Championnat de Russie de football de deuxième division 2021-2022

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
FNL 2021-2022
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Ligue nationale de football (ru)
Édition 30e
Lieu(x) Drapeau de la Russie Russie
Date du
au
Participants 20 équipes
Matchs joués 190 sur 380
Site web officiel 1fnl.ru
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Premier-Liga 2021-2022
Niveau inférieur FNL-2 2021-2022

Palmarès
Tenant du titre Krylia Sovetov Samara
Promu(s) en début de saison Kamaz Naberejnye Tchelny
Kouban Krasnodar
Metallourg Lipetsk
Olimp-Dolgoproudny
Relégué(s) en début de saison Rotor Volgograd
Buts 460 (2,42 par match)

Navigation

Localisation des équipes issues de la partie orientale de la Russie.

La saison 2021-2022 de la FNL est la trentième édition de la deuxième division russe. C'est la dixième édition qui se déroule sous la forme d'un championnat d'hiver, suivant le calendrier utilisé dans la majorité des championnats des pays d'Europe de l'Ouest. Elle prend place entre le et le , et comprend une trêve hivernale d'environ trois mois entre le et le .

Pour cette édition, vingt clubs du pays sont regroupés au sein d'une poule unique où ils s'affrontent à deux reprises, à domicile et à l'extérieur, pour un total de 380 matchs, soit trente-huit chacun.

En fin de saison, les quatre derniers au classement sont relégués en troisième division tandis que les deux premiers sont directement promus en première division. Le troisième et le quatrième sont quant à eux qualifiés pour le barrage de promotion où ils sont opposé au treizième et quatorzième de la première division afin de déterminer les deux derniers participants de ces deux compétitions pour la saison 2022-2023.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de cette saison, le nombre d'équipe participantes, qui était exceptionnellement de vingt-deux lors de l'exercice précédent dû aux circonstances liées à la pandémie de Covid-19 en Russie[1], a été ramené à vingt.

Parmi ces équipes, quinze d'entre elles étaient déjà présentes la saison précédente, auxquelles s'ajoutent un relégué de première division, le Rotor Volgograd, et quatre promus de troisième division, le Kamaz Naberejnye Tchelny, le Kouban Krasnodar, le Metallourg Lipetsk et l'Olimp-Dolgoproudny, qui remplacent les promus et relégués de l'édition précédente.

L'Akron Togliatti, dix-septième et relégable à l'issue de l'exercice précédent, est finalement repêché après la disparition du FK Tambov[2]. Le , à huit jours du début de la saison 2021-2022, la fédération russe de football reconnaît le Tchaïka Pestchanokopskoïe coupable d'avoir pris part à trois matchs truqués au cours de la saison 2018-2019. En conséquence, le club est rétrogradé administrativement en troisième division[3] tandis que le Tom Tomsk, dix-huitième en 2020-2021, est repêché pour le remplacer[4].

Légende des couleurs
Club Présent
depuis
Classement
2020-2021
Entraîneur Stade[5] Capacité
théorique
Rotor Volgograd 2021 15 (D1) Dmitri Khokhlov Volgograd Arena 45 568
FK Orenbourg 2020 2 Marcel Lička (en) Stade Gazovik (en) 7 500
Alania Vladikavkaz 2020 4 Spartak Gogniev Stade Spartak 32 464
Baltika Kaliningrad 2006 5 Sergueï Ignachevitch Baltika Arena 32 000
Torpedo Moscou 2019 6 Aleksandr Borodiouk Sportivny gorodok Loujniki
Stade Loujniki
1 872
81 000
Neftekhimik Nijnekamsk 2019 7 Kirill Novikov Stade Neftekhimik 3 200
Veles Moscou 2020 8 Artiom Koulikov Stade Avangard (Domodedovo) 5 503
Fakel Voronej 2015 9 Oleg Vassilenko Stade central 32 750
Ienisseï Krasnoïarsk 2019 10 Viktor Treniev Stade central 15 000
SKA-Khabarovsk 2018 11 Sergueï Iouran Stade Lénine 15 200
Volgar Astrakhan 2020 13 vacant Stade central 18 000
Spartak-2 Moscou 2015 14 Ievgueni Bushmanov Stade Fiodor Tcherenkov 3 077
Tekstilchtchik Ivanovo 2019 15 Andreï Aksionov Stade Tekstilchtchik 9 565
FK Krasnodar-2 2018 16 Aleksandr Storojouk Stade de l'académie de Krasnodar 2 600
Akron Togliatti 2020 17 Igor Picuşceac Stade Kristall (Jigouliovsk) 3 000
Tom Tomsk 2017 18 Sergueï Joukov Stade Troud 10 028
Kouban Krasnodar 2021 1er (D3, groupe 1) Robert Ievdokimov Stade Kouban 31 654
Olimp-Dolgoproudny 2021 1er (D3, groupe 2) Roman Pylypchuk (en) Stade Rodina (Khimki) 3 760
Metallourg Lipetsk 2021 1er (D3, groupe 3) Sergueï Machinine Stade Metallourg
Arena Khimki (Khimki)[6]
11 000
18 636
Kamaz Naberejnye Tchelny 2021 1er (D3, groupe 4) Ildar Akhmetzianov Stade Kamaz (en) 6 248

Changements d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Club Entraîneur partant Date de départ Position Entraîneur arrivant Date d'arrivée
Rotor Volgograd Iouri Baturenko Pré-saison Dmitri Khokhlov [7]
Veles Moscou Dmitri Bezniak (intérim) Artiom Koulikov [8]
FK Krasnodar-2 Artiom Koulikov Aleksandr Storojouk [9]
Tom Tomsk Aleksandr Kerjakov Sergueï Joukov [10]
Kouban Krasnodar Pavel Mogilevski (en) Sergueï Pervouchine (en) [11]
Olimp-Dolgoproudny Aleksandr Totchiline Roman Pylypchuk (en)
Ienisseï Krasnoïarsk Aleksandr Alfiorov 19e Viktor Treniev
Kouban Krasnodar Sergueï Pervouchine (en) 20e Aleksandr Totchiline
Baltika Kaliningrad Ievgueni Kalechine 12e Sergueï Ignachevitch
Tekstilchtchik Ivanovo Sergueï Pavlov 17e Andreï Aksionov
Volgar Astrakhan Vitali Panov 19e
Kouban Krasnodar Aleksandr Totchiline 20e Robert Ievdokimov

Calendrier[modifier | modifier le code]

Il s'agît de la dixième édition de la compétition à suivre un calendrier « automne-printemps » à cheval sur deux années, format adopté par la fédération russe pour tous ses championnats professionnels en 2010[12]. La compétition démarre ainsi officiellement le pour s'achever le . En raison de l'hiver russe très rugueux, celle-ci est entrecoupée d'une trêve hivernale démarrant le à l'issue de la 25e journée pour s'achever le [13],[14]. Les matchs de championnat se jouent généralement durant le week-end, bien que quelques journées soient placées en cours de semaine.

Peu après la fin du championnat sont disputés les barrages de promotion entre les deux premiers non-promus de FNL et les deux derniers non-relégués de première division, qui prennent place les 24 et .

Le tableau suivant récapitule le calendrier prévisionnel de la deuxième division pour la saison 2021-2022. Les tours de la coupe de Russie auxquels des clubs de FNL participent sont également indiqués.

Compétition[modifier | modifier le code]

Règlement[modifier | modifier le code]

Le championnat de la FNL se compose de vingt équipes professionnelles qui s'affrontent chacune deux fois, à domicile et à l'extérieur, pour un total de trente-huit matchs disputés pour chaque équipe. À l'issue de la saison, les deux premiers au classement sont automatiquement promus en première division russe tandis que le troisième et le quatrième sont qualifiés pour les barrages de promotion, où ils affrontent le treizième et le quatorzième de la division supérieure pour une place dans celle-ci. Les quatre derniers au classement sont quant à eux directement relégués en troisième division. Les équipes réserves peuvent être reléguées, mais en aucun cas être promues. Si une de ces équipes termine la saison dans les places de promotion, l'équipe non-réserviste suivante au classement se voit attribuer la qualification à la promotion ou aux barrages. Les autres équipes sont quant à elles maintenues et qualifiées pour prendre part à l'édition 2022-2023 de la compétition, sauf décision administrative contraire.

