Bow Wow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Bow Wow (groupe)
Bow Wow
Description de cette image, également commentée ci-après

Bow Wow en 2009.

Informations générales
Surnom Bow Weezy
Lil' Bow Wow
Lamborghini Moss
Wizzle
Mr 106 & Park
Nom de naissance Shad Gregory Moss
Naissance (28 ans)
Columbus, Ohio, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, acteur, présentateur de télévision
Genre musical Hip-hop, Dirty South, pop-rap, RnB
Années actives Depuis 1999
Labels So So Def Recordings, Columbia Records, Bad Boy Records, Universal Republic
Site officiel bowwowtoday.com

Bow Wow (anciennement Lil' Bow Wow), de son vrai nom Shad Gregory Moss, né le à Columbus, Ohio, est un rappeur et acteur américain. En 2003, il publie l'album Unleashed, son troisième album dans lequel il emprunte un nom de scène différent, Bow Wow[1]. En France, il est surtout connu pour sa chanson That's My Name avec Snoop Dogg, sortie en 2000 alors qu'il n'avait que 13 ans, ainsi que Like You, Let Me Hold You et You Can Get It All.

Il est signé au label Cash Money Records depuis 2009. Durant sa carrière, Bow Wow est plusieurs fois certifié disque de platine. Il est le plus jeune rappeur à être certifié disque de platine, pour la première fois il n'avait que 13 ans. Bow Wow compte six albums studio.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Né Shad Gregory Moss, il est le fils de Teresa Caldwell et Alfonso Moss. Le petit Shad commence à rapper très jeune avec des amis de son école, qui le surnomment Lil' Gangster[2]. À l'âge de 6 ans, pendant un voyage avec sa famille, il participe à une émission télévisée très populaire aux États-Unis, The Arsenio Hall Show, sous le pseudonyme de Lil' Gangster, un surnom que sa mère n'apprécie guère. Il y rappe pendant une quinzaine de secondes. C’est là qu’il rencontre une des stars du hip-hop, Snoop Dogg ; impressionné par le jeune rappeur, ce dernier lui demande de le rejoindre sur la tournée The Chronic de Dr. Dre et le surnomme Lil' Bow Wow, contraction de « Little Bow Wow »[3]. Sa mère déclare alors dans le magazine FAN 2 Star : « Il est jeune et je pense qu'il n'est pas temps qu'il devienne comme Eazy-E ou d'autres rappeurs[réf. nécessaire]. » Bow Wow continue sa vie normale d'écolier jusqu'en 1998.

Beware of Dog (1998–2001)[modifier | modifier le code]

En 1998, Snoop Dogg propose au producteur Jermaine Dupri de prendre le jeune Lil' Bow Wow sous son aile. Il commence d'abord par enregistrer un titre intitulé Stick Up pour la bande originale du film Wild Wild West. . Ses singles, comme Bounce With Me et Bow Wow (That's My Name) (dans lequel figure sa mère) se placent en haut des classements hip-hop américains[4] et figurent sur son premier album, Beware of Dog, qui se vend à deux millions d'exemplaires[5].That's My Name est un énorme succès planétaire et lance totalement la carrière de Bow Wow. Il figurera même dans le Guinness Book en tant que plus jeune chanteur ayant atteint le disque de platine. En 2009, Bow Wow annonce que cet album s'était vendu à plus de trois millions d'exemplaires, et est donc certifié triple disque de platine[6].

Doggy Bag, Unleashed (2002–2004)[modifier | modifier le code]

Ses performances scéniques sont si impressionnantes[interprétation personnelle] qu'on[Qui ?] le voit bientôt aux côtés des N'Sync et de Madonna avec laquelle il fait un show pour la cérémonie des Grammy Awards en 2001, année de sortie de son deuxième album, Doggy Bag. Doggy Bag atteint la 11e place du Billboard 200 et la deuxième place des Top R&B/Hip Hop Albums chart[4], et est lui aussi certifié disque de platine tout comme l'album précédent[5]. Le single Take ya Home fait fureur et confirme une fois de plus le talent de Bow Wow[4]. Il enchaîne avec le Scream Tour avec les B2K et commence à être sollicité par le cinéma. En 2002, il fait ses débuts dans le film Magic Baskets. La même année, en avril, Bow Wow retire Lil' de son nom de scène ; il explique à MTV News : « J'ai changé de nom parce que je me fais vieux et il y a trop de rappeurs qui se surnomment Lil'. Tous ces rappeurs Lil', ça commençait assez à me saouler. Je me suis dis, 'Tu sais quoi ? Vire le Lil'. Oublie-le. Je m'appelle Bow Wow[7]. »

