Cash Money Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cash Money Records
Description de l'image Cash_Money_Records.jpg.
Filiale Universal Records
Fondation 1991
Fondateur Bryan « Birdman » Williams, Ronald « Slim » Williams
Statut En activité
Maison de disques Universal Music Group
Genre Hip-hop, RnB
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Siège Nouvelle-Orléans, Louisiane
Miami, Floride[1]
Site web cashmoney-records.com

Cash Money Records est un label discographique de hip-hop américain fondé par le rappeur Bryan « Birdman » Williams et son frère Ronald « Slim » Williams. Le label compte des artistes comme Austin Mahone, Nicki Minaj, Caskey, et Lil Wayne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lancement (1991–1999)[modifier | modifier le code]

Le premier artiste du label, Kilo-G, publie The Sleepwalker en 1992. Durant les quatre années suivantes, Cash Money distribue les albums des artistes locaux comme Pimp Daddy, U.N.L.V., Ms.Tee, Mr.Ivan, Lil' Slim, B.G., entre autres, et vend des centaines de milliers d'albums sans avoir sortie aucun clip vidéo ou avoir eu un hit au Billboard. Le succès arrive enfin en 1997 quand les « stars » du label, B.G., Hot Boys et Juvenile en particulier, attirent l'attention d'Universal Records. En 1998 grâce aux ventes de Solja Rags (200 000) Ronald « Slim » Williams (en) et Bryan « Baby » Williams signent un contrat de 30 millions de dollars avec Universal Records, Cash Money possède ainsi 85 % de ses royalties.

Entre 1998 et 2001, Cash Money compte 18 hit single au Billboard Top Five, et 11 albums certifiés platine et multi-platine, tous produit par le « producteur-maison » Mannie Fresh. La controverse arrive lorsque deux Hot Boys quittent le label après un désaccord financier avec le co-PDG Birdman. Mais le premier artiste qui quitta le label fut B.G., qui prétendait ne jamais avoir touché les royalties de chacun de ses albums depuis 2003 (royalties qui atteignaient plus de 3 millions de dollars). Le second artiste à quitter Cash Money Records fut Juvenile, qui n'avait reçu que la moitié de l'argent qu'il avait accumulé depuis quatre ans, et qu'il n'avait pas bien été payé pour son album quatre fois platine 400 Degreez. Juvenile fit trois procès simultanés au label, et demanda plus de 5 millions de dommages et intérêts. Les procès furent sans suites pour manque de preuves.

Succès continu (2000–2012)[modifier | modifier le code]

Drake signe au label en 2009 et publie Thank Me Later, Take Care et Nothing Was the Same.

Le succès du label s'étend dans tout le XXIe siècle. Entre 2001 et 2003, le label compte sept millions d'albums écoulés. La chanson Still Fly des Big Tymers est nommée pour deux Grammy Awards. Cependant, B.G. et Juvenile quittent le label en 2002, à cause de non-versements[2]. En avril 2003, Juvenile revient au label pour un contrat de $4 million, et donne, en retour, les droits de Juve the Great, un album qui se vendra à plus d'un million d'exemplaires et qui contient le single Slow Motion qui atteindra le Billboard Hot 100. En 2007, l'ancien membre des Hot Boys, Lil Wayne, est nommé président de Cash Money Records et CEO de Young Money Entertainment, donnant le contrôle créatif intégral de tous les albums des deux labels. Un an plus tard, cependant, Lil Wayne ne redevient que président pour se consacrer à sa carrière, en particulier à Tha Carter III[3]. En 2008, Lil Wayne signe de nouveau avec Cash Money, chez qui ses albums seront produits[4].

En septembre 2008, le label se diversifie en publiant le premier single à succès de Kevin Rudolf, Let It Rock en featuring avec Lil Wayne. Le 15 octobre 2008 aux MOBO Awards, le chanteur de RnB britannique Jay Sean annonce sa signature au label Cash Money Records[5],[6]. En février 2009, les frères Williams participent à Newbos: The Rise of America's New Black Overclass, un documentaire recensant les multi-millionnaires noirs[7]. En début 2009, l'ancien membre au label Roc-A-Fella Records Freeway signe avec le label[8]. Le 16 août 2009, Bow Wow annonce aussi sa signature avec Cash Money Records[9].

La popularité de Cash Money Records s'améliore après la signature de Nicki Minaj et du rappeur canadien Drake. Le 5 août 2010, le groupe de production Cool & Dre signe avec Cash Money Records. Le groupe annonce la bonne nouvelle sur Twitter. Ils deviennent les producteurs signés chez Cash Money depuis Mannie Fresh[10],[11]. Le 19 août 2010, Birdman signe DJ Khaled au label, qui signe par la même occasion son label We the Best Music Group en tant que sous-division de Cash Money[12]. Le 24 février 2012, Cash Money Records signe le groupe de nu-metal Limp Bizkit[13]. Wayne explique que le label était prêt à signer avec Ashanti[14].

