Robert Ievdokimov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Robert Ievdokimov
Image illustrative de l’article Robert Ievdokimov
Ievdokimov en 2011.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Russie FK Nijni Novgorod (entraîneur)
Biographie
Nom Robert Guennadievitch Ievdokimov
Nationalité Drapeau : Russie Russe
Naissance (50 ans)
Lieu Nijnekamsk (URSS)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 1987-2004
Poste Milieu de terrain
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1987Drapeau : URSS Turbina Brejnev 015 0(5)
1988Drapeau : URSS Torpedo Naberejnye Tchelny 024 0(1)
1989Drapeau : URSS Rubin Kazan 032 0(2)
1990-1996Drapeau : Russie Kamaz Naberejnye Tchelny 220 (36)
1997Drapeau : Russie Spartak Moscou 006 0(1)
1997-1998Drapeau : Russie Kamaz Naberejnye Tchelny 031 0(2)
1998Drapeau : Russie Saturn Ramenskoïe 013 0(0)
1999Drapeau : Russie Krylia Sovetov Samara 015 0(0)
1999Drapeau : Russie Neftekhimik Nijnekamsk 013 0(3)
2000Drapeau : Russie Energia Tchaïkovski 022 0(5)
2001Drapeau : Russie Neftekhimik Nijnekamsk 029 0(1)
2002Drapeau : Russie Gazovik-Gazprom Ijevsk 013 0(0)
2002Drapeau : Russie Alnas Almetievsk 013 0(0)
2003Drapeau : Russie Kamaz Naberejnye Tchelny 016 0(0)
2004Drapeau : Russie Alnas Almetievsk 026 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2006-2008Drapeau : Russie Alnas Almetievsk031v 15n 33d
2009Drapeau : Russie SOYOUZ-Gazprom Ijevsk018v 04n 10d
2010-2011Drapeau : Russie Kamaz Naberejnye Tchelny036v 18n 24d
2012-2017Drapeau : Russie FK Orenbourg100v 56n 36d
2017Drapeau : Kazakhstan Tobol Kostanaï006v 04n 05d
2018Drapeau : Russie Rotor Volgograd006v 11n 08d
2019-Drapeau : Russie FK Nijni Novgorod004v 03n 04d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 6 juillet 2020

Robert Guennadievitch Ievdokimov (en russe : Роберт Геннадьевич Евдокимов) est un footballeur et entraîneur russe né le à Nijnekamsk.

Il passe la majeure partie de sa carrière dans la ville de Brejnev, ensuite renommée Naberejnye Tchelny, où il évolue d'abord au Turbina pour ses débuts professionnels en 1987 avant de jouer au Kamaz pendant dix saisons entre 1988 et 1998, ainsi qu'un bref passage en 2003. En dehors de ce club-là, son parcours est marqué par de nombreux mouvements de clubs, notamment dans les divisions inférieures, avant de mettre un terme à sa carrière à l'Alnas Almetievsk en 2004.

Intégrant par la suite l'encadrement des équipes de jeunes du Kamaz entre 2005 et 2006, il prend son premier poste d'entraîneur en , étant engagé par l'Alnas, où il reste une année et demi avant de passer la saison 2009 au SOYOUZ-Gazprom Ijevsk. Il retourne par la suite au Kamaz où il prend le poste d'entraîneur principal en début d'année 2010. Après deux années au club, Ievdokimov part en fin d'année 2011 au Gazovik Orenbourg. Là-bas, il parvient à faire monter le club en deuxième division avant de l'amener à la première division en 2016. Il s'en va finalement à l'issue de la saison 2016-2017 après sa relégation. Il entraîne par la suite brièvement le club kazakh du Tobol Kostanaï et le Rotor Volgograd avant d'être nommé à la tête du FK Nijni Novgorod en .

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Natif de Nijnekamsk, c'est dans cette ville qu'Ievdokimov effectue ses premières années à l'école de sport locale. Il étudie également au sein de l'école de sports de Volgograd entre 1984 et 1988, y obtenant un diplôme[1].