Si une équipe prenant part au championnat se retire avant la fin de la première moitié de la compétition, l'intégralité de ses résultats sont annulés. Si elle se retire après, l'intégralité de ses résultats restants sont comptés comme des défaites sur tapis vert sur le score de 3-0, tandis que les équipes qui auraient dues être affrontées se voient attribuer une victoire sur le même score. Dans les deux cas, l'équipe qui se retire est automatiquement comptée comme une équipe reléguée et ne peut prendre part à l'édition suivante de la compétition, qu'elle termine parmi les équipes reléguées ou non dans le classement final. Si ce deuxième cas, pouvant concerner les retraits de plusieurs équipes, se présente, les repêchages concernent en priorité les équipes relégables dans l'ordre de leur classement final.

Les effectifs des clubs font également l'objet de restrictions relatives au nombre de joueurs étrangers, qui sont limités à un total de quatre par équipe. Un joueur est considéré comme étranger s'il ne possède pas la nationalité russe ou d'un autre pays membre de l'Union économique eurasiatique, c'est-à-dire l'Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan et le Kirghizistan.

Critères de départage[modifier | modifier le code]

Les équipes sont classées selon leur nombre de points. Ceux-ci se répartissent selon un barème de trois points pour une victoire, un seul pour un match nul et aucun pour une défaite. Pour départager les équipes à égalité de points, les critères suivants sont utilisés :

  1. Résultats lors des confrontations directes (dans l'ordre : nombre de points, matchs gagnés, différence de buts, buts marqués, buts marqués à l'extérieur) ;
  2. Nombre de matchs gagnés ;
  3. Différence de buts générale ;
  4. Nombre de buts marqués ;
  5. Nombre de buts marqués à l'extérieur ;

En cas d'égalité absolue entre plusieurs équipes, même après application de ces critères de départage, deux situations se présentent :

  1. Si l'égalité concerne les deux premiers au classement, un match d'appui sur terrain neutre est disputé ;
  2. Dans les autres cas, les équipes concernées sont départagées par un tirage au sort.

Classement et résultats[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Classement — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 FK Orenbourg 41 19 13 2 4 31 12 +19
2 Torpedo Moscou 38 19 10 8 1 39 19 +20
3 Neftekhimik Nijnekamsk 36 19 11 3 5 36 16 +20
4 Fakel Voronej 36 19 11 3 5 31 17 +14
5 Alania Vladikavkaz 33 19 9 6 4 38 22 +16
6 SKA-Khabarovsk 31 19 9 4 6 20 17 +3
7 Akron Togliatti 29 19 8 5 6 22 20 +2
8 Baltika Kaliningrad 27 19 6 9 4 22 17 +5
9 Kamaz Naberejnye Tchelny P 27 19 7 6 6 20 17 +3
10 Veles Moscou 27 19 8 3 8 23 21 +2
11 Spartak-2 Moscou [c 1] 26 19 8 2 9 20 33 -13
12 Tom Tomsk 25 19 7 4 8 25 29 -4
13 Rotor Volgograd R 23 19 4 11 4 19 18 +1
14 Ienisseï Krasnoïarsk 22 19 6 4 9 25 32 -7
15 Olimp-Dolgoproudny P 22 19 5 7 7 15 18 -3
16 FK Krasnodar-2 [c 1] 20 19 5 5 9 17 26 -9
17 Kouban Krasnodar P 17 19 5 2 12 16 28 -12
18 Metallourg Lipetsk P 15 19 4 3 12 16 44 -28
19 Tekstilchtchik Ivanovo 15 19 3 6 10 15 29 -14
20 Volgar Astrakhan 12 19 3 3 13 10 25 -15
Promotion en première division
  • 1er et 2e : promotion
  • 3e et 4e : barrages de promotion
Relégation en troisième division
  • 17e à 20e : relégation
Abréviations
  1. a et b Du fait de leur statut de club-école pour des équipes de la division supérieure, le FK Krasnodar-2 et le Spartak-2 Moscou sont inéligibles à la promotion.

Résultats[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats — mise à jour :
Résultats (▼dom., ►ext.) AKR ALA BAL FAK IEN KAM KOU KRA MET NEF OLI ORE ROT SKA SPA TEK TOM TOR VEL VOL
Akron Togliatti 2-1 0-0 - 4-1 0-0 1-0 - - 1-3 2-1 - - 1-2 - - - 1-0 - 1-0
Alania Vladikavkaz - - 1-0 - - 3-2 - 5-0 2-3 - 1-0 - 3-1 - 4-0 - - - -
Baltika Kaliningrad - 1-1 - - - 0-0 2-1 - 0-0 1-1 1-1 - - - - - 1-1 1-0 0-2
Fakel Voronej 1-0 - 3-3 3-1 - - 0-0 3-2 - - - 1-0 0-1 3-0 3-0 2-0 - 1-0 -
Ienisseï Krasnoïarsk - 0-3 1-0 - - 2-2 2-0 - - 1-0 - 1-1 - - - 2-3 - - 2-2
Kamaz Naberejnye Tchelny - 1-1 0-1 2-1 1-1 - - 3-0 0-1 - 0-4 - 1-2 4-1 1-0 2-1 - - -
Kouban Krasnodar - - - 0-4 - 1-0 - 0-3 0-2 - 0-1 - - 1-2 1-0 - 1-2 0-2 -
FK Krasnodar-2 2-0 1-3 - - - - 1-2 - - 2-0 - 1-1 - - 1-1 2-1 1-1 - 1-0
Metallourg Lipetsk 2-2 - 0-4 - 0-2 - - 1-2 - - - 0-1 1-1 0-2 0-0 3-2 - 1-0 -
Neftekhimik Nijnekamsk - - - 3-0 2-3 - - 4-1 5-0 1-0 - 1-3 0-0 5-0 3-1 0-1 - - -
Olimp-Dolgoproudny - 1-1 - 2-0 - 1-1 1-0 - 1-0 - 0-0 - 0-0 - - - - 0-2 -
FK Orenbourg 1-0 - - 0-2 2-0 - - 2-0 4-0 1-0 - 0-3 2-0 2-1 2-0 - - 2-1 4-0
Rotor Volgograd 1-2 0-0 1-1 - - 1-0 1-3 - - - 1-1 - 0-0 - 0-0 - 1-1 - 1-1
SKA-Khabarovsk - - 0-2 - 4-3 - 1-0 1-0 - - - - - 0-1 - - 0-1 2-0 1-0
Spartak-2 Moscou 0-1 3-2 1-2 - 2-1 - - 0-0 - - 0-2 - 1-1 - - 3-1 - 0-2 1-0
Tekstilchtchik Ivanovo 2-2 - 3-2 - 0-1 - - - - - 3-1 - - 0-3 1-2 1-1 - 2-0 1-2
Tom Tomsk 2-1 1-3 1-0 - - - 2-1 - - - 1-1 1-2 1-1 1-0 - - - - 2-1
Torpedo Moscou - 3-1 - 2-2 2-1 1-1 - - 7-1 1-1 1-0 2-1 - - 5-0 0-0 3-3 - -
Veles Moscou 1-1 2-2 - - 1-0 0-0 - 3-1 - 1-2 - - 3-1 - - - 1-0 - -
Volgar Astrakhan - 1-1 - 0-2 - 0-1 0-2 - 0-2 1-0 0-1 - - - - - - 0-1 0-1
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

Prévisions d'avant-saison[modifier | modifier le code]

Vice-champion la saison précédente mais n'ayant pu être promu pour des raisons administratives, le FK Orenbourg se dégage comme le principal favori de la compétition. Le Rotor Volgograd, relégué du premier échelon, ainsi que l'Alania Vladikavkaz, le Baltika Kaliningrad et le Torpedo Moscou, qui avaient finis quatrième à sixième en 2020-2021, sont eux aussi cités comme des concurrents sérieux à la montée directe. D'autres équipes telles que le Fakel Voronej, le Ienisseï Krasnoïarsk, le Neftekhimik Nijnekamsk, le SKA-Khabarovsk même le promu Kouban Krasnodar sont également évoqués comme de potentiels outsiders par des consultants pour le site Sportbox.ru (ru), en raison notamment de leurs bonnes performances lors de la deuxième partie de l'exercice précédent[16],[17].