Rich Gang et dissension (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Nicki Minaj et Tyga signent au label à la fin des années 2000.

En février 2013, Birdman publie une compilation avec Cash Money et Young Money, intitulée Rich Gang: All Stars. Peu après, il annonce une compilation intitulée Rich Gang: Flashy Lifestyle prévue pour le 21 mai 2013 — elle fait participer les membres de Cash Money, Young Money, et d'autres collaborateurs[15]. Le premier single du projet, Tapout, est publié le 19 mars 2013, et fait participer Lil Wayne, Future, Mack Maine, et Nicki Minaj, et est produit par Southside de 808 Mafia et TM88[16]. Fly Rich en featuring avec Stevie J, Future, Tyga, Meek Mill et Mystikal est aussi publié comme single promotionnel[17].

La date de sortie de l'album est ensuite repoussée au 23 juillet 2013[18], et le titre est raccourci en Rich Gang. L'album est accueilli d'une manière mitigée par la presse spécialisée, et classé 7e du Billboard 200. Le 12 octobre 2013, Birdman annonce la signature du rappeur gangsta The Game, à Cash Money, ainsi que plusieurs autres rappeurs méconnus de la scène new-yorkaise[19]. Le 11 décembre 2013, The Game clarifie par la suite ne pas avoir été officiellement signé chez Cash Money Records[20],[21].

Le 4 décembre 2014, seulement cinq jours avant la sortie de Tha Carter V, Wayne annonce que l'album ne sera pas publié à la date prévue[22],[23]. Le 20 janvier 2015, Wayne auto-publie Sorry 4 the Wait 2, la suite de sa mixtape Sorry 4 the Wait publiée en 2011,pour compenser le retard de Tha Carter V[24],[25].

Controverses[modifier | modifier le code]

B.G. entre en conflit avec Birdman à cause d'une histoire d'argent, quitte le label[Quand ?]. Il publie alors Life After Cash Money, et clashe Birdman et Lil' Wayne sur ses autres albums. Il finit le diss avec de futurs projets commun. Juvenile eu un bref diss avec le rappeur Mystikal, mais finit le clash avec une collaboration sur l'album de Mystikal Tarantula. Le rappeur Gillie Da Kid, lance des rumeurs à propos de Lil' Wayne et Birdman, spécialement sur sa chanson Frontin' Like You're Daddy, une parodie du single Stuntin' Like My Daddy.

