Château de La Chapelle-Faucher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de La Chapelle-Faucher
Image illustrative de l’article Château de La Chapelle-Faucher
La façade sud du château de La Chapelle-Faucher
Type Forteresse
Début construction XIIIe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Propriétaire initial Fulchier d'Agonac
Propriétaire actuel Famille de Bruc-Chabans
Destination actuelle Habitation privée et location de salles
Protection Logo monument historique Classé MH (2001)
 Inscrit MH (2001)
Site web http://www.chapellefaucher.com/ Site du château
Coordonnées 45° 22′ 10″ nord, 0° 45′ 04″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Région historique Périgord
Région administrative Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Commune La Chapelle-Faucher

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de La Chapelle-Faucher

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

(Voir situation sur carte : Dordogne)
Château de La Chapelle-Faucher

Le château de La Chapelle-Faucher est un château français implanté dans le bourg de La Chapelle-Faucher dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine. Depuis 2001, il est en partie classé, en partie inscrit au titre des monuments historiques.

Situation[modifier | modifier le code]

Le château de La Chapelle-Faucher se situe à quelques dizaines de mètres de la route départementale 3, en bordure sud du bourg de La Chapelle-Faucher. Il est implanté en rive droite de la Côle, sur une falaise qui domine la rivière d'une trentaine de mètres, permettant ainsi de surveiller la vallée de la Côle et l'axe Brantôme - Thiviers.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une forteresse fut construite au début du XIIIe siècle par Fulchier d'Agonac. Elle fut ravagée lors de la guerre de Cent Ans puis rebâtie à la fin du XVe siècle[2].

En 1569, lors des guerres de religion, une troupe de huguenots commandée par l'amiral de Coligny tue 260 paysans catholiques qui y avaient trouvé refuge[3].

Un châtelet d'entrée est aménagé au XVIIe siècle après que l'enceinte fortifiée et le pont-levis furent rasés[2]. Au XVIIIe siècle, ajout d'une maison d'habitation accolée aux tours du château.

En 1916, un incendie provoqué par la foudre anéantit les toitures du château[2].

Les deux tours rondes et l'ancien corps de logis qu'elles enserrent sont classés monuments historiques depuis le 29 mai 2001 alors que le reste des bâtiments du château, ses dépendances, son châtelet d'entrée ainsi que son pigeonnier, situé au-delà de la route départementale 3, sont inscrits au titre des monuments historiques depuis le 13 février 2001[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées sur Géoportail
  2. a b c et d « Château de La Chapelle-Faucher », notice no PA00082479, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 18 mai 2011.
  3. Guy Penaud, Dictionnaire des châteaux du Périgord, p. 74, éditions Sud Ouest, 1996, (ISBN 2-87901-221-X)

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.