Villandro.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]