Championnat de France de basket-ball de Nationale 1 1986-1987

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nationale 1
1986-1987
Généralités
Sport Basket-ballVoir et modifier les données sur Wikidata
Date du au

Palmarès
Tenant du titre Orthez
Vainqueur EB Orthez (2e titre)
Promu(s) Nice et Cholet
Relégué(s) Pas d'équipe reléguée

Navigation

La saison 1986-1987 du championnat de France de basket-ball de Nationale 1 est la 65e édition du championnat de France de basket-ball.

Le championnat de Nationale 1 de basket-ball est le plus haut niveau du championnat de France. Le tenant du titre, Orthez, va tenter de réaliser le doublé. Nice et Cholet sont les deux équipes promues pour cette saison.

Une nouvelle formule du championnat est instaurée pour cette saison. 23 clubs participent à la compétition. Les 22 premiers de la saison 1985-1986, ainsi que les deux équipes promues, Nice et Cholet forment ce championnat, le Stade français, ayant déposé le bilan lors de l'intersaison. Le championnat se déroule en trois phases.

Lors de la première phase, qui se déroule du 12 septembre au 12 novembre 1986, les 23 équipes sont réparties en trois groupes, deux de huit équipes et un de sept équipes. Chaque équipe affronte les autres de son groupe lors de matchs aller-retour. Les quatre premiers de chaque groupe sont qualifiés pour la deuxième phase, la Nationale 1A, les autres équipes disputant la Nationale 1B.

Lors de la deuxième phase, qui se déroule du 22 novembre 1986 au 4 avril 1987, deux groupes sont donc constitués. Douze clubs sont répartis en Nationale 1A et onze en Nationale 1B. Chaque équipe affronte les autres de son groupe lors de matchs aller-retour. Les douze équipes de Nationale 1A et les quatre premières équipes de Nationale 1B joueront dans l'élite du championnat de France lors de la saison 1987-1988. Ces seize équipes sont également qualifiées pour les playoffs, qui constituent la troisième phase de cette saison.

Les playoffs se déroulent du 7 avril au 5 mai 1987.

Chaque tour des playoffs se joue en deux manches, le vainqueur étant désigné à la différence de points en cas d'égalité. La finale se joue au meilleur des trois matchs. Le vainqueur de la finale des playoffs est désigné champion de France.

Orthez a remporté le championnat pour la deuxième fois de son histoire. Il n'y a pas d'équipes reléguées à l'issue de cette saison.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Clubs Salles (Capacités) Villes
Antibes Salle Salusse Santoni (2000 places) Antibes
Avignon Cosec Saint Chamand Avignon
Caen Palais des Sports (3000 places) Caen
Challans Salle Michel Vrignaud (2400 places) Challans
Cholet La Meilleraie (4500 places) Cholet
Dijon Palais des sports Jean-Michel-Geoffroy (4 628 places) Dijon
Grenoble Centre sportif Hoche Grenoble
Le Mans La Rotonde (6000 places) Le Mans
Limoges Palais des Sports de Beaublanc (5500 places) Limoges
Lorient Palais des sports Xavier Le Louarn (3300 places) Lorient
ASVEL Maison des Sports (2000 places) Villeurbanne
Monaco Salle Gaston Médecin (2500 places) Monaco
Mulhouse Palais des Sports (3700 places) Mulhouse
Nancy Palais des sports Jean Weille (4500 places) Nancy
Nantes Palais des sports Beaulieu (4000 places) Nantes
Nice Salle Leyrit (1700 places) Nice
Orthez La Moutète (4000 places) Orthez
Racing CF Stade Pierre-de-Coubertin (4200 places) & Gymnase Japy (1500 places) Paris
Reims Complexe René-Tys (2800 places) Reims
Saint-Étienne Stadium Pierre Maisonnial (2500 places) Saint-Étienne
Tours Palais des Sports (4000 places) Tours
Vichy Palais des sports Pierre Coulon (3300 places) Vichy
Voiron Gymnase Henri Chautard Voiron

Classement de la première phase[modifier | modifier le code]

La victoire rapporte 3 points, le match nul 2 points et la défaite 1 point.

  • Groupe A
# Équipe Pts J G N P Pp Pc Diff
1 Monaco 38 14 12 0 2 1439 1243 +196
2 Orthez (T) 36 14 11 0 3 1343 1208 +135
3 Lorient 30 14 8 0 6 1398 1353 +45
4 Saint-Étienne 28 14 7 0 7 1396 1336 +60
5 Le Mans 26 14 6 0 8 1220 1285 -65
6 Reims 25 14 5 1 8 1227 1280 -53
7 Grenoble 22 14 4 0 10 1258 1362 -104
8 Nice (P) 19 14 2 1 11 1130 1344 -214

(T) Tenant du titre 1986 (P) Promu 1986

  • Groupe B
# Équipe Pts J G N P Pp Pc Diff
1 ASVEL 34 12 11 0 1 1069 887 +182
2 Antibes 30 12 9 0 3 1179 977 +202
3 Tours 26 12 7 0 5 943 931 +12
4 Vichy 24 12 6 0 6 1017 1064 -47
5 Cholet (P) 20 12 4 0 8 1038 1103 -65
6 Nancy 18 12 3 0 9 976 1160 -184
7 Voiron 16 12 2 0 10 1021 1121 -100

