Centre germinatif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les centres germinatifs (CG) sont des compartiments anatomiques transitoires qui apparaissent dans les organes lymphatiques secondaires, comme la rate et les ganglions lymphatiques[1], où les lymphocytes B (ou cellules B) matures prolifèrent, se différencient, mutent leurs gènes d'immunoglobulines par le biais du processus d'hypermutation somatique (résultant en des anticorps à affinité accrue), et changent de classe d'anticorps qu'ils expriment (par exemple d'IgM à IgG), lors d'une réponse immunitaire normale à une infection. Les CGs se développent dynamiquement après l'activation des cellules B folliculaires par des cellules T antigène-dépendants.

Les lymphocytes B y subissent une division cellulaire rapide et hypermutation somatique dans la zone obscure. Les lymphocytes B du CG sont également appelés centroblastes. Une fois que ces cellules cessent de proliférer, elles émigrent à la zone claire du CG où ils sont également appelés centrocytes. Au cours de cette étape ils sont soumis à la sélection par des lymphocytes T folliculaires (TFH), en la présence de cellules dendriques folliculaires (FDCs). Les centres germinatifs constituent une partie importante de la réponse immunitaire humorale médiée par les lymphocytes B, en agissant en tant que centres de production pour la génération d'immunoglobulines de grande affinité qui reconnaissent efficacement des agents infectieux, ainsi que pour la production de lymphocytes B mémoire.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Yasodha Natkunam, « The Biology of the Germinal Center », sur ASH Education Program Book, (DOI 10.1182/asheducation-2007.1.210), p. 210–215