D'après Dmitri Varganov pour le site Sports.ru, les trois autres promus du troisième échelon, le Kamaz Naberejnye Tchelny, Metallourg Lipetsk et l'Olimp-Dolgoproudny sont les clubs les plus menacés par la descente en compagnie du FK Krasnodar-2, du Tekstilchtchik Ivanovo et du Tom Tomsk, qui avaient terminés proches de la relégation la saison précédente. Le Veles Moscou, huitième en tant que promu en 2020-2021, est également cité dans ce groupement, ayant en effet perdu son entraîneur peu avant la fin de l'exercice précédent ainsi que ses meilleurs joueurs durant l'intersaison[17].

Première partie de saison[modifier | modifier le code]

Un début dominé par le Torpedo Moscou et le Fakel Voronej - Journées 1 à 5[modifier | modifier le code]

Jouée les 10 et , la première journée de la saison 2021-2022 prend place un peu moins de deux mois après la conclusion de l'édition précédente de la première et de la deuxième division 2020-2021, et moins d'un mois après le terme du championnat de troisième division. Cette première manche est marquée par la large victoire d'Orenbourg, qui réussit sont entrée en matière avec un succès 4-0 sur ses terres face au Volgar Astrakhan pour s'adjuger la première place. Le promu Metallourg Lipetsk s'impose lui aussi à domicile contre le Tom Tomsk (3-2) et occupe la deuxième position, suivi du SKA-Khabarovsk et du Torpedo Moscou, vainqueurs de l'Akron Togliatti (2-1) et du Kouban Krasnodar (2-1) à l'extérieur. Le Neftekhimik Nijnekamsk et le Veles Moscou s'imposent également de leur côté devant l'Olimp-Dolgoproudny (1-0) et le Ienisseï Krasnoïarsk (1-0). Les quatre rencontres restantes s'achèvent quant à elles par des matchs nuls, le plus notable étant celui opposant le Baltika Kaliningrad et le Fakel Voronej pour un score final de 3-3. Le relégué Rotor Volgograd est pour sa part tenu en échec à domicile par le Tekstilchtchik Ivanovo (0-0)[18],[19].

Le tour suivant voit Orenbourg et le Torpedo Moscou confirmer leurs premiers succès avec deux larges victoires contre le Metallourg Lipetsk (4-0) et le Spartak-2 Moscou (5-0) qui leur permet d'occuper les deux premières places. Ils sont notamment suivis par l'Alania Vladikavkaz et le Fakel Voronej, vainqueurs respectifs du FK Krasnodar-2 (3-1) et du Veles Moscou (1-0) après des résultats nuls lors de la première journée, qui s'adjugent les deux places de barragistes à cette occasion. Le Neftekhimik Nijnekamsk et le SKA-Khabarovsk se neutralisent pour leur part sur la pelouse du premier (0-0) tandis que le Rotor Volgograd est encore tenu en échec à domicile par l'Olimp-Dolgoproudny (1-1). Au terme de cette manche, seul le Volgar Astrakhan, battu sur la pelouse de l'Akron Togliatti (0-1), ne compte encore aucun point à son actif[20],[21].

Vainqueur de l'Alania Vladikavkaz (3-1), le Torpedo Moscou prend la première position à l'issue du troisième tour, profitant en cela de la contre-performance d'Orenbourg tenu en échec à Baltika Kaliningrad (1-1). Le podium est complété par le Fakel Voronej qui s'impose contre le Tom Tomsk (2-0) alors que le Veles Moscou occupe la deuxième place de barragiste après son succès sur la pelouse du Kouban Krasnodar (2-0). Plus bas au classement, le Rotor Volgograd concède un troisième match nul d'affilée contre le SKA-Khabarovsk (0-0) tandis que le Volgar Astrakhan obtient ses premiers points contre le Neftekhimik Nijnekamsk (1-0), laissant la dernière place au Kouban. Les trois autres relégables sont le Ienisseï Krasnoïarsk, battu par le Spartak-2 Moscou (1-2), ainsi que le FK Krasnodar-2 et le Tekstilchtchik Ivanovo qui se sont respectivement neutralisés (1-1)[22],[23].

Dernière manche du mois de juillet, la quatrième journée voit le Torpedo être tenu en échec à domicile par le Tekstilchtchik Ivanovo (0-0) et être rejoint en tête par le Fakel Voronej, vainqueur pour sa part sur la pelouse d'Orenbourg (2-0), bien que conservant l'avantage de la différence de buts. Le Veles Moscou passe quant à lui troisième après sa victoire face au Tom Tomsk (1-0) tandis que le SKA-Khabarovsk monte en quatrième en s'imposant sur la pelouse du Kamaz Naberejnye Tchelny (2-1). Le Neftekhimik Nijnekamsk et l'Alania Vladikavkaz réalisent les deux plus gros succès de ce tour en s'imposant respectivement 5-0 à domicile contre le Metallourg Lipetsk et 3-0 sur les terres du Ienisseï Krasnoïarsk. À noter également le nouveau match nul du Rotor Volgograd, cette fois face au Volgar Astrakhan (1-1)[24],[25].

L'ensemble du top 4 continue sur sa lancée au tour suivant, le Torpedo Moscou, le Fakel Voronej et le SKA-Khabarovsk s'imposant tous à domicile contre l'Olimp-Dolgoproudny (1-0), l'Akron Togliatti (1-0) et Krasnodar-2 (1-0) tandis que le Veles Moscou l'emporte sur la pelouse du Spartak-2 (2-0). Derrière, Orenbourg et l'Alania Vladikavkaz sont eux victorieux du Tom Tomsk (2-1) et du Kouban Krasnodar (3-2) tandis que le Neftekhimik Nijnekamsk est tenu en échec par le Baltika Kaliningrad (0-0). En bas de classement, le Ienisseï Krasnoïarsk remporte sa première victoire de la saison sur les terres du Tekstilchtchik Ivanovo (1-0) alors que le Metallourg Lipetsk et le Volgar Astrakhan sont battus chez eux par le Rotor Volgograd (0-1) et le Kamaz Naberejnye Tchelny (0-1)[26],[27]. Quelques jours après la fin du cinquième tour, le promu Kouban Krasnodar, dernier au classement avec un seul point, annonce le départ de son entraîneur Sergueï Pervouchine (en) le 12 août[28].

