Col du Brenner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brenner.

Col du Brenner
Image illustrative de l’article Col du Brenner
Vue du col du Brenner depuis le nord.
Altitude 1 372 m
Massif Alpes de Stubai / Alpes de Zillertal (Alpes)
Coordonnées 47° 00′ 12″ nord, 11° 30′ 27″ est
PaysDrapeau de l'Autriche AutricheDrapeau de l'Italie Italie
ValléeVallée de l'Inn
(nord)
Vallée de l'Isarco
(sud)
Ascension depuisInnsbruck Vipiteno
AccèsE45, A13, Brennerstrasse B 182, Brennerbahn E45, A22, SS 12, Ferrovia del Brennero

Géolocalisation sur la carte : Trentin-Haut-Adige

(Voir situation sur carte : Trentin-Haut-Adige)
Col du Brenner

Géolocalisation sur la carte : Tyrol

(Voir situation sur carte : Tyrol)
Col du Brenner

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Col du Brenner

Géolocalisation sur la carte : Autriche

(Voir situation sur carte : Autriche)
Col du Brenner

Le col du Brenner (en allemand : Brennerpass ; en italien : Passo del Brennero) est un col des Alpes séparant l'Italie (la commune de Brennero dans la province autonome de Bolzano) de l'Autriche (Gries dans le land du Tyrol). Avec 1 372 m d'altitude, il est le passage le plus bas et le plus fréquenté entre le nord et le sud de la crête principale des Alpes et le seul qu'une voie ferrée de grand transit franchisse à ciel ouvert. Il est également parcouru par l'autoroute du Brenner menant de Modène à Innsbruck, une partie de la route européenne 45.

Les travaux de l'autoroute commencèrent en 1957. À cette occasion fut construit l'Europabrücke, qui fut jusqu'en 1974 le plus haut pont d'Europe avec 190 m de haut.

Étymologie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Selon la conception traditionnelle, le nom Brenner est dérivé des Breunes (en latin : Breuni), un peuple installé dans l'Antiquité dans la province romaine de Rhétie, ou de Brennos (Brennus), un chef gaulois sénon du IVe siècle av. J.-C. Néanmoins, la désignation est absente des sources médiévales ; la voie est simplement dénommée per alpes Rhaeticas dans le Divisio regnorum promulgué par Charlemagne en 806.

Le domaine d'un Prenner au sud du col, probablement une clairière sur brûlis (en allemand : brennen), est documenté depuis la fin du XIIIe siècle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sur le col.

Le col du Brenner relie les Alpes de Stubai à l'ouest aux Alpes de Zillertal à l'est, entre les sommets du Sattelberg (2 115 m) et du Wolfendorn (2 776 m). Il sépare les parties méridionales et septentrionales du Wipptal, une vallée formée par l'Isarco au sud et la Sill au nord, s’étendant de Fortezza à Innsbruck. Le col marque la frontière italo-autrichienne ainsi que la ligne de partage des eaux entre le bassin de drainage de la mer Adriatique (l'Adige) et de la mer Noire (l'Inn et le Danube).

La route nord-sud du Brenner est d'une importance capitale pour le trafic international :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]