Le 22 juillet 2003[8], à la suite du départ de Jermaine Dupri chez Arista Records et d'un changement de politique commerciale de la part de son label So So Def, il publie l'album Unleashed sous le nouveau pseudonyme de Bow Wow. Il s'agit de son premier album sans son mentor, Dupri[9]. L'album commence très bien dans les classements en 3e position au Billboard 200 en 2003 et 2004[10], avec 129 000 exemplaires vendues la première semaine[réf. nécessaire]. Le single Let's Get Down se vend particulièrement bien aussi, en collaboration avec Birdman. Unleashed se vendra finalement à 500 000 exemplaires un mois plus tard et sera donc certifié disque d'or[réf. nécessaire]. Depuis[Quand ?], l'album est devenu disque de platine[réf. nécessaire].

De Wanted à Face off (2005–2007)[modifier | modifier le code]

Bow Wow publie Wanted, le 12 juillet 2005[11], avec des paroles plus matures et plus personnelles, ainsi que des clips plus travaillés. Il commence très bien classé dans les classements avec 120 000 exemplaires vendus la première semaine, et devient plus tard disque de platine[9]. En , Wanted se vend à plus de 956 000 exemplaires, seulement aux États-Unis[réf. nécessaire]. Le single Let Me Hold You devient un succès international et est certifié platine[12]. Il se classe premier au Hot Rap Tracks, 2e au Hot R&B/Hip-Hop Songs et 4e au Billboard Hot 100[13]. Le deuxième single de l'album, Like You, en featuring avec Ciara (sa petite-amie de l'époque), est lui aussi un énorme succès, et se classe encore mieux dans les charts que Let Me Hold You. Il est classé premier aux Billboard Hot Rap Tracks et aux Billboard Hot R&B/Hip-Hop Songs, troisième au Billboard Hot 100[13]. Le single devient lui aussi platine. Le dernier single de l'album et celui qui fait parler de lui, Fresh Azimiz. Il se vend encore mieux que les deux précédents. Dans la chanson, Bow Wow s'attaque directement à Lil' Romeo autre rappeur de la même tranche d'âge. Le single se classe premier dans toutes les classements aux États-Unis (Billboard Hot 100, Billboard Hot R&B/Hip-Hop Songs, Billboard Hot Rap Tracks, Billboard Pop 100), et est certifié double disque de platine. Lil' Romeo répond quelques semaines plus tard à Bow Wow dans une chanson intitulée U Can't Shine Like Me.

En 2006, il publie l'album The Price of Fame avec des singles moins percutants mis à part le succès de Shortie Like Mine en featuring avec son meilleur ami Chris Brown, neuvième du Hot 100 et premier des Hot Rap Tracks[4] ; et Outta My System avec T-Pain qui parle de la séparation de Bow Wow avec Ciara[14]. L'album démarre en trombe avec 262 000 exemplaires vendues la première semaine[réf. nécessaire], le meilleur démarrage d'un album de Bow Wow. The Price of Fame est donc en 6e place du Billboard 200. L'album devient disque d'or en un mois avec 500 000 exemplaires vendus. À ce jour[Quand ?], l'album compte plus d'un million d'exemplaires ; il est certifié disque de platine, mais il met plus de temps à le devenir que ses prédécesseurs. Le 11 décembre 2007, il profite de son amitié avec Omarion[9], ex-chanteur des B2K, pour publier un album commun intitulé Face off qui fait plutôt bonne figure dans les charts américains et c'est le premier album en collaboration de Bow Wow. C'est aussi le premier album de Shad Moss qui n'atteint pas le statut de disque de platine[4].