Il fait ses débuts professionnels à 17 ans en 1987 au sein du club du Turbina dans la ville de Brejnev, renommée Naberejnye Tchelny dès l'année suivante, où il joue quinze matchs pour cinq buts marqués en troisième division soviétique. Après une année dans l'autre équipe municipale du Torpedo, il part en 1989 pour le Rubin Kazan. Il n'y passe là encore qu'une seule saison avant de revenir au Torpedo, renommé entre-temps Kamaz pour la saison 1990. Il prend alors part à la rapide ascension de l'équipe, qui monte successivement en troisième division soviétique puis en deuxième division russe en 1992 avant d'atteindre le premier échelon lors de la saison 1993, s'imposant comme un titulaire régulier au sein de celle-ci avec 220 matchs joués entre 1990 et 1996, incluant six matchs de Coupe Intertoto.

Ses performances avec le Kamaz lui valent d'être recruté par le Spartak Moscou, tenant du titre et nettement dominateur sur le plan domestique, pour la saison 1997. Son passage est cependant bref et décevant, notamment du fait de la forte concurrence en milieu de terrain, Ievdokimov partant dès la mi-saison après seulement six matchs joués pour un but marqué contre son ancienne équipe. Cette brève pige lui vaut tout de même d'être titré champion de Russie pour la saison, bien que l'intéressé lui-même ne le reconnaît aucunement, disant qu'il « était là, mais n'a pas joué »[2].

Il revient alors au Kamaz pour la fin de saison, mais ne peut empêcher la relégation du club, plombé par les difficultés financières, à la fin de l'année. Restant pour le début de la saison 1998, il part finalement au Saturn Ramenskoïe où il remporte le championnat en fin d'exercice. Transféré au Krylia Sovetov Samara pour le début d'année 1999, il ne reste là encore qu'une demi-saison avant de quitter définitivement la première division pour rejoindre le Neftekhimik Nijnekamsk en troisième division. Sa fin de carrière consiste par la suite en une multitude de brève piges dans plusieurs équipes différentes, nommément l'Energia Tchaïkovski, le Gazovik-Gazprom Ijevsk, l'Alnas Almetievsk ainsi qu'un bref retour au Kamaz. Ievdokimov met finalement un terme à sa carrière de joueur à l'Alnas à l'âge de 34 ans en fin de saison 2004.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Peu après la fin de sa carrière, Ievdokimov est recruté au sein de l'encadrement des équipes de jeunes du Kamaz Naberejnye Tchelny en 2005, devenant brièvement entraîneur de la réserve au sein de la quatrième division. Il connaît sa première expérience d'entraîneur principal à partir du mois d' avec son engagement au Alnas Almetievsk en troisième division[3]. Il y reste une saison et demi avant de s'en aller après la dissolution de l'équipe à l'issue de la saison 2008. Il part ensuite au SOYOUZ-Gazprom Ijevsk, qu'il amène à la troisième place du groupe Oural-Povoljié lors de l'exercice 2009.

Il fait son retour au Kamaz, qui évolue alors en deuxième division, dans le cadre de la saison 2010[4]. Après avoir amené l'équipe à la quatrième place du championnat, à cinq points des places de promotion, il est nommé meilleur entraîneur de la deuxième division[5]. La saison suivante voit le club, en difficulté financièrement, revendre la plupart de ses joueurs pour les remplacer par des jeunes de son centre de formation[6]. Les résultats de début de championnat sont dans un premier temps très probants, avec une première place au mois de septembre, avant de retomber lors des derniers mois, amenant l'équipe à terminer neuvième et hors du groupe de promotion[7]. Les problèmes financiers du club s'empirent par ailleurs dans le même temps et Ievdokimov décide finalement de s'en aller à la fin du mois de novembre pour rejoindre le Gazovik Orenbourg[8].