La montée d'Orenbourg - Journées 6 à 11[modifier | modifier le code]

La sixième journée est marquée par deux confrontations de haut de classement, avec d'une part la réception du Veles Moscou par Orenbourg et d'autre part celle du Fakel Voronej par le Neftekhimik Nijnekamsk. Ces deux rencontres s'achèvent sur la victoire des hôtes, sur des scores respectifs de 2-1 et 3-0. Vainqueur sur la pelouse du SKA-Khabarovsk (1-0), le Torpedo Moscou profite ainsi de la contre-performance du Fakel pour s'échapper en tête du classement. Dans le reste de la première partie de tableau, le Kamaz Naberejnye Tchelny enchaîne un nouveau succès contre le Metallourg Lipetsk (3-0) pour revenir à un point des barrages tandis que l'Alania Vladikavkaz s'incline sur la pelouse du Spartak-2 Moscou (2-3). Aux dernières positions, le Kouban Krasnodar remporte son premier succès de la saison contre le Tekstilchtchik Ivanovo (1-0) tandis que l'Olimp-Dolgoproudny, le Volgar Astrakhan et l'Akron Togliatti s'inclinent devant le Ienisseï Krasnoïarsk (0-1), Krasnodar-2 (0-1) et le Tom Tomsk (1-2). Un dernier résultat voit le Rotor Volgograd et le Baltika Kaliningrad se tenir en échec (1-1) pour enregistrer chacun leur cinquième match nul sur six rencontres[29],[30]. Quelques jours après la fin de ce tour, le Kouban Krasnodar annonce la nomination d'Aleksandr Totchiline au poste d'entraîneur[31].

Au tour suivant, l'ensemble des occupants du podium s'imposent, avec le succès du Torpedo Moscou à Astrakhan (1-0) ainsi que les victoires à domicile du Fakel Voronej et d'Orenbourg contre le Rotor Volgograd (1-0) et l'Akron Togliatti (1-0). Tandis que le Veles Moscou et l'Alania Vladikavkaz se tiennent tous les deux en échec (2-2), le SKA-Khabarovsk reprend la quatrième position en s'imposant contre le Ienisseï Krasnoïarsk à l'issue d'un match prolifique (4-3). Le Spartak-2 revient lui aussi à hauteur des places de barrages en battant le Tekstilchtchik Ivanovo (2-1) alors que le Neftekhimik Nijnekamsk et le Kamaz Naberejnye Tchelny sont tous les deux battus chez eux par le Tom Tomsk (0-1) et le Baltika Kaliningrad (0-1). Dans le bas de classement, l'Olimp-Dolgoproudny est le seul relégable à l'emporter face au Kouban Krasnodar (1-0), le Tekstilchtchik passant ainsi dernier et restant la seule équipe sans victoire à ce stade de la saison[32],[33].

Dernière manche du mois d'août, la huitième journée voit le Torpedo Moscou confirmer sa position de leader avec un large succès à domicile contre le Metallourg Lipetsk sur le score de 7-1, lui permettant d'enchaîner une quatrième victoire de suite. Pendant ce temps, le revers du Fakel Voronej à Naberejnye Tchelny (1-2) l'oblige à laisser la deuxième position à Orenbourg, vainqueur du Neftekhimik Nijnekamsk (1-0), et même de chuter à la quatrième place après la victoire du SKA-Khabarovsk contre le Kouban Krasnodar (1-0). Parmi les outsiders, au succès du Kamaz s'ajoute celui de l'Alania Vladikavkaz face au Tekstilchtchik Ivanovo (4-0) tandis que le Veles Moscou est tenu en échec par l'Akron Togliatti (1-1), formant ainsi un trio comptant 14 unités, soit deux de moins que le premier barragiste. En deuxième partie de classement, le Baltika Kaliningrad s'impose contre Krasnodar-2 (2-1), de même que l'Olimp-Dolgoproudny face au Spartak-2 Moscou (2-0), leur permettant de s'éloigner de la relégation. Les deux derniers matchs de ce tour s'achèvent quant à eux sur deux matchs nuls, l'un concernant le Tom Tomsk et le Rotor Volgograd (1-1), et l'autre le Ienisseï Krasnoïarsk et le Volgar Astrakhan (2-2)[34],[35].

Le tour suivant est quant à lui marqué par de nombreuses contre-performances dans le haut de classement, les principales étant les défaites à domicile du SKA-Khabarovsk et d'Orenbourg contre le Spartak-2 (0-1) et le Rotor Volgograd (0-3) tandis que le Torpedo Moscou et le Fakel Voronej sont tenus en échec par le Baltika Kaliningrad (1-1) et Krasnodar-2 (0-0). Ces résultats profitent notamment au Kamaz Naberejnye Tchelny qui prend la troisième place après son succès face au Tom Tomsk (2-1) tandis que le Neftekhimik Nijnekamsk revient à trois points des places de promotion en s'imposant à Togliatti (3-1). L'Alania Vladikavkaz concède pour sa part le match nul contre l'Olimp-Dolgoproudny (1-1) alors que le Veles Moscou s'incline contre le Tekstilchtchik Ivanovo, qui remporte son premier succès de la saison (2-0). La lutte pour le maintien voit également la victoire du Kouban Krasnodar sur la pelouse du Volgar Astrakhan (2-0) ainsi que la défaite à domicile du Metallourg Lipetsk, qui connaît un cinquième revers d'affilée face au Ienisseï Krasnoïarsk (0-2) et tombe en dernière position[36],[37].

La dixième journée est le théâtre de plusieurs confrontations majeures en haut de classement, avec en particulier la réception du Fakel Voronej par le Torpedo Moscou et d'Orenbourg par le Kamaz Naberejnye Tchelny le 11 septembre. La première rencontre s'achève sur un match nul 2-2 tandis que la seconde débouche sur un large succès des visiteurs sur le score de 4-0, permettant au duo de tête de se placer à six et quatre points des autres candidats à la montée. Ces résultats affectent ainsi la course aux barrages, qui voit également les victoires de l'Alania Vladikavkaz sur le SKA-Khabarovsk (3-1) et du Neftekhimik Nijnekamsk sur la pelouse du Veles Moscou (2-1). Vainqueur du Volgar Astrakhan (1-0), le Spartak-2 Moscou monte pour sa part sur le podium, bien qu'il ne puisse pas être promu. Le bas de classement est quant à lui marqué par les succès de l'Akron Togliatti et du Tekstilchtchik Ivanovo qui sortent de la zone rouge en s'imposant face au Rotor Volgograd (2-1) et l'Olimp-Dolgoproudny (3-1). Le Metallourg Lipetsk remporte pour sa part son premier succès depuis le premier tour à Krasnodar (3-0)[38],[39].

La tête du championnat finit par échapper au Torpedo Moscou lors de la manche suivante alors que le club concède est tenu en échec pour la troisième fois de suite par le Tom Tomsk à l'issue d'une rencontre prolifique (3-3) ; ce résultat profite ainsi à Orenbourg qui s'impose pour sa part contre Krasnodar-2 (2-0) pour prendre la première position aux critères particuliers. Tandis que le Spartak-2 l'emporte à Lipetsk pour conserver sa troisième place (2-0), le Fakel Voronej et le SKA-Khabarovsk battent respectivement le Ienisseï Krasnoïarsk (3-1) et le Tekstilchtchik Ivanovo (3-0) pour occuper les places de barragistes. Dans le même temps, le Neftekhimik Nijnekamsk est battu à domicile par le Rotor Volgograd (1-3) pendant que l'Alania Vladikavkaz et le Kamaz Naberejnye Tchelny concèdent le match nul sur les pelouses du Volgar Astrakhan (1-1) et de l'Akron Togliatti (0-0). Le Veles Moscou remporte quant à lui son premier succès depuis le cinquième tour à Dolgroproudny (2-0) pour revenir à trois points des barrages. Ces différents résultats donnent lieu à peu de mouvement en bas de classement, un dernier match voyant le Baltika Kaliningrad et le Kouban Krasnodar s'achever sur un score nul et vierge (0-0)[40],[41].