New Jack City II (2008–2009)[modifier | modifier le code]

Pour sa dernière année de contrat avec Columbia Records, Bow Wow publie en son sixième album solo au nom évocateur de New Jack City II, très orienté RnB, ce qui change du Bow Wow apprécié de l'époque. C'est aussi le premier album de Bow Wow à recevoir l'étiquette Parental Advisory. Le premier single de l'album porte le nom de You Can Get It All. Pourtant apprécié des fans, le single fait de mauvais classements dans les charts. Le deuxième single, Roc the Mic, avec Jermaine Dupri, ne figure lui-même pas dans les charts et est un échec total. Les autres chansons de l'album sont filmées pendant sa tournée promotionnelle en bus et il publie sur YouTube les chansons avec le clip. Finalement, l'album sort et est un échec commercial et critique puisque qu'il n'atteindra même pas le disque d'or. New Jack City II est considéré comme un énorme flop, il ne vendra que 18 000 albums[réf. nécessaire] lors de sa première semaine, soit 245 000 exemplaires[réf. nécessaire] de moins que son précédent album solo sur le même laps de temps. Peu à peu on entend moins parler de lui, il se fait discret et disparaît du monde du rap. Il annonce d'ailleurs qu'il va mettre un terme à sa carrière de chanteur surement dû à son dernier album pour se concentrer sur sa carrière d'acteur. Mais à la fin de l'année 2009, il annonce avoir signé sur le label Cash Money Records de Birdman[15]. Il remercie ce dernier de lui avoir laissé une chance de se relancer dans la musique. Bow Wow publie alors sa mixtape Greenlight, qui suit en trois volets. Il annonce d'ailleurs qu'en un jour seulement, Greenlight 3 s'est téléchargé à plus d'un million de fois sur le net[réf. nécessaire].

Underrated (depuis 2010)[modifier | modifier le code]

Dès son arrivée au label Cash Money Records, Bow Wow annonce un nouvel album prévu pour 2012[16]. L'album fera participer Birdman, Boyz II Men, Chris Brown, DJ Khaled, Fabolous, Game, Lil Wayne, Lloyd Banks, Meek Mill, Nas, Nelly, Sean Kingston, Snoop Dogg, DMX, Styles P and Talib Kweli. Le premier single promotionnel devrait s'intituler For My Hood, avec DJ Khaled et Sean Kingston[17]. Le 1er novembre 2010, il publie Ain't Thinkin' 'bout You avec Chris Brown, le single promotionnel de l'album. Il profite d'une interview en décembre pour annoncer le titre de l'album, Underrated, prévue le . Il repousse encore son album et en profite pour sortir Greenlight 4. Entretemps, il déclare dans une interview[Où ?] « être trop sous-estimé »[réf. nécessaire]. Il dit même mériter d'être aussi reconnu qu'Eminem et être meilleur rappeur que Jay-Z[réf. nécessaire].

Le 18 mai 2012, Bow Wow publie le single Better avec T-Pain. Le clip du titre est tourné par le caméraman personnel de Bow Wow, Rico Da Crook, et devient un succès dans le 106 & Park[18]. Le 26 juillet 2012, Bow Wow publie le second single de l'album, We In Da Club, produit par DJ Mustard[19]. Il apparaît sur YouTube le 3 août 2012, et en seulement deux jours récolte plus de 200 000 vues. Bow Wow fait beaucoup parler de lui et revient sur la scène peu à peu, apparaissant même dans le top 10 des profils les plus visités pendant une journée sur Twitter. Le 16 août 2012, alors que l'opus aurait du sortir depuis le 12 juin, comme l'avait annoncé Bow Wow, le rappeur déclare, via son compte Twitter, ne plus avoir de motivation pour continuer son album, apparemment du fait qu'il soit lassé de l'absence de soutien des membres de son label Cash Money et, notamment du management de Birdman qui délaisserait l'artiste sous-estimé, Bow Wow. Le 2 octobre 2012, Bow Wow annonce n'avoir plus que 1 500$ sur son compte et ne gagnait plus que 4 000$ par mois. À la suite de quoi il signe un contrat sur la chaîne BET afin d'animer 106 & Park pour devenir le quatrième animateur de l'émission.