(P) Promu 1986

  • Groupe C
# Équipe Pts J G N P Pp Pc Diff
1 Limoges 40 14 13 0 1 1396 1190 +206
2 Racing CF (+26) 32 14 9 0 5 1355 1273 +82
3 Challans (-26) 32 14 9 0 5 1211 1177 +34
4 Mulhouse 30 14 8 0 6 1306 1295 +11
5 Caen 29 14 7 1 6 1195 1178 +17
6 Avignon 23 14 4 1 9 1181 1238 -57
7 Nantes 20 14 3 0 11 1158 1315 -157
8 Dijon 18 14 2 0 12 1155 1291 -136
  •      Qualification pour la Nationale 1A
  •      Qualification pour la Nationale 1B
  • # = classement; Pts = points; J = joués; G / N / P = gagnés / nuls / perdus; Pp / Pc / Diff = points pour / contre / différence entre points pour et points contre

    Classement de la deuxième phase[modifier | modifier le code]

    La victoire rapporte 3 points, le match nul 2 points et la défaite 1 point.

    • Nationale 1A
    # Équipe Pts J G N P Pp Pc Diff
    1 Orthez (+18) (T) 58 22 18 0 4 2054 1828 +226
    2 Monaco (-18) 58 22 18 0 4 2245 2059 +186
    3 Limoges 56 22 17 0 5 2247 1978 +269
    4 Racing CF 52 22 15 0 7 2064 2014 +50
    5 ASVEL 51 22 14 1 7 1195 1905 -710
    6 Antibes 49 22 13 1 8 2071 1988 +83
    7 Tours 38 22 7 2 13 1758 1876 -118
    8 Lorient 37 22 7 1 14 1945 2025 -80
    9 Mulhouse 36 22 7 0 15 2067 2143 -76
    10 Challans 34 22 5 2 15 1880 2036 -156
    11 Vichy 33 22 5 1 16 1855 2078 -223
    12 Saint-Étienne 26 22 2 0 20 1984 2235 -251
    • Nationale 1B
    # Équipe Pts J G N P Pp Pc Diff
    1 Avignon 49 20 14 1 5 1912 1634 +278
    2 Nantes (+16) 48 20 14 0 6 1771 1680 +91
    3 Cholet (-16) 48 20 14 0 6 1631 1634 -3
    4 Caen (+22) 46 20 13 0 7 1660 1548 +112
    5 Reims (-22) 46 20 13 0 7 1821 1710 +111
    6 Le Mans 44 20 12 0 8 1748 1711 +37
    7 Nancy 40 20 10 0 10 1901 1848 +53
    8 Dijon 37 20 8 1 11 1661 1699 -38
    9 Grenoble 34 20 7 0 13 1761 1821 -60
    10 Voiron (+10) 24 20 2 0 18 1560 1852 -292
    11 Nice (-10) 24 20 2 0 18 1695 1987 -292
  •      Qualification pour les playoffs
  • # = classement; Pts = points; J = joués; G / N / P = gagnés / nuls / perdus; Pp / Pc / Diff = points pour / contre / différence entre points pour et points contre

    Playoffs[modifier | modifier le code]

    Pour les huitièmes de finale, les quarts de finale et les demi-finales, chaque tour se déroule en deux manches ; le match aller a lieu sur le terrain de l'équipe la moins bien classée lors de la deuxième phase, le match retour chez l'équipe la mieux classée. En cas d'égalité, les équipes sont départagées à la différence de points sur l'ensemble des deux matchs. La finale se déroule au meilleur des trois matchs, avec le match aller sur le terrain de l'équipe la moins bien classée lors de la deuxième phase et le match retour et la belle éventuelle sur le terrain de l'équipe la mieux classée. Le vainqueur de la finale est désigné champion de France.


    1/8 de finale 1/4 de finale Finale
    1/2 finale
    Orthez (1) 92 83 175    
    Caen (N1B 4) 91 66 157  
    Orthez (1) 77 103 180  
      Lorient (8) 78 72 150  
    Lorient (8) 82 84 166
     
    Mulhouse (9) 89 74 163
    Orthez (1) 106 73 179  
    ASVEL (5) 91 87 178  
    ASVEL (5) 96 89 185    
     
    Saint-Étienne (12) 70 88 158  
    ASVEL (5) 85 88 173
      Racing club de France (4) 65 86 151
    Racing club de France (4) 84 86 170
     
    Avignon (N1B 1) 73 82 155
    Orthez (1) 88 93 82
    Limoges (3) 108 76 81
    Limoges (3) 93 111 204    
     
    Nantes (N1B 2) 82 96 178  
    Limoges (3) 99 91 190  
      Antibes (6) 88 91 179  
    Antibes (6) 103 123 226
     
    Vichy (11) 84 101 185
    Limoges (3) 106 96 202
    Monaco (2) 98 96 194
    Tours Joué (7) 83 81 164    
     
    Challans (10) 92 81 173  
    Challans (10) 87 75 162
      Monaco (2) 90 97 187
    Monaco (2) 86 77 163
    Cholet (N1B 3) 73 80 153

    Détail des matches de la saison régulière[modifier | modifier le code]

    Leaders de la saison régulière[modifier | modifier le code]

    Catégorie Joueur Équipe Statistiques
    Points par match Joe Dawson Mulhouse 35,3
    Rebonds par match Clarence Kea Limoges 12,0
    Passes décisives par match Robert Smith Monaco 8,6

    Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

    Freddy Hufnagel (Orthez)
    Bill Varner (Antibes)
    Didier Gadou (Orthez)
    Richard Dacoury (Limoges)
    George Fisher (Orthez)

    Notes et références[modifier | modifier le code]

    Articles connexes[modifier | modifier le code]