Reprenant une équipe en difficulté et se classant parmi les relégables[9], il ne parvient pas à inverser la tendance malgré une deuxième partie de saison très positive, et est finalement relégué en raison des confrontations directes avec le Baltika Kaliningrad[10]. Il est par la suite maintenu dans ses fonctions et parvient à remporter le groupe Oural-Povoljié de troisième division dès la saison suivante, n'enregistrant notamment qu'une seule défaite en vingt-huit matchs[11]. Les deux exercices suivants voient le Gazovik se classer comme un prétendant sérieux à la promotion en première division, enchaînant deux places de cinquième d'affilée tandis que l'équipe atteint les demi-finales de la Coupe de Russie en 2015 avant d'être éliminée aux tirs au but par le Lokomotiv Moscou, futur vainqueur[12]. La saison 2015-2016 voit finalement le club remporter aisément la deuxième division et être promu au premier échelon pour la première fois de son histoire[13]. L'exercice suivant s'avère cependant plus difficile, l'équipe n'arrivant pas à décrocher des dernières places et finissant finalement treizième avant d'être vaincue à l'issue du barrage de relégation face au SKA-Khabarovsk[14]. Suite à cette défaite, Ievdokimov quitte Orenbourg au début du mois de [15].

Son inactivité est cependant brève, et il est engagé dès le début du mois de juillet au sein du club kazakh du Tobol Kostanaï, qu'il reprend en milieu de saison[16]. Après avoir amené l'équipe à une cinquième place en championnat, son contrat n'est pas renouvelé et il s'en va à la fin du mois de novembre[17]. Il est par la suite nommé à la tête du Rotor Volgograd en [18]. Après un début de saison 2018-2019 décevant voyant l'équipe se classer quinzième de deuxième division après vingt-quatre journées, il est renvoyé dès la fin du mois de [19]. Inactif ensuite pendant presque un an, il devient entraîneur du FK Nijni Novgorod en [20].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de joueur[modifier | modifier le code]

Statistiques de Robert Ievdokimov
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
1987 Drapeau de l'URSS Turbina Brejnev D3 15 5 - - - - - 15 5
1988 Drapeau de l'URSS Torpedo Naberejnye Tchelny D3 24 1 - - - - - 24 1
1989 Drapeau de l'URSS Rubin Kazan D3 38 2 - - - - - 38 2
Sous-total 77 8 - - - - - 77 8
1990 Drapeau de l'URSS Kamaz Naberejnye Tchelny D4 29 5 - - - - - 29 5
1991 Drapeau de l'URSS Kamaz Naberejnye Tchelny D3 31 4 1 0 - - - 32 4
1992 Drapeau de la Russie Kamaz Naberejnye Tchelny D2 32 4 - - - - - 32 4
1993 Drapeau de la Russie Kamaz Naberejnye Tchelny D1 30 3 3 0 - - - 33 3
1994 Drapeau de la Russie Kamaz Naberejnye Tchelny D1 24 5 2 0 - - - 26 5
1995 Drapeau de la Russie Kamaz Naberejnye Tchelny D1 29 9 1 0 - - - 30 9
1996 Drapeau de la Russie Kamaz Naberejnye Tchelny D1 31 5 1 0 CI 6 1 38 6
Sous-total 206 35 8 0 - 6 1 220 36
1997 Drapeau de la Russie Spartak Moscou D1 4 1 2 0 - - - 6 1
Sous-total 4 1 2 0 - - - 6 1
1997 Drapeau de la Russie Kamaz Naberejnye Tchelny D1 18 1 1 0 - - - 19 1
1998 Drapeau de la Russie Kamaz Naberejnye Tchelny D2 12 1 - - - - - 12 1
Sous-total 30 2 1 0 - - - 31 2
1998 Drapeau de la Russie Saturn Ramenskoïe D2 11 0 2 0 - - - 13 0
1999 Drapeau de la Russie Krylia Sovetov Samara D1 15 0 - - - - - 15 0
1999 Drapeau de la Russie Neftekhimik Nijnekamsk D3 13 3 - - - - - 13 3
2000 Drapeau de la Russie Energia Tchaïkovski D3 21 5 1 0 - - - 22 5
2001 Drapeau de la Russie Neftekhimik Nijnekamsk D2 27 1 2 0 - - - 29 1
2002 Drapeau de la Russie Gazovik-Gazprom Ijevsk D2 12 0 1 0 - - - 13 0
2002 Drapeau de la Russie Alnas Almetievsk D3 13 0 - - - - - 13 0
2003 Drapeau de la Russie Kamaz Naberejnye Tchelny D3 14 0 2 0 - - - 16 0
2004 Drapeau de la Russie Alnas Almetievsk D3 25 0 1 0 - - - 26 0
Sous-total 151 9 9 0 - - - 160 9
Total sur la carrière 468 55 20 0 - 6 1 494 56