Échappée d'Orenbourg et resserrement de la course à la montée - Journées 12 à 18[modifier | modifier le code]

Le principal événement de la douzième journée est le choc au sommet entre le Torpedo Moscou et Orenbourg, disputé sur la pelouse de ce premier. La rencontre se termine par une victoire des Moscovites (2-1), la première depuis le huitième tour, qui leur permet de reprendre la tête du championnat. Pendant ce temps, le Spartak-2 Moscou sort du podium après son revers contre le Baltika Kaliningrad tandis que le Fakel Voronej et l'Alania Vladikavkaz remportent deux larges succès contre le Kouban Krasnodar (4-0) et le Metallourg Lipetsk (5-0), l'Alania profitant ainsi du match nul du SKA-Khabarovsk à Dolgoproudny (0-0) pour passer deuxième barragiste. Parmi les autres poursuivants, le Neftekhimik Nijnekamsk et le Veles Moscou battent respectivement le Kamaz Naberejnye Tchelny (1-0) et le Rotor Volgograd (3-1) pour rester à deux points de la montée. Le bas de classement est pour sa part marqué par les victoires du Tom Tomsk à Krasnoïarsk (3-2) et du Volgar Astrakhan à Ivanovo (2-1), l'un marquant une avance de cinq points sur la zone rouge et l'autre revenant à un point du maintien, tandis que l'Akron Togliatti s'incline à Krasnodar (0-2)[42],[43].

Battu lors du tour suivant sur la pelouse de l'Akron Togliatti pour sa première défaite de la saison (0-1), le Torpedo échoue à capitaliser sur sa victoire précédente et est rattrapé dans la foulée par son dauphin Orenbourg, vainqueur pour sa part du Ienisseï Krasnoïarsk (2-0), tandis que le Fakel Voronej revient à un point du duo de tête en battant le Spartak-2 (3-0). La lutte pour la quatrième place voit quant à elle le SKA-Khabarovsk prendre l'avantage grâce à un succès contre le Veles Moscou (2-0) alors que l'Alania Vladikavkaz est tenu en échec à Kaliningrad (1-1). Large vainqueur de Krasnodar-2 (4-1), le Neftekhimik Nijnekamsk revient également à un point des barrages. Dans le bas du classement, la victoire de l'Olimp-Dolgroproudny contre le Volgar Astrakhan (1-0), combinée à celle de l'Akron, a pour conséquence de creuser un écart de trois points entre l'Olimp et le Tekstilchtchik Ivanovo, premier relégable après son match nul à Lipetsk (0-0). Le Tom Tomsk et le Rotor Volgograd sortent quant à eux vainqueurs du Kouban Krasnodar (2-1) et du Kamaz Naberejnye Tchelny (1-0) et montent en milieu de tableau[44],[45].

Le Torpedo Moscou finit par perdre à nouveau la tête du championnat à l'issue de la quatorzième journée, n'empochant qu'un point face au Neftekhimik Nijnekamsk (1-1) tandis qu'Orenbourg s'impose sur la pelouse du Kouban Krasnodar pour reprendre la première place (1-0). Dans le même temps, le Fakel Voronej s'incline à Vladikavkaz (0-1), permettant à l'Alania de se placer à un point du podium et au SKA-Khabarovsk de revenir à égalité de points après son succès contre le Volgar Astrakhan (1-0). La lutte pour le maintien est quant à elle marquée par les victoires de l'Akron Togliatti, de l'Olimp-Dolgoproudny et du Tekstilchtchik Ivanovo aux dépens du Ienisseï Krasnoïarsk (4-1), qui tombe ainsi à un point de la zone rouge, du Metallourg Lipetsk (1-0) et du Baltika Kaliningrad (3-2), permettant à Ivanovo de revenir à un point du maintien[46],[47]. Cette nouvelle contre-performance du Baltika, qui table alors en douzième position à quatre points de la relégation, marque de plus la fin du mandat d'Ievgueni Kalechine qui quitte ses fonctions dans la foulée[48] pour être remplacé par Sergueï Ignachevitch[49].

Vainqueur du Spartak-2 lors du tour suivant (2-1), Orenbourg s'échappe immédiatement au classement grâce à un nouveau match nul du Torpedo à Volgograd (1-1) pour marquer une avance de quatre points sur la deuxième place, récupérée dans la foulée par le Fakel Voronej après sa victoire contre le Tekstilchtchik Ivanovo (3-0). La quatrième position repasse quant à elle entre les mains de l'Alania Vladikavkaz, qui profite ainsi de son succès à Tomsk (3-1) et du match nul du SKA-Khabarovsk à Lipetsk (1-1) pour revenir à un point de la promotion directe. Dans le même temps, le Neftekhimik Nijnekamsk est battu sur ses terres par le Ienisseï Krasnoïarsk (2-3) et tombe à cinq unités des barrages, étant par ailleurs rejoint par le Veles Moscou qui s'impose à Astrakhan (1-0). Le succès du Ienisseï ainsi que celui de l'Akron Togliatti contre le Kouban Krasnodar (1-0) ont de plus pour conséquence de creuser encore plus le retard des équipes de la zone rouge, plaçant le maintien à 17 points, soit quatre de plus que le premier relégable Ivanovo et huit à neuf de plus que le trio Volgar Astrakhan-Metallourg Lipetsk-Kouban Krasnodar qui occupent les dernières positions[50],[51].

La seizième journée est le théâtre d'une confrontation majeure pour la montée avec le déplacement du leader Orenbourg sur la pelouse de l'Alania Vladikavkaz, qui confirme sa suprématie à domicile en s'imposant sur le score de 1-0 pour revenir à deux points de la première position, profitant dans la foulée des contre-performances des autres concurrents pour devenir le nouveau dauphin, le Torpedo Moscou étant en effet tenu en échec par le Kamaz Naberejnye Tchelny (1-1) tandis que le Fakel Voronej s'incline à Dolgoproudny (0-2). Si ces résultats ne profitent pas au SKA-Khabarovsk, battu sur ses terres par le Baltika Kaliningrad (0-2), ils permettent notamment au Neftekhimik Nijnekamsk et au Veles Moscou de revenir à trois points des barrages grâce à leurs succès respectifs contre le Kouban Krasnodar (2-0) et Krasnodar-2 (3-1). En bas de classement, la rencontre entre relégable opposant le Volgar Astrakhan au Metallourg Lipetsk s'achève sur la victoire de cette dernière équipe qui revient à six points du maintien (2-0). Dans le même temps, le Tekstilchtchik Ivanovo est tenu en échec à domicile par le Tom Tomsk (1-1), tout comme le Ienisseï Krasnoïarsk face au Rotor Volgograd (1-1). Un dernier résultat voit enfin l'Akron Togliatti signer un quatrième succès d'affilée sur la pelouse du Spartak-2 Moscou (1-0) afin de solidement placer le club en milieu de classement après ses débuts compliqués[52],[53]. L'issue de cette manche débouche sur le départ de pas moins de trois entraîneurs en quelques jours, concernant tous des équipes relégables. Sergueï Pavlov démissionne ainsi de ses fonctions au Tekstilchtchik Ivanovo pour être remplacé par Andreï Aksionov tandis que Vitali Panov et Aleksandr Totchiline sont renvoyés du Volgar Astrakhan et du Kouban Krasnodar[54].

Tandis qu'Orenbourg se remet rapidement de son revers précédent dès le tour suivant avec un succès contre le Tekstilchtchik Ivanovo (2-0), ce n'est pas le cas du reste du top 4, l'Alania Vladikavkaz et le Fakel Voronej étant battus respectivement à Togliatti (1-2) et à domicile par le SKA-Khabarovsk (0-1) tandis que Torpedo Moscou enchaîne un quatrième match nul d'affilée contre Krasnodar-2 (1-1). Ces résultats font notamment passer le SKA en quatrième position à un point de la deuxième place retrouvée par le Torpedo, reléguant dans la foulée le Fakel en sixième position après le large succès du Neftekhimik Nijnekamsk contre le Spartak-2 (5-0). Défait à Lipetsk (0-1), le Veles Moscou échoue quant à lui à tirer parti de ces différents résultats tandis que le nouveau succès de l'Akron Togliatti le fait remonter à six unités des barrages avec 25 points. Dans la lutte pour le maintien, la victoire du Metallourg Lipetsk et le revers du Tekstilchtchik place ce premier en position de premier relégable avec 15 unités, soit quatre de moins que le Ienisseï Krasnoïarsk et le Tom Tomsk, qui ont chacun obtenu le match nul contre le Kamaz Naberejnye Tchelny (1-1) et l'Olimp-Dolgoproudny (1-1). À noter également les victoires à l'extérieur du Kouban Krasnodar et du Volgar Astrakhan, les deux derniers l'emportant aux dépens du Rotor Volgograd (3-1) et du Baltika Kaliningrad (2-0) pour revenir à 8 et 7 points du maintien[55],[56].