Le 9 mars 2013, à l'occasion de son anniversaire, Bow Wow publie Greenlight 5. La mixtape reçoit de très bonnes critiques. Lil Wayne, Tyga, Omarion, Rick Ross, Snoop Dogg, Chris Brown, Kid Ink, Busta Rhymes, Kendrick Lamar, ainsi que plusieurs autres rappeurs apparaissent sur plusieurs chansons. En attendant une date de sortie pour Underrated, Bow Wow distille quelques sons sur son compte SoundCloud tels que When I First Met Her, New York New York Freestyle, ou encore Thirsty. Underrated pourrait être, comme il le dit, son dernier album studio bien qu'il soit signé sur le label Cash Money. Toujours en 2013, il apparait également dans l'album Rich Gang Flashy Lifestyle de Birdman et autres membres de Cash Money Records, en featuring avec Tyga, French Montana et Gudda Gudda. Fin 2013, Bow Wow annonce via ses comptes Facebook, Twitter et Instagram qu'il sortira un EP en 2014, ce dernier comportera apparemment huit titres inédits. Il annonce, via son compte Instagram, qu'il aurait passé les trois dernières années sans l'envie de sortir son album Underrated alors qu'il admet avoir enregistré plus de 1 000 morceaux en studio, sans jamais avoir eu une occasion concrète de les sortir.

La nouvelle année 2014 débute et Bow Wow est déterminé à faire parler de lui via son compte YouTube, il poste des vidéos où on peut l'apercevoir en train de travailler en studio avec de célèbres rappeurs tel que Yo Gotti ou encore Problem avec lesquels il a annoncé qu'il sortirait ses deux prochains singles courant janvier 2014, ce qui est une première puisque Bow Wow n'avait jamais collaboré avec ces deux artistes auparavant. Le 3 janvier 2014, Bow Wow sort un morceau sur son compte SoundCloud intitulé Like Mike, produit par Young Chop. Dans la même journée, Bow Wow sort un clip de ce titre sur son compte YouTube.

Le 10 mais 2015, Bow Wow quitte Cash Money Records des frères Williams et que par la même occasion retourne avec So So Def Recordings de Jermaine Dupri. Le 13 août 2015, Bow Wow annonce que son EP s'intitulera F❤CK RAP et sortira sous So So Def. Le 15 août, il publie le premier extrait de son EP WYA (Where You At?) avec Jermaine Dupri accompagné d'un clip.

Autres carrières[modifier | modifier le code]

Cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

Le jeune rappeur commence à faire parler de lui en 2001, par le biais d'un morceau Hardball[20] et d'un clip, réalisés en collaboration avec Lil Wayne et Lil Zane, pour le film du même nom (où Keanu Reeves tient la vedette principale). En plus de Magic Baskets tourné en 2002, Bow Wow apparaît dans Les Vacances de la famille Johnson en 2003, La Fièvre du roller en 2005, puis tourne Fast and Furious: Tokyo Drift, avec Lucas Black, sorti en 2006[21]. Bow Wow interprète un tueur de la zone fantôme dans la série Smallville (saison 6, épisode 6). En 2008, il tient le rôle de Charlie dans la série Entourage[22], et joue également le rôle de Gary Davis dans le film Hurricane Season.

En 2010, il joue dans la comédie Lottery Ticket, y tenant le rôle de Kevin Carson avec Brandon T. Jackson et Ice Cube[22]. En 2011, il apparaît dans Madea's Big Happy Family. Il travaille ensuite sur un documentaire sur sa vie qui s'intitule Who Is Shad Moss? et sort en 2012[23]. La même année, il apparaît également dans Recalled. En août 2014, Bow Wow annonce endosser le rôle principal dans CSI: Cyber[24].

Animateur télé[modifier | modifier le code]

En octobre 2012, Bow Wow devient officiellement le présentateur de l'émission musicale 106 & Park diffusée sur BET. À ses côtés trois autres animateurs feront partie de cette aventure, Kimberly « Paigion » Walker, Mykel « Miss Mykie » Antoinea Gray et Jordan « Shorty Da Prince » Johnson. Mais en uillet 2013, la chaîne BET décide de ne pas continuer avec ces trois animateurs et Bow Wow continue l'aventure tout seul ou parfois accompagné de personnalités. Angela Simmons a été choisie comme co-présentatrice en juillet et en août. La chanteuse Keshia Chanté, qui avait déjà fait ses débuts en tant que présentatrice sur 106 & Park, a officiellement pris son poste de co-présentatrice le 1er octobre 2013.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Bow Wow a bénéficié d'un soutien de la part de sa famille pour se faire une carrière dans la musique. Le rappeur réside actuellement à Miami en Floride. Sa mère possédait un magasin de vêtements à Duluth, dans la banlieue d'Atlanta, nommé Taste qui a fermé ses portes en 2012, maintenant elle a un site internet dédié aux vêtements et bijoux, ShopTaste. Le 7 juillet 2011, Bow Wow révèle sur son site web être père d'un enfant, chose qu'il ignorait auparavant[25]. Il révèle donc que le bébé est une fille prénommée Shai. Il révèle également que Shai est née en avril et que la mère serait son ancienne petite amie Joie Chavis.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Album collaboratif[modifier | modifier le code]

