Cité des congrès de Nantes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Cité.
Cité des Congrès de Nantes
La-cite-nantes.jpg

La Cité vue depuis la rue de Valmy.

Généralités
Adresse
Construction et ouverture
Inauguration
Architecte
Utilisation
Site Web
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Nantes
voir sur la carte de Nantes
Red pog.svg

La Cité des Congrès de Nantes (anciennement « Cité internationale des congrès de Nantes »[1]) est le centre des congrès de la ville de Nantes en France. Il accueille aussi bien des événements à caractère professionnel que des manifestations culturelles et sociétales.

Localisation[modifier | modifier le code]

La Cité est située dans le centre-ville, au sein du quartier international d'affaires Euronantes, sur un terrain encadré par l'avenue Jean-Claude-Bonduelle (à l'ouest), la rue de Valmy (au nord), le quai Ferdinand-Favre (à l'est, en bordure du canal Saint-Félix) et la rue de Fleurus (au sud, qui permet d'accéder au pont de Tbilissi).

À proximité immédiate, on trouve également le siège de Nantes Métropole, Le Lieu unique, la gare SNCF (accès sud), l'ancien Stade Marcel-Saupin.

Le centre des Congrès est desservi par la ligne 4 du Busway (station Cité internationale des Congrès) et est situé à plus de 300 mètres au sud de la station Duchesse Anne - Château des Ducs de Bretagne de la ligne 1 du tramway (également desservie par le Busway).

Architecture[modifier | modifier le code]

Façade sud, vue de la rue de Fleurus.

Il s'agit de la principale réalisation décidée lors du mandat de Michel Chauty. Elle est édifiée de 1986 à 1992 pour un coût total de 800 millions de francs.

Au terme d'un concours international, le choix s'est porté sur le projet des architectes Yves Lion et Alan Levitt sur lequel travaille Marc Mimram en tant qu'ingénieur structures[2].

Les lignes directrices du plan sont l'alignement sur le boulevard Carnot et l'ouverture sur le canal Saint-Félix. L'ensemble comporte deux éléments distincts relié entre par la « grande galerie » :

  • à l'ouest, le centre des congrès construit autour d'une nef polyvalente (la « grande halle »). Sur le côté nord-est de celui-ci se dresse un hôtel 4 étoiles de la chaine Novotel.
  • à l'est un « grand auditorium » de 2 000 places qui s'ouvre, via une galerie qui articule la circulation dans la cité, sur un parvis couvert d'ardoise. Les architectes ont créé des contrastes en utilisant des revêtements différents[3].

Sous la cité a été aménagé un parc de stationnement de 500 places.

La Cité — dont l'accès s'effectue par deux parvis distincts (un pour la « Grande Halle » et un pour le « Grand auditorium ») donnant sur la rue de Valmy —, dispose d'espaces modulables d'exposition et de salles de réunion (de 15 à 300 places) disposés autour de la Grande Halle et comporte également 3 auditoriums dont le Grand auditorium de 2 000 places qui est, avec celui du centre de congrès d'Angers, la salle habituelle dans laquelle se produit l'Orchestre national des Pays de la Loire. La fosse amovible du grand auditorium permet aussi d'y accueillir régulièrement des opéras, produits par Angers-Nantes Opéra (Aida en 1996, Elektra en 2005, Le Mandarin merveilleux et Le Château de Barbe-Bleue en 2007, Tristan et Iseult en 2009).

Lors de ses vœux du , la présidente de Nantes Métropole Johanna Rolland annonce un projet d'extension de la Cité des congrès à l’horizon 2022. Les études doivent démarrer dans les prochains mois[4].

Événements annuels majeurs[modifier | modifier le code]

Autres événements[modifier | modifier le code]

La Cité des Congrès de Nantes accueille régulièrement d'importants événements européens et internationaux :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]« Communiqué de presse annonçant le changement de nom », sur lacite-nantes.fr, La Cité, Nantes Events Center, (consulté le 8 juin 2010)
  2. Ministère de la culture et de la communication, « Les Rendez-vous de l’architecture 2005 », sur culture.gouv.fr, (consulté le 20 juillet 2014)
  3. Christophe Boucher 2013, p. 41
  4. « Cérémonie des vœux. Les bonnes nouvelles de la maire de Nantes », sur Ouest-France, (consulté le 3 décembre 2017).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christophe Boucher, Bruno Letellier, Stéphanie Vincent, Nicolas Duverger, Elsa Martineau et Manuel Henry, 30 ans d'architecture contemporaine en Pays de la Loire, Angers, Union régionale des conseils d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement des Pays de la Loire, , 244 p. (ISBN 2-9517444-5-5, notice BnF no FRBNF43621185)

Lien externe[modifier | modifier le code]