Statistiques d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Statistiques d'entraîneur de Robert Ievdokimov au
Club Début Fin Résultats
M V N D V. %
Drapeau : Russie Alnas Almetievsk 79 31 15 33 39,2
Drapeau : Russie SOYOUZ-Gazprom Ijevsk 32 18 4 10 56,3
Drapeau : Russie Kamaz Naberejnye Tchelny 78 36 18 24 46,2
Drapeau : Russie FK Orenbourg 192 100 56 36 52,1
Drapeau : Kazakhstan Tobol Kostanaï 15 6 4 5 40,0
Drapeau : Russie Rotor Volgograd 25 6 11 8 24,0
Drapeau : Russie FK Nijni Novgorod en cours 11 4 3 4 36,4
Total 432 201 111 120 46,5

Palmarès[modifier | modifier le code]

Sous les couleurs du Spartak Moscou, Ievdokimov remporte le championnat de Russie en 1997. Il gagne également le championnat de deuxième division en 1998.

En tant qu'entraîneur, il remporte également la deuxième division en 2016 avec le FK Orenbourg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « "Ротор" начинает подготовку к сезону с новым наставником », sur volgograd.bezformata.com,‎ (consulté le 28 février 2019)
  2. (ru) « Роберт Евдокимов: Таких русских не одолеть », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 28 février 2019)
  3. (ru) « РОБЕРТ ЕВДОКИМОВ: ОТ ФУТБОЛИСТА ДО ТРЕНЕРА », sur chelny-week.ru,‎ (consulté le 28 février 2019)
  4. (ru) « ЕВДОКИМОВ ВОЗГЛАВИЛ "КАМАЗ" », sur soccernews.ru,‎ (consulté le 28 février 2019)
  5. (ru) « Лучший тренер первого дивизиона — Евдокимов, игрок — Тихонов », sur championat.com,‎ (consulté le 28 février 2019)
  6. (ru) « Роберт Евдокимов: У нас отличная команда », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 2 janvier 2019)
  7. (ru) « КАМАЗ по делу остался вне первой восьмерки в ФНЛ - тренер », sur ria.ru,‎ (consulté le 2 janvier 2019)
  8. (ru) « Роберт Евдокимов покинул пост главного тренера «КАМАЗа» », sur kamaz1981.ru,‎ (consulté le 2 janvier 2019)
  9. (ru) « Роберт Евдокимов - новый главный тренер «Газовика» », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 28 février 2019)
  10. (ru) « «Химки» прикипели к ФНЛ », sur gazeta.ru,‎ (consulté le 28 février 2019)
  11. (ru) « «Газовик» снова в ФНЛ », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 28 février 2019)
  12. (ru) «Газовик» уступил «Локомотиву», sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 28 février 2019)
  13. (ru) « «Газовик» — чемпион, «Волгарь» — в стыках », sur gazeta.ru,‎ (consulté le 28 février 2019)
  14. (ru) « «Оренбург» уступил «СКА-Хабаровск» и вылетел из РФПЛ », sur oren.mk.ru,‎ (consulté le 20 février 2019)
  15. (ru) « В руководстве ФК «Оренбург» после вылета из РПФЛ произошли перемены », sur oren.aif.ru,‎ (consulté le 28 février 2019)
  16. (ru) « Евдокимов возглавил «Тобол» », sur soccer.ru,‎ (consulté le 28 février 2019)
  17. (ru) « Роберт Евдокимов: «В чемпионате Казахстана свои принципы и правила игры» », sur sport.rambler.ru,‎ (consulté le 28 février 2019)
  18. (ru) « Главным тренером РОТОРа назначен Роберт Евдокимов », sur rotor-volgograd.ru,‎ (consulté le 28 février 2019)
  19. (ru) « Главный тренер волгоградского "Ротора" Евдокимов уволен после поражения от "Шинника" », sur tass.ru,‎ (consulté le 24 novembre 2018)
  20. (ru) « Евдокимов сменил Черышева на посту главного тренера ФК "Нижний Новгород" », sur tass.ru,‎ (consulté le 16 octobre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]