La dix-huitième manche est une nouvelle fois le théâtre de rencontres importantes dans la course à la montée. Au sein du duo de tête, tandis que le leader Orenbourg est tenu en échec à Dolgoproudny (0-0), son dauphin Torpedo Moscou sort pour sa part vainqueur d'un prolifique derby moscovite sur la pelouse du Veles (5-3). Les places de barrages voient quant à elles un nouveau changement d'occupants, avec cette fois l'arrivée du Neftekhimik Nijnekamsk qui s'impose sur les terres de l'Alania Vladikavkaz (3-2) pour monter sur le podium pour la première fois de la saison, ainsi que du Fakel Voronej qui profite de sa victoire à Astrakhan (2-0) pour prendre la quatrième place au SKA-Khabarovsk battu à Tomsk (0-1). Ce dernier résultat du Tom s'accompagne de plusieurs succès importants des clubs menacés par la relégation, le Baltika Kaliningrad et le Ienisseï Krasnoïarsk s'imposant aux dépens du Metallourg Lipetsk (4-0) et de Krasnodar-2 (2-0) pour maintenir un écart de cinq point entre le maintien matérialisé par ce dernier club et la zone rouge. Parmi les relégables, tandis que Lipetsk et Astrakhan sont chacun battus, le Tekstilchtchik Ivanovo parvient à mettre un terme à la série victorieuse de l'Akron Togliatti (2-2) tandis que le Kouban Krasnodar sous la direction de son nouvel entraîneur Robert Ievdokimov[57] s'impose face au Kamaz Naberejnye Tchelny (1-0)[58],[59].

Journées 19 à 25[modifier | modifier le code]

Marquant la fin de la première moitié du championnat, la dix-neuvième journée est l'occasion pour l'ensemble du top 4 de consolider sa position. Ainsi, l'ensemble de ses membres s'impose à domicile, Orenbourg et le Torpedo Moscou battant le SKA-Khabarovsk (2-0) et le Ienisseï Krasnoïarsk (2-1) tandis que le Neftekhimik Nijnekamsk et le Fakel Voronej l'emportent contre le Tekstilchtchik Ivanovo (3-1) et le Metallourg Lipetsk (3-2). Ces résultats contrastent avec ceux de leurs poursuivants directs, le match nul de l'Alania Vladikavkaz à Volgograd (0-0) s'ajoutant à la défaite du SKA pour placer les deux prétendants à 3 et 5 points de la montée. Juste derrière, l'Akron Togliatti poursuit sur sa bonne forme récente en battant l'Olimp-Dolgoproudny (2-1) pour revenir à 7 unités du podium. La course au maintien est quant à elle le théâtre d'un derby krasnodarien d'importance entre Krasnodar-2, premier non-relégable, et le Kouban, avant-dernier. Cette confrontation tourne finalement à l'avantage des relégables (2-1) qui enchaînent un troisième succès d'affilée pour revenir à trois points de leurs adversaires du jour. Les autres relégables échouent quant à eux à réduire l'écart, le revers du Volgar Astrakhan à Tomsk (1-2) s'ajoutant à ceux de Lipetsk et Ivanovo[60],[61].

Deuxième partie de saison[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Leader par journée[modifier | modifier le code]

La frise suivante montre l'évolution des équipes ayant successivement occupé la première place :

————————————————————————————————————————————————————————————————————————————
OrenbourgTorpedo MoscouORETorpedoFK Orenbourg
1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738

Domicile et extérieur[modifier | modifier le code]

Classement à domicile
Classement — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 FK Orenbourg 30 12 10 0 2 22 7 +15
2 Fakel Voronej 26 11 8 2 1 20 7 +13
3 Torpedo Moscou 23 11 6 5 0 26 10 +16
4 Akron Togliatti 20 10 6 2 2 13 8 +5
5 Neftekhimik Nijnekamsk 19 10 6 1 3 24 9 +15
6 Alania Vladikavkaz 18 7 6 0 1 19 6 +13
7 Tom Tomsk 17 9 5 2 2 12 10 +2
8 Kamaz Naberejnye Tchelny 17 11 5 2 4 13 12 +1
9 SKA-Khabarovsk 15 8 5 0 3 9 7 +2
10 Veles Moscou 15 9 4 3 2 15 12 +3
11 FK Krasnodar-2 15 9 4 3 2 12 9 +3
12 Spartak-2 Moscou 14 10 4 2 4 11 12 -1
13 Olimp-Dolgoproudny 13 8 3 4 1 7 5 +2
14 Ienisseï Krasnoïarsk 12 8 3 3 2 11 11 0
15 Baltika Kaliningrad 12 9 2 6 1 7 7 0
16 Tekstilchtchik Ivanovo 11 9 3 2 4 13 14 -1
17 Rotor Volgograd 10 10 1 7 2 7 9 -2
18 Metallourg Lipetsk 9 10 2 3 5 8 16 -8
19 Kouban Krasnodar 6 9 2 0 7 4 16 -12
20 Volgar Astrakhan 4 9 1 1 7 2 11 -9
Classement à l'extérieur
Classement — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Neftekhimik Nijnekamsk 17 9 5 2 2 12 7 +5
2 SKA-Khabarovsk 16 11 4 4 3 11 10 +1
3 Baltika Kaliningrad 15 10 4 3 3 15 10 +5
4 Torpedo Moscou 15 8 4 3 1 12 8 +4
5 Alania Vladikavkaz 15 12 3 6 3 19 16 +3
6 Rotor Volgograd 13 9 3 4 2 12 9 +3
7 Veles Moscou 12 10 4 0 6 8 9 -1
8 Spartak-2 Moscou 12 9 4 0 5 9 19 -10
9 FK Orenbourg 11 7 3 2 2 9 5 +4
10 Kouban Krasnodar 11 10 3 2 5 12 12 0
11 Fakel Voronej 10 8 3 1 4 11 10 +1
12 Ienisseï Krasnoïarsk 10 11 3 1 7 14 21 -7
13 Kamaz Naberejnye Tchelny 10 8 2 4 2 7 5 +2
14 Akron Togliatti 9 9 2 3 4 9 12 -3
15 Olimp-Dolgoproudny 9 11 2 3 6 8 13 -5
16 Volgar Astrakhan 8 10 2 2 6 8 14 -6
17 Tom Tomsk 8 10 2 2 6 13 19 -6
18 Metallourg Lipetsk 6 9 2 0 7 8 28 -20
19 FK Krasnodar-2 5 10 1 2 7 5 17 -12
20 Tekstilchtchik Ivanovo 4 10 0 4 6 2 15 -13

Évolution du classement[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant récapitule le classement au terme de chacune des journées définies par le calendrier officiel. Les positions importantes telles que les places de promotion et de relégation sont indiquées par un fond coloré. Dans le cas où une équipe ne pouvant monter en première division se trouve dans une place de promotion, la position suivante devient alors promouvable.

Les équipes comptant un ou plusieurs matchs en retard sont marquées avec un petit exposant rouge à côté du classement indiquant le nombre de rencontres en moins à l'issue d'une journée donnée.