En 2011, Cash Money Records, Lil Wayne, Universal Music Group, et Young Money Entertainment attaquent Done Deal Enterprises en justice pour $15 millions, pour avoir volé la chanson BedRock de Lil Wayne[26]. Début 2012, Drake attaque le rappeur de GOOD Music, Pusha T, qui répondra dans la chanson Exodus 23:1, le clash continuera avec la réponse de Lil Wayne, Goulish. Peu après, Mack Maine tentera de calmer le jeu pour éviter une « guerre » entre les labels.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Producteurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ben Westhoff, « Cash Money Records, now based in Miami, again dominates the charts like it's 1999 – Page 1 – Music – Miami », Miami New Times,‎ (consulté le 7 mai 2011).
  2. (en) Reid, Shaheen. Juvenile Tears Into Cash Money, Lil Wayne — And FEMA, MTV News. 9 mars 2006, (consulté le 8 mars 2009).
  3. (en) Checkoway, Laura. Weezy F. Baby: Uncut, Vibe. 2 octobre 2007, (consulté le 18 octobre 2007).
  4. (en) Hobbs, Linda. Lil Wayne Re-Signs With Cash Money Records, Vibe. 16 septembre 2008, (consulté le 19 mars 2009).
  5. (en) Miah, Shuhel. Jay Sean to take on the U.S., insidedesi.com. 16 octobre 2008, (consulté le 3 janvier 2009).
  6. (en) Beyond Bhangra, The Independent. 27 février 2009, (consulté le 16 mars 2009.
  7. (en) Hinckley, David. 'Black overclass' rich in opinion Money talks – via affluent athletes and music-biz bigs, The New York Daily News. 25 février 2009, (consulté le 16 mars 2009).
  8. (en) « Weezy Pushed Again, Freeway Signs To Cash Money | Lil Wayne », Rap Basement,‎ (consulté le 6 juin 2010).
  9. (en) « Bow Wow Joins Cash Money », MTV, New York.
  10. (en) Production group Cool & Dre signed with Cash Money Records, Zillasays. Août 2010, (consulté le 5 août 2010).
  11. (en) Danielle Harling, « Producers Cool & Dre To Join Cash Money | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHopDX,‎ (consulté le 7 mai 2011).
  12. (en) « DJ Khaled Joins Cash Money Records », Rap Radar,‎ (consulté le 7 mai 2011).
  13. (en) « Birdman, Slim and Fred Durst Discuss Limp Bizkit Deal », AllHipHop.com,‎ (consulté le 25 juin 2013).
  14. (en) « 13. Fred Durst Signs to YMCMB — The 25 Biggest Hip-Hop Fails of 2012 », Complex,‎ (consulté le 25 juin 2013).
  15. (en) Danielle Harling, « Tyga "Hotel California" Tracklist & Cover Art | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHopDX,‎ (consulté le 25 juin 2013).
  16. (en) « Listen: Birdman f/ Lil Wayne, Future, Mack Maine, and Nicki Minaj "Tapout" », Complex (consulté le 25 juin 2013).
  17. (en) « iTunes - Music - Fly Rich (feat. Stevie J, Future, Tyga, Meek Mill & Mystikal) - Single by Rich Gang », Itunes.apple.com,‎ (consulté le 25 juin 2013).
  18. (en) Jake Paine, « YMCMB & Friends "Rich Gang" Release Date & Cover Art », HipHopDX (consulté le 10 juin 2013).
  19. (en) C. Vernon Coleman, « UPDATE: Game Confirms Signing To Cash Money Records - XXL », XXL Magazine,‎ (consulté le 20 août 2014).
  20. (en) « The Game Still Technically Isn't Signed To Cash Money », Vibe,‎ (consulté le 20 août 2014).
  21. (en) Latifah Muhammad, « Game Clears Up Cash Money Deal | News », BET (consulté le 20 août 2014).
  22. (en) Kory Grow, Wenner Media LLC, « Lil Wayne Blasts Cash Money: 'I Want Off This Label' », Rolling Stone, États-Unis, rollingstone.com,‎ (consulté le 4 décembre 2014).
  23. (en) Erika Ramirez, Prometheus Media Group, « Lil Wayne: Birdman & Cash Money Records 'Refuse to Release' 'Tha Carter V' », Billboard, États-Unis,‎ (lire en ligne).
  24. (en) Evan Minsker, « Lil Wayne Drops Sorry 4 the Wait 2 », Pitchfork (consulté le 21 janvier 2015).
  25. (en) Helen Regan, « Lil Wayne Just Dropped His New Mixtape Sorry 4 the Wait 2 », Time (consulté le 21 janvier 2015).
  26. (en) « Lil Wayne Accused of Stealing 'BedRock'. »,‎ (consulté le 17 novembre 2011).
  27. (en) Alex Russell, « Cash Money Signs Austin Mahone, The World Waits On Paris Hilton », Complex,‎ (consulté le 20 août 2014).
  28. (en) Steven J. Horowitz, « Birdman Signs Caskey To Cash Money Records & YMCMB | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHop DX,‎ (consulté le 25 juin 2013)
  29. (en) « Young Money/Cash Money: The Complete Current Roster », Hotnewhiphop.com,‎ (consulté le 20 août 2014).
  30. (en) Jay Balfour, « Gudda Gudda Says Lil Wayne Inspired His Formula For "Redrum" | Rappers Talk Hip Hop Beef & Old School Hip Hop », HipHop DX,‎ (consulté le 25 août 2013)
  31. (en) « Gudda Gudda », Cash Money Records (consulté le 25 août 2013).
  32. (en) « Jacquees Signs To Cash Money Records/Rich Gang », backseatpolitikz.com (consulté le 21 janvier 2015).
  33. (en) « Artist », Cash Money Records (consulté le 25 juin 2013).
  34. (en) « Republic Records », Republic Records (consulté le 25 juin 2013).
  35. (en) « Savvy », Cash Money Records (consulté le 25 août 2013).
  36. (en) « Torion », Cash Money Records (consulté le 25 août 2013).
  37. (en) Steven J. Horowitz, « Birdman Signs T.RONE To Cash Money Records & YMCMB | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHopDX,‎ (consulté le 25 juin 2013).
  38. (en) « Veronica V », Cash Money Records,‎ (consulté le 20 août 2014).
  39. (en) « YMCMB Signed Chester, Pa's Producer, The Beat Bully », HipHopSince1987,‎ (consulté le 25 août 2013).
  40. (en) Danielle Harling, « Producers Cool & Dre To Join Cash Money | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHopDX,‎ (consulté le 25 août 2013).
  41. (en) « Cash Money Signs Orlando Rapper Caskey - XXL », Xxlmag.com,‎ (consulté le 25 août 2013).
  42. (en) « Mystikal in Talks to Sign With Cash Money Since 2004, Says Birdman - XXL », Xxlmag.com,‎ (consulté le 25 août 2013).
  43. (en) « The Olympicks Sign to Cash Money/Young Money », Hotnewhiphop.com (consulté le 25 août 2013)
  44. (en) Nolan Strong, « Young Money/Cash Money Signs Production Crew The Olympicks », AllHipHop.com,‎ (consulté le 25 août 2013).
  45. (en) « DJ Khaled & The Renegades define "We The Best" », Fearfactormarketing.com (consulté le 25 août 2013).
  46. (en) Steve Raze (@SteveRaze), « Sap: From the Back of the Boards to the Center Stage », AllHipHop,‎ (consulté le 20 août 2014).

Lien externe[modifier | modifier le code]