Mannie Fresh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mannie Fresh
Nom de naissance Byron O. Thomas[1]
Naissance (47 ans)
La Nouvelle-Orléans, Louisiane, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Producteur, disc jockey, musicien
Genre musical Hip-hop, Dirty South
Instruments Clavier, synthétiseur, Roland TR-808, MPC2000, basse
Années actives Depuis 1987
Labels Cash Money Records, Universal Records, Disturbing Tha Peace, Chubby Boy Records, GOOD Music
Site officiel www.djmanniefresh.com

Mannie Fresh, de son vrai nom Byron O. Thomas, né le à La Nouvelle-Orléans, Louisiane, est un disc jockey et producteur de hip-hop américain. Il est surtout connu pour son travail au sein de Cash Money Records de 1993 à 2005 et pour être l'autre moitié, avec Birdman, du duo Big Tymers. Mannie Fresh dirige maintenant son propre label, Chubby Boy Records, chez Disturbing Tha Peace.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas s'intéresse à la musique à l'âge de neuf ans. À la fin des années 1980, il se lance en partenariat avec le MC de La Nouvelle-Orléans Gregory D. Ils publient ensemble leur premier Throwdown en 1987, avec Mannie Fresh à la production et MC Gregory D au rap. Ils publient ensemble deux autres albums dans les années 1980 et au début des années 1990. Après leur dernier album en 1993, Thomas rencontre Bryan « Baby » Williams qui lui donne l'opportunité de devenir producteur à son label Cash Money Records. Avec l'aide de Williams, Thomas fait des albums à succès pour les Hot Boys, qui font participer Lil Wayne, B.G., Juvenile, et Turk qu'il produit aussi[2].

Plus tard, Thomas forme les Big Tymers avec Williams ; Mannie Fresh et Birdman apportent respectivement le succès au groupe, et publient cinq albums[3]. En 2004, il publie son premier album solo, The Mind of Mannie Fresh, qui contient 30 chansons et le the single Real Big qui atteint la 72e place du Billboard Hot 100[4]. En 2005, il se sépare de Cash Money Records à la suite de conflits financiers et joint plus tard à Def Jam South, pour qui il est toujours actuellement singé[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Productions de Mannie Fresh.

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2004 : The Mind of Mannie Fresh
  • 2009 : Return of the Ballin'

Album collaboratif[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Natalie Guevara, « Sister of Producer Mannie Fresh Slain Inside Her Home », Vibe,‎ (consulté le 26 septembre 2009).
  2. (en) Kelefa Sanneh, « Set to Put New Orleans Rap Back on Top », The New York Times,‎ (lire en ligne).
  3. (en) Kelefa Sanneh, « Loving, Rapping, Snuggling and... », The New York Times,‎ (consulté le 26 juin 2009).
  4. (en) Ken Capobianco, « CD report - The Mind of Mannie Fresh », The Boston Globe,‎ (lire en ligne).
  5. (en) Kelefa Sanneh, « New Orleans Hip-Hop Is the Home of Gangsta Gumbo », The New York Times,‎ (consulté le 26 juin 2009).