Journées → 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 Prom. Barr. Rel.
Équipe







































Akron 16 9 8 9 11 14 15 16 17 15 15 15 15 14 12 10 8 8 7
Alania 9 3 7 5 6 9 8 5 7 4 6 5 6 5 4 2 3 5 5 1 5
Baltika 7 13 15 16 16 15 12 11 11 12 13 11 13 13 13 11 13 10 8
Fakel 8 4 3 2 2 2 2 4 4 5 4 3 3 3 2 4 6 4 4 5 12
Ienisseï 18 15 19 19 13 12 14 14 13 11 12 14 14 16 15 16 16 13 14 3
Kamaz 10 6 5 10 8 6 9 7 3 7 7 10 9 9 9 9 10 11 9 1
Kouban 17 14 20 20 20 17 17 18 16 19 18 19 20 20 20 20 20 19 17 16
Krasnodar-2 13 18 18 11 12 10 10 10 12 9 10 9 10 10 11 14 14 16 16 2
Metallourg 2 11 10 13 15 18 19 19 20 18 19 20 19 19 18 18 17 17 18 1 15
Neftekhimik 5 7 9 6 7 5 7 9 8 6 8 7 5 7 7 6 5 3 3 2
Olimp 19 16 16 18 19 20 16 15 15 17 17 16 16 15 16 13 11 15 15 6
Orenbourg 1 1 2 7 5 3 3 2 2 2 1 2 2 1 1 1 1 1 1 16 1
Rotor 14 12 12 14 10 11 13 13 10 13 11 12 11 11 10 12 12 14 13
SKA 3 5 6 4 4 7 4 3 5 8 5 6 4 4 5 5 4 6 6 9
Spartak-2 11 19 11 8 9 8 6 8 6 3 3 4 7 6 6 8 9 9 11 1
Tekstilchtchik 12 17 17 17 18 19 20 20 18 16 16 18 17 17 17 17 18 18 19 17
Tomsk 15 8 13 15 17 13 11 12 14 14 14 13 12 12 14 15 15 12 12 1
Torpedo 4 2 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 1 2 3 3 2 2 2 16 3
Veles 6 10 4 3 3 4 5 6 9 10 9 8 8 8 8 7 7 7 10 4
Volgar 20 20 14 12 14 16 18 17 19 20 20 17 18 18 19 19 19 20 20 17

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Classement des buteurs au [62]
Rang Joueur Club Buts Pen. Min./but
1 Aleksandr Iouchine Neftekhimik Nijnekamsk 15 0 83,47
2 Amour Kalmykov Torpedo Moscou 11 0 98,91
3 David Karaïev SKA-Khabarovsk 11 6 123,82
4 Aleksandr Stavpets Tom Tomsk 10 6 135,4
5 Maksim Maksimov Fakel Voronej 9 1 143,33
6 Joel Fameyeh (en) FK Orenbourg 9 3 121,56
7 Moukhammad Soultonov Torpedo Moscou 8 0 176,88
8 Batraz Gourtsiev Alania Vladikavkaz 6 0 95,82
9 Islam Machoukov Alania Vladikavkaz 153,33
10 Roman Ianouchkovski Kamaz Naberejnye Tchelny 178

Meilleurs passeurs[modifier | modifier le code]

Classement des passeurs au [63]
Rang Joueur Club Passes
1 Khyzyr Appaïev Fakel Voronej 9
Moukhammad Soultonov Torpedo Moscou
3 Ievgueni Pesegov Akron Togliatti 6
Ivan Temnikov Torpedo Moscou
Aleksandr Gagloïev Kamaz Naberejnye Tchelny
6 Boutta Magomedov Alania Vladikavkaz 5
Filipp Dvoretskov Neftekhimik Nijnekamsk
Merabi Ouridia Neftekhimik Nijnekamsk
Oleg Dmitriev Fakel Voronej
Artur Galoyan Veles Moscou

Récompenses mensuelles[modifier | modifier le code]

Chaque mois, la FNL ainsi que les spectateurs du championnat désignent chacun un entraîneur et un joueur du mois. Le tableau suivant récapitule les différents vainqueurs de ces titres honorifiques. Le prix n'est pas attribué entre décembre et février en raison de la trêve hivernale.

Mois Joueur du mois Entraîneur du mois
Selon la FNL Selon les spectateurs Selon la FNL Selon les spectateurs
Joueur Club Joueur Club Entraîneur Club Entraîneur Club
Juillet[64],[65] Roman Akbachev Fakel Voronej Aïoub Batsouïev Veles Moscou Oleg Vassilenko Fakel Voronej Artiom Koulikov Veles Moscou
Août[66],[67],[68] David Karaïev SKA-Khabarovsk Dmitri Tarasov Veles Moscou Aleksandr Borodiouk Torpedo Moscou Aleksandr Borodiouk Torpedo Moscou
Septembre[69],[70],[71] Khyzyr Appaïev Fakel Voronej Vladislav Lazarev Baltika Kaliningrad Kirill Novikov Neftekhimik Nijnekamsk Oleg Vassilenko Fakel Voronej
Octobre
Novembre
Mars
Avril
Mai

Parcours des clubs en Coupe de Russie[modifier | modifier le code]

Dix-huit des vingt clubs de la FNL prennent part à la Coupe de Russie 2021-2022, les deux équipes réserves du championnat n'étant pas autorisées à y participer. La saison précédente avait notamment vu le Krylia Sovetov Samara, champion du deuxième échelon, atteindre la finale avant de s'incliner face au Lokomotiv Moscou.

L'ensemble des clubs participants sont exempts des deux premiers tours. Par la suite, quatorze d'entre eux entrent en lice au stade du troisième tour où ils sont opposés entre eux afin de déterminer les sept derniers participants de la phase de groupes. Cette dernière étape voit l'arrivée des quatre dernières équipes de la deuxième division, qui sont le relégué Rotor Volgograd ainsi que les trois meilleurs non-promus de la saison 2020-2021, soit le FK Orenbourg, l'Alania Vladikavkaz et le Baltika Kaliningrad. Durant cette phase, les trente-trois équipes restantes sont réparties en onze groupes de trois contenant chacune une équipe des deux premières divisions auxquelles s'ajoute un club des autres divisions inférieures. Le premier de chaque groupe se qualifie alors pour les huitièmes de finale.

Nombre d'équipes de deuxième division engagées par tour.
Manche Troisième tour Phase de groupes Huitièmes de finale Quarts de finale Demi-finales Finale
Clubs engagés 14 (36) 11 (33) - (16) - (8) - (4) - (2)

