Charles Buisine-Rigot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Buisine et Rigot.
Charles Buisine-Rigot
Charles buisine.jpg
Charles Buisine-Rigot, photographie anonyme,
bibliothèque municipale de Lille.
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Charles Buisine-Rigot, né à Lille en 1820 et mort en 1893, est un ébéniste et sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Buisine-Rigot prend en 1845 la direction de l'atelier de menuiserie de son père Désiré Buisine (1793-1881)[1]. Il réalise de nombreux décors religieux sculptés sur bois dans les édifices de la métropole lilloise, notamment sur les chantiers de l'architecte néogothique lillois Charles Leroy.

En reconnaissance de son œuvre, il est nommé chevalier de l'ordre de Saint-Grégoire-le-Grand.

Son fils, Édouard Buisine (1856-1935), a repris les Ateliers Buisine qui se sont établis au nord de Paris. Édouard Buisine a sculpté le banc de communion de l'église Notre-Dame de l'Assomption de Renescure[réf. nécessaire].

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

En France 
Au Pérou


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ensemble de l'autel secondaire du Sacré-Coeur [Tourcoing »], notice de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abbé Huard, Vie de Charles Buisine, sculpteur à Lille, Lille, 1895.