Championnat de Tunisie de football 1971-1972

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ligue Professionnelle 1 1971-1972
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Édition 17e
Participants 14

Palmarès
Tenant du titre Club sportif sfaxien
Promu(s) en début de saison Union sportive maghrébine
Stade sportif sfaxien
Vainqueur Étoile sportive du Sahel
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Tunisie Moncef Khouini (12)

Navigation

La saison 1971-1972 du championnat de Tunisie de football est la 17e édition de la première division tunisienne à poule unique, la Ligue Professionnelle 1. Les quatorze meilleurs clubs tunisiens jouent les uns contre les autres à deux reprises durant la saison, à domicile et à l'extérieur. En fin de saison, les deux derniers du classement sont relégués et les deux meilleurs clubs de Ligue Professionnelle 2 sont quant à eux promus en D1.

L'Étoile sportive du Sahel remporte le titre cette saison en terminant en tête du championnat, trois points devant le Club africain, une nouvelle fois victorieux en coupe de Tunisie et six points devant le Club olympique des transports. Il s'agit du cinquième titre de l'Étoile sportive du Sahel. Le tenant du titre, le Club sportif sfaxien ne prend que la sixième place, à quatorze points du champion. De son côté, une Espérance sportive de Tunis rajeunie éprouve de grandes difficultés pour se maintenir parmi l'élite et termine avec un seul point d'avance sur le premier relégué.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Le barème de points servant à établir le classement se décompose ainsi :

  • Victoire : 3 points
  • Match nul : 2 points
  • Défaite : 1 point
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Étoile sportive du Sahel 65 26 15 9 2 37 14 +23
2 Club africain (C) 62 26 13 10 3 36 15 +21
3 Club olympique des transports 59 26 12 9 5 30 19 +11
4 Club athlétique bizertin 59 26 12 9 5 28 23 +5
5 Sfax railway sport 54 26 8 12 6 21 22 -1
6 Club sportif sfaxien (T) 51 26 6 13 7 31 26 +5
7 Stade tunisien 50 26 7 10 9 20 18 +2
8 Avenir sportif de La Marsa 50 26 6 12 8 19 23 -4
9 Espérance sportive de Tunis 49 26 7 9 10 24 20 +4
10 El Makarem de Mahdia 49 26 6 11 9 19 20 -1
11 Union sportive maghrébine (P) 49 26 8 7 11 26 34 -8
12 Union sportive monastirienne 49 26 6 11 9 15 20 -5
13 Club sportif des cheminots 48 26 4 14 8 11 19 -8
14 Stade sportif sfaxien (P) 34 26 2 4 20 16 60 -44


Qualification pour la coupe du Maghreb des clubs champions 1972-1973
Qualification pour la coupe du Maghreb des vainqueurs de coupe 1972-1973
Relégation directe en deuxième division
(T) Tenant du titre
(C) Vainqueur de la coupe de Tunisie
(P) Club promu de deuxième division

Matchs[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Meilleurs joueurs[modifier | modifier le code]

Voici la liste des onze lauréats[1] :

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Tunisie de football 1971-1972
Champion Étoile sportive du Sahel (5e titre)
Coupes et trophées
Vainqueur de la Coupe de Tunisie 1971-1972 Club africain
Qualifications continentales
Coupe du Maghreb des clubs champions 1972-1973 Étoile sportive du Sahel
Coupe du Maghreb des vainqueurs de coupe 1972-1973 Club africain
Promotions et relégations
Promus en Ligue Professionnelle 1 Jeunesse sportive kairouanaise
Club sportif de Hammam Lif
Relégués en Ligue Professionnelle 2 Club sportif des cheminots
Stade sportif sfaxien

Quelques faits et curiosités peuvent être évoqués[2] :

  • 349 buts sont marqués au cours du championnat, dont 172 à l'aller et 177 au retour, avec une moyenne de 1,9 but par match.
  • 112 joueurs différents marquent des buts ; le plus grand nombre (douze) est enregistré par l'Étoile sportive du Sahel, contre six seulement pour le Club sportif des cheminots, El Makarem de Mahdia et le Stade sportif sfaxien.
  • Deux joueurs marquent quatre buts au cours d'un seul match : Hassen Bayou (CA) et Moncef Ben Hmida (ST), tous deux contre le Stade sportif sfaxien.
  • L'invulnérabilité des gardiens de buts[3] est la suivante :
    • Sadok Sassi (CA) : 689 min ;
    • Mokhtar Gabsi (EST) : 573 min ;
    • Kamel Karia (COT) : 489 min ;
    • Raouadh Filali (CSC) : 464 min ;
    • Abdelmajid Karoui (SRS) : 463 min.
  • Le nombre total de penalties accordés est de 28 dont vingt sont transformés.
  • Le nombre de joueurs expulsés atteint 28 et seul le Sfax railway sport n'est pas sanctionné d'explusions.
  • Le concours du joueur le plus fair-play[4] consacre Sadok Sassi :
    • Sadok Sassi (CA) : 27 points ;
    • Moncef Tabka (USMo) : 25 points ;
    • Mokhtar Dhouib (CSS) et Abdelmajid Jelassi (COT) : 21 points ;
    • Le Club athlétique bizertin est couronné au niveau des équipes.
  • Le match le plus insolite du championnat est Club olympique des transports-Club athlétique bizertin (retour) où six buts sont marqués (tous de la tête).
  • 21 arbitres dirigent les 182 matchs dont les plus sollicités sont :
    • Taoufik Ghayaza et Hédi Saoudi : 16 matchs ;
    • Hédi Zarrouk et Abderrazak Bessaoudia : 14 matchs ;
    • Hamadi Barka et Mustapha Daoud : 12 matchs.

Portrait du club champion[modifier | modifier le code]

Équipe de l'Étoile sportive du Sahel, vainqueur du championnat
  • Président : Hamed Karoui ;
  • Entraîneur : Abdelmajid Chetali ;
  • Effectif utilisé (23 joueurs) :
    • Gardien de but : Ali Ajroud (26 m) ;
    • Défenseurs : Mohsen Habacha (26 m), Habib Bicha (26 m), Abdelhamid Bouguila (21 m), Amri Melki (18 m), Hédi Sahli (2 m), Mohamed Ajili (2 m), Said Gahbiche (2 m), Mounir Belkhiria (1 m) ;
    • Milieux de terrains : Mohamed Zouaoui (24 m), Anouar Cherif (23 m), Othman Jenayah (18 m), Moncef Gnaba (10 m), Ismail Laayouni (2 m) ;
    • Attaquants : Slah Karoui (26 m), Raouf Ben Aziza (24 m), Taoufik Hadigi (23 m), Hédi Ayèche (18), Abdesselam Adhouma (15 m), Ridha Ayeche (8 m), Hamadi Chouchan (6 m), Fethi Gafsi (5 m), Robert Snaphaan (1 m) ;
  • Buteurs :

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mghirbi, footballeur de la saison », L'Action tunisienne, 6 avril 1972.
  2. D'après les statistiques et les faits réunis par Abdelwahab Derouiche et publiés au cours de la semaine qui a suivi la fin du championnat dans le journal L'Action tunisienne et le journal Le Sport du 10 avril 1972
  3. Calculée en fonction de la plus longue période où le gardien n'a pas encaissé de buts
  4. Concours organisé par le journal La Presse de Tunisie et l'agence Voyages 2000

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]