Entre parenthèses, le nombre total de clubs engagés à chaque tour

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « ОФИЦИАЛЬНО: В НОВОМ СЕЗОНЕ ФНЛ СЫГРАЮТ 22 КЛУБА, ВКЛЮЧАЯ «ОРЕНБУРГ» И «КРЫЛЬЯ СОВЕТОВ» », Match TV,‎ (consulté le )
  2. (ru) « «Акрон» остается в ФНЛ », Ligue nationale de football (FNL),‎ (consulté le )
  3. (ru) « Футбольный клуб "Чайка" переведен в ПФЛ из-за организации договорных матчей », Tass,‎ (consulté le )
  4. (ru) « «Томь» заменит «Чайку» в ФНЛ-2021/22 », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  5. (ru) « В субботу в ФНЛ стартует 20 клубов, из них только 11 могут бороться за выход, по сути 6, а де-юре 3 », Sports.ru,‎ (consulté le )
  6. (ru) « ПЕРВЫЕ МАТЧИ СЕЗОНА «МЕТАЛЛУРГ» БУДЕТ ВЫНУЖДЕН ПРОВЕСТИ В ХИМКАХ », Metallourg Lipetsk,‎ (consulté le )
  7. (ru) « Дмитрий Хохлов возглавил «Ротор» », Championat (Чемпионат) (ru),‎ (consulté le )
  8. (ru) « Артем Куликов стал главным тренером «Велеса» », Sport-Express,‎ (consulté le )
  9. (ru) « Сторожук возглавил «Краснодар-2» », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  10. (ru) « Президент ФК «Томь» Сергей Жвачкин назначил новым главным тренером Сергея Жукова », Tom Tomsk,‎ (consulté le )
  11. (ru) « Сергей Первушин - новый главный тренер ПФК "Кубань" », Kouban Krasnodar,‎ (consulté le )
  12. « Nouveau calendrier pour le championnat russe », UEFA, (consulté le )
  13. (ru) « Новый сезон первенства Футбольной национальной лиги стартует 10 июля », Tass,‎ (consulté le )
  14. (ru) « Олимп-ФНЛ 2021-2022 стартует 10 июля », Ligue nationale de football (FNL),‎ (consulté le )
  15. (ru) « Календарь игр 2021/2022 », Ligue nationale de football (FNL) (consulté le )
  16. (ru) « «Букмекеры в смятении, лигу делить нельзя, «Чайку» жалко». Осинькин, Стукалов и Ко — о ФНЛ », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  17. a et b (ru) « ФНЛ превью сезона 2021/2022 », Sports.ru,‎ (consulté le )
  18. (ru) « «Космос» в Воронеже, гол с Луны «Ротора» и победа-фантом «Торпедо». В ФНЛ уже горячо! », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  19. (ru) « Голевая феерия в Воронеже, крупный успех "Оренбурга" и судейские ляпы в Краснодаре и Волгограде. Обзор 1-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  20. (ru) « «Оренбург» — машина: 8:0 в двух матчах! А в какую РПЛ собрались «Ротор» и «Балтика»? », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  21. (ru) « Эффективные "Оренбург" и "Торпедо", буксующие "Ротор" и "Балтика". Обзор 2-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  22. (ru) « «Торпедо» круче «Оренбурга», Хохлов идет на рекорд Карпина, Юран жжет. И 7 удалений за тур! », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  23. (ru) « Осечка "Оренбурга" и лидерство "Торпедо". Обзор 3-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  24. (ru) « «Факел» сжигает «Оренбург», «Торпедо» спотыкается, «Ротор» забивает только в большинстве. И кто в ФНЛ фаворит? », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  25. (ru) « "Факел" царит в Оренбурге, "Торпедо" теряет очки. Обзор 4-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  26. (ru) « Циклон, кондиционеры, дебют Сухины и драйв в Грозном. Аномалии в ФНЛ », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  27. (ru) « Невероятный Акбашев, неувядающий Лебеденко и осетинское чудо. Обзор 5-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  28. (ru) « Официально: Первушин покинул «Кубань» », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  29. (ru) « Неудавшаяся пакость в Хабаровске, погасший «Факел» и ничейный омут «Ротора» с «Балтикой» », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  30. (ru) « Успех "Торпедо" на Дальнем Востоке и фиаско "Факела" в Нижнекамске. Обзор 6-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  31. (ru) « Александр Точилин – новый главный тренер ПФК «Кубань»! », Kouban Krasnodar,‎ (consulté le )
  32. (ru) « Убийство в Хабаровске, безумная «Алания» и «Бермуды» для «Ротора». В ФНЛ — жара! », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  33. (ru) « Скандал в Хабаровске и дежурная победа лидера. Обзор 7-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  34. (ru) « Привет «Спартаку» от Пилипчука, ад от Бородюка, эго Юрана. Мощные сюжеты в ФНЛ! », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  35. (ru) « Великолепная семерка "Торпедо" и геройства "СКА-Хабаровска" вдевятером. Обзор 8-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  36. (ru) « Разгром в День газовика и карма «Торпедо». Отстрел лидеров в ФНЛ затмила только исповедь Павлова », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  37. (ru) « Плохой день для фаворитов и прорыв "КАМАЗа" в тройку. Обзор 9-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  38. (ru) « Проклятье «Факела», бенефис Коряна и гол с 45 метров. Самый яркий тур в ФНЛ », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  39. (ru) « Упущенная победа "Факела" и уверенная виктория "Оренбурга" в Набережных Челнах. Обзор 10-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  40. (ru) « Вслед за «Аланией» с катушек слетает и «Торпедо»! », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  41. (ru) « Новое шоу от "Торпедо" и смена лидера. Обзор 11-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  42. (ru) « Лидеры ФНЛ выдали зрелище на разрыв, Калешина спас юнец », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  43. (ru) « Султонов возвращает лидерство "Торпедо". Обзор 12-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  44. (ru) « Зенитовец укротил «Торпедо». Но «Факел» и Новиков еще круче! », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  45. (ru) « Первое поражение "Торпедо" и уверенные победы "Оренбурга" и "Факела". Обзор 13-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  46. (ru) « Кризис «Торпедо», поздравление дяде, автогол Базелюка и малиец, уволивший Калешина », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  47. (ru) « "Нефтехимик" лишает "Торпедо" лидерства, а Н'Диайе Калешина - работы. Обзор 14-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  48. (ru) « Евгений Калешин подал в отставку с поста главного тренера футбольного клуба "Балтика" », Tass,‎ (consulté le )
  49. (ru) « Сергей Игнашевич назначен на пост главного тренера футбольного клуба "Балтика" », Tass,‎ (consulté le )
  50. (ru) « День вратаря в ФНЛ: одни шаманили, другие глючили. А Аппаев выпихнул «Торпедо» из двойки », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  51. (ru) « "Оренбург" укрепляет лидерство, "Факел" обходит "Торпедо". Обзор 15-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  52. (ru) « Игнашевич — кошмар для Хабаровска, Пилипчук — для фаворитов. В ФНЛ — мясорубка », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  53. (ru) « "Алания" перебарывает "Оренбург" и дышит в спину лидеру. Обзор 16-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  54. (ru) « Интригующие матчи в Воронеже и Жигулёвске и три тренерских дебюта. Анонс 17-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  55. (ru) « Юран обрушивает суперсерию «Факела», «Алания» ставит рекорд, но гибнет, у Хохлова — ЧП », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  56. (ru) « Драматичное поражение "Алании" и дежурная победа лидера. Обзор 17-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  57. (ru) « Евдокимов возглавил «Кубань» », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  58. (ru) « Кровосос Пилипчук, гигант Новиков и сногсшибательный Темников. В ФНЛ — два триллера », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  59. (ru) « Несостоявшееся спасение "Алании" и сверхрезультативное дерби в Домодедово. Обзор 18-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  60. (ru) « Тайфун в ФНЛ: Юран и Хохлов разносят судейство, Новиков острит, Гогниев неподражаем », Sportbox.ru,‎ (consulté le )
  61. (ru) « Два пенальти в Оренбурге и два хет-трика в Татарстане. Обзор 19-го тура ФНЛ », Rusfootball,‎ (consulté le )
  62. (ru) « Classement des buteurs », Championat (Чемпионат) (ru) (consulté le )
  63. « Classement des buteurs », Transfermarkt (consulté le )
  64. (ru) « Роман Акбашев и Аюб Бацуев - лучшие футболисты Олимп-ФНЛ в июле », Ligue nationale de football (FNL),‎ (consulté le )
  65. (ru) « Олег Василенко и Артем Куликов – лучшие тренеры Олимп-ФНЛ в июле », Ligue nationale de football (FNL),‎ (consulté le )
  66. (ru) « Давид Караев – лучший футболист Олимп-ФНЛ в августе », Ligue nationale de football (FNL),‎ (consulté le )
  67. (ru) « ФНЛ назвала Тарасова «Гением августа» после высказывания о беременном малыше », Championat,‎ (consulté le )
  68. (ru) « Александр Бородюк – лучший тренер Олимп-ФНЛ в августе », Ligue nationale de football (FNL),‎ (consulté le )
  69. (ru) « Хызыр Аппаев – лучший футболист сентября по версии лиги », Ligue nationale de football (FNL),‎ (consulté le )
  70. (ru) « Владислав Лазарев — Гений сентября », Ligue nationale de football (FNL),‎ (consulté le )
  71. (ru) « Кирилл Новиков и Олег Василенко – лучшие тренеры Олимп-ФНЛ в сентябре », Ligue nationale de football (FNL),‎ (consulté le )