Compilation[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Half Man, Half Dog Vol. 1
  • 2009 : Half Man, Half Dog Vol. 2
  • 2009 : Greenlight
  • 2010 : Greenlight 2
  • 2010 : Greenlight 3
  • 2011 : Greenlight 4
  • 2011 : I'm Better Than You
  • 2013 : Greenlight 5

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Some facts, lil' and big, about Bow Wow », sur blog.al.com,‎ (consulté le 25 mars 2012).
  2. (en) « At Home With Hip-Hop Heartthrow Lil' Bow Cow », sur findarticles (consulté le 25 mars 2012).
  3. « Lil' Bow Wow: Puppy Power (Page 2) », sur MTV News,‎ 1re septembre 2000 (consulté en 1re février 2015).
  4. a, b, c, d et e (en) « Bow Wow - Charts & Awards - Billboard Singles », sur AllMusic (consulté le 25 mars 2012).
  5. a et b (en) « Gold & Platinum (Bow Wow albums) », sur RIAA (consulté en 1re février 2015).
  6. (en) « Bow Wow: Announces Retirement From Music, Speaks On Record Sales & Acting Career » [vidéo], sur YouTube (consulté le 25 mars 2012).
  7. (en) Shaheem Reid, « Bow Wow Drops The Lil', Collars Tour Dates », MTV News,‎ (consulté le 11 avril 2009).
  8. (en) Jason Birchmieir, « Unleashed Overview », sur AllMusic (consulté le 24 septembre 2015).
  9. a, b et c (en) Birchmeier, Jason, « Bow Wow Biography », sur AllMusic,‎ 2007 (consulté le 24 septembre 2015).
  10. (en) « Unleashed Awards », sur AllMusic (consulté le 24 septembre 2015).
  11. (en) David Jeffries, « Wanted Overview », sur AllMusic (consulté le 24 septembre 2015).
  12. (en) Shaheem Reid, « Got Questions About Bow Wow And Ciara? Watch Their Video », MTV News,‎ (consulté le 11 avril 2009).
  13. a et b (en) « Wanted Awards », sur AllMusic (consulté le 24 septembre 2015).
  14. (en) Shaheem Reid, « Bow Wow Can't Get His Mind Off An Ex (Ciara?) In New Single », MTV News,‎ (consulté le 11 avril 2009).
  15. (en) Ronnie Gamble, « Bow Wow Inks Deal With Cash Money Records », BallerStatus.com,‎ (consulté le 22 mars 2013).
  16. (en) « Bow Wow Delays Young Money Debut Album Underrated Again – 2012 Release Date », This Beat Goes (consulté le 27 décembre 2011).
  17. (en) « For My Hood [Explicit]: Bow Wow: MP3 Downloads », Amazon (consulté le 28 mars 2012).
  18. (en) « iTunes - Music - Better (feat. T-Pain) - Single by Bow Wow », Itunes.apple.com,‎ (consulté le 16 mai 2014).
  19. (en) « iTunes - Music - We In da Club - Single by Bow Wow », Itunes.apple.com,‎ (consulté le 16 mai 2014).
  20. (en) « Lil Bow Wow Playing Hardball »,‎ (consulté le 24 septembre 2015).
  21. Shaheem Reid, « Bow Wow Has Big Love For The Big Screen: 'Acting Is My Number-One Priority' », MTV News,‎ (consulté le 11 avril 2009).
  22. a et b (en) Shaheem Reid, « Bow Wow Patches Things Up With Jermaine Dupri, Talks About His Role On Entourage », MTV News,‎ (consulté le 11 avril 2009).
  23. (en) Andres Vasquez, « Bow Wow Continues Twitter Confessions, I Never Felt Like I Could Be Me | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHopDX,‎ (consulté le 28 mars 2012).
  24. (en) « Bow Wow Joins Cast Of "CSI: Cyber" » (consulté le 24 septembre 2015).
  25. (en) « Vin Diesel, Sofia Vergara and more stars you didn't know have kids | Gallery | Wonderwall », Wonderwall.msn.com (consulté le 1er février 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]