Ultimo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ultimo
Blason de Ultimo
Héraldique
Ultimo
L'église St. Gertraud.
Noms
Nom allemand Ulten
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Trentin-Haut-Adige Trentin-Haut-Adige 
Province Suedtirol CoA.svg Bolzano  
Code postal 39016
Code ISTAT 021104
Code cadastral L490
Préfixe tel. 0473
Démographie
Gentilé ultimesi
Population 2 871 hab. ([1])
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 33′ 00″ nord, 10° 52′ 00″ est
Altitude Min. 1 190 m
Max. 1 190 m
Superficie 20 800 ha = 208 km2
Divers
Saint patron Santa Valburga
Fête patronale 25 février
Localisation
Localisation de Ultimo
Géolocalisation sur la carte : Trentin-Haut-Adige
Voir sur la carte administrative de Trentin-Haut-Adige
City locator 14.svg
Ultimo
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Ultimo
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Ultimo
Liens
Site web Site officiel

Ulten (en italien Ultimo) est une commune italienne d'environ 2 900 habitants située dans la province autonome de Bozen dans la région du Trentin-Sud-Tyrol dans le nord-est de l'Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ulten est situé au fond de la vallée Ultental (val d'Ultimo), une vallée latérale (droit orographique de l'Etsch) de la vallée de l'Etsch (Etschtal).

Le premier village de la municipalité d'Ulten, le hameau principal de St. Walburg (Santa Valpurga), est à environ 17,5 km au sud-ouest de Meran (Merano) et à environ 7,5 km de St. Pankraz (San Pancrazio) à une altitude de 1 190 m. Le hameau de Kuppelwies (1 153 m) suit dans la vallée, puis viennent les hameaux de St. Nikolaus (San Nicolò) (1 256 m) et St. Gertraud (Santa Gertrude) (1 501 m). Ulten comprend aussi de nombreuses fermes dispersées.

Le Falschauer (Valsura) draine la vallée et ses cours d'eau latéraux sont utilisés pour la production d'énergie à l'aide de divers réservoirs (lac de Arzkarsee (Lago Quaira), Fischersee (Lago dei Pescatori), Grünsee (Lago Verde), Weißbrunnsee (lac de Fontaine Blanche, Zoggler-Stausee (Lago di Zoccolo). Il y a trois centrales de stockage dans la municipalité, qui appartiennent à la chaîne de centrales hydroélectriques d'Ultental.

La municipalité est entourée sur trois côtés par le massif de l'Ortler.

Frazione[modifier | modifier le code]

Les Fraktionen (frazione) d'Ulten sont St. Gertraud, St. Nikolaus, Kuppelwies et St. Walburg.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes sont Laces, Lauregno, Naturno, Proves, Rumo, San Pancrazio, Bresimo, Castelbello-Ciardes, Martello et Rabbi.

Histoire[modifier | modifier le code]

La municipalité d'Ultena été créée en 1810 par la fusion des localités de Kuppelwies, St. Gertraud, St. Nikolaus, St. Pankraz et St. Walburg, et en 1950 le hameau de St. Pankraz s'est séparé, redevenant une municipalité autonome[2].

À St. Gertraud, un hameau d'Ulten, à Klapfberg, il y a trois spécimens de mélèzes censés être millénaires, car un quatrième spécimen tombé lors d'une tempête dans les années 1930 avait environ deux mille anneaux. Ils sont classés comme monuments naturels par la province autonome de Bozen.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Les armoiries sont scindées en deux. La partie de gauche représente l'aigle tyrolien ; la seconde, à droite, est noire avec une bande argentée. C'est le signe des comtes d'Eschenlohe, qui ont succédé aux comtes d'Ulten lorsque la famille s'est éteinte. L'aigle représente l'appartenance des Eschenlohe au Tyrol. Les armoiries ont été adoptées en 1967[3],[4].

Société[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1921 1931 1936 1951 1961 1971 1981 1991 2001
2 1182 3102 3302 6123 0433 0703 0362 9453 006
2011 - - - - - - - -
2 920--------

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
9 mai 2005 2010 Rudolf Ties Südtiroler Volkspartei  
2010 En cours Beatrix Mairhofer Südtiroler Volkspartei  
Les données manquantes sont à compléter.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Popolazione Residente al 1° Gennaio 2018 », Istituto nazionale di statistica (consulté le 16 mars 2019)
  2. (it) « Ultimo, sei su dieci fanno due mestieri ma anche i volontari - Venosta », sur Alto Adige (consulté le 29 février 2020)
  3. (it) « Stemma Comune di Ultimo », sur Comuni-Italiani.it (consulté le 29 février 2020)
  4. (it) « Ultimo », sur Ultimo (consulté le 29 février 2020)