Derby gabésien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une rencontre de football image illustrant la Tunisie
Cet article est une ébauche concernant une rencontre de football et la Tunisie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le derby gabésien, match de football opposant le Stade gabésien et l'Avenir sportif de Gabès, est considéré comme le deuxième derby le plus important de Tunisie[1].

Suivi par de nombreux supporters, il se joue en Ligue I ou II. La rencontre est suffisamment importante pour être retransmise à la télévision, comme en 2007 lorsque le derby a été retransmis en direct sur Canal 21[2]. Le derby se déroule au stade olympique de Gabès, plus connu comme le stade de Zrig, nom du quartier où il se situe.

Histoire de la rivalité[modifier | modifier le code]

Le Stade gabésien est fondé en 1957 et l'Avenir sportif de Gabès en 1978. Chacune de ces deux équipes représente un quartier de la ville : Jara pour le Stade gabésien, El Menzel pour l'Avenir sportif de Gabès.

La rivalité a d'abord une origine géographique, les deux clubs évoluant dans la même ville : Gabès. Cependant, celle-ci s'est exacerbée par la course à la Ligue I que se livrent les deux clubs[3]. De nombreuses personnes ont préconisé la fusion des deux clubs mais celle-ci n'a pas eu lieu. La presse tunisienne pense en effet que la création d'un grand club gabésien permettrait de créer un nouveau pôle footballistique en Tunisie, dans le but de s'opposer à la suprématie des clubs tunisois[3].

Historique des confrontations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le prochain derby de Gabès à Radès, pourquoi pas ? », sur stadegabesien.com
  2. « Le derby de Gabès retransmis en direct sur Canal 21 », sur thegoldenchicha.hautetfort.com,‎
  3. a et b « En marge du derby de Gabès : quand la rivalité régionale prend le dessus sur le bon sens », sur topnet.tn
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k « Confrontations », sur kawarji.com (consulté le 16 septembre 2016)