Cadillac Allanté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’automobile
Cet article est une ébauche concernant l’automobile.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Cadillac Allanté
Cadillac Allanté

Marque Drapeau : États-Unis Cadillac
Années de production 1987 - 1993
Production 21 430 exemplaires
Classe Roadster
Usine(s) d’assemblage - Cambiano, Piémont Drapeau de l'Italie Italie
- Hamtramck, Michigan Drapeau des États-Unis États-Unis (assemblage)
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
- V8 4.1 L
- V8 4.5 L
- V8 4.6 L
Puissance maximale 170 à 295 ch (127 à 220 kW)
Couple maximal 319 à 393 Nm
Transmission Aux roues AV
Boîte de vitesses Automatique à 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 690 kg
Vitesse maximale 196 à 225 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 2 portes, 4 places
Dimensions
Longueur 4 539 mm
Largeur 1 864 mm
Hauteur 1 308 mm
Empattement 2 525 mm
Chronologie des modèles
Cadillac XLR Suivant

La Cadillac Allanté, est un coupé cabriolet deux places produit par la marque américaine Cadillac et co-développé par Pininfarina de 1987 à 1993 à 21 430 exemplaires.

Prévue pour concurrencer les modèles équivalents européens tels que la Jaguar XJS-V12 Convertible ou la Mercedes-Benz 560SL qui rencontraient un franc succès sur le sol américain[1], elle fut cependant un échec commercial pour le constructeur. L'Allanté se démarque par une logistique de production colossal et inédit, les carrosseries alors produite par Pininfarina à Turin en Italie sont expédiées à Detroit dans les chaînes d'assemblages Hamtramck dans des Boeing 747 aménagés pouvant en transporter 56 à la fois. Le prix de vente élevée du modèle en découle directement de ce processus très onéreux pour la marque, on la surnomme notamment "flying italian Cadillac" (comprenez: "Cadillac italienne volante")[1]. L’objectif de vente de 6.000 exemplaires par an fixé par General Motors ne sera jamais atteint malgré ses six ans de production, sa constante évolution et les nombreuses campagnes publicitaires tentant de rendre sa production atypique en argument de vente.

Le nom Allanté fut choisi par General Motors parmi une liste de 1700 noms générés par ordinateur. Elle est remplacée en 2007 par la Cadillac XLR et n'atteindra elle aussi le succès escompté par Cadillac.

Conception[modifier | modifier le code]

Le design de la carrosserie est inspiré de la Cadillac Eldorado et est produit par Pininfarina, l’idée principale selon Cadillac et GM était de proposer un design européen pour se frayer une place sur ce marché. Le châssis était un mélange de celui de la Cadillac Eldorado et Seville, puis il a été raccourci pour conformer à celui d’un coupé deux-places équipé de suspensions indépendantes sur les trains avant et arrière. Ce modèle est muni de quatre freins à disques Bosch et d’une transmission automatique à 4 rapports F7 dont les deux premières vitesses peuvent être passées mécaniquement.

A sa sortie, elle embarquait le V8 4.1L à simple arbre à came développant 170ch, en 1988 est introduit le V8 4.5L produisant 200ch, en 1993, la firme introduisait le V8 Northstar 32 soupapes à double arbre à came, lui offrant initialement 290ch mais rehaussé à 295ch par Cadillac.

Production[modifier | modifier le code]

Chargement d'Allanté dans un des Boeing 747 aménagés

Dans la conception du modèle, Cadillac s’occupait du châssis et du moteur ainsi que Pininfarina était responsable de la fabrication des carrosseries. Cependant leurs infrastructures se trouvent à Turin en Italie soit à 7 400 km de Detroit où se situent les chaînes d’assemblages Hamtramck appartenant au groupe General Motors, là où les pièces, la carrosserie et le moteur sont installées sur le châssis.

Pour le transport des carrosseries, la firme Cadillac réserva trois Boeing 747 (un appartenant à Alitalia et deux Lufthansa) spécialement aménagés pour pouvoir transporter jusqu’à 56 modèles en un voyage par avion, ainsi l’entreprise créa un véritable pont aérien entre Turin et Détroit.  

Toute cette logistique est responsable du coup élevée de la voiture et donc de son faible nombre de vente et de son long temps de fabrication. Son processus de fabrication atypique lui doit le surnom de "flying italian Cadillac" ("Cadillac italienne volante").  

Historique[modifier | modifier le code]

Intérieur d'une Allanté (compteurs analogiques)

A son lancement en 1987 au prix de 57 000$, la Cadillac Allanté était le modèle le plus cher de la gamme mais aussi plus onéreux que ses concurrents Mercedes-Benz 560SL et Jaguar XJS-V12. Néanmoins, elle proposait des fonctions intéressantes pour l’époque telle qu’un toit dur rétractable en aluminium (un toit rétractable en toile est disponible à partir de 1988), un téléphone embarqué sur la console centrale (qui devient en 1988 une option), des instruments digitaux (qui deviendront analogiques), un système audio Bose de série facturé 905$ en option sur les autres Cadillac, la rendant plus désirable et exclusive. Les premiers modèles offraient un rapport poids/puissance de 170ch pour 1630kg, soit, en deçà de ses concurrentes. Le magazine américain Motor Trend mesura ses performances aux 0 à 100 en 10,36 secondes, comparé à 6,81 secondes pour la 560SL. Son poids élevé, son comportement dans les virages (traction avant qui mène au sous-virage) et non disponible avec une cylindrée supérieure causa un accueil mitigé dans la presse automobile la qualifiant de voiture « prétentieuse ». Les ventes peines donc à décoller, entre 1987 et 1988 Cadillac vendra seulement 2 569 Allanté justifié par son prix de vente élevé et son faible nombre de demande. En revanche, après avoir subi quelques retouches mineures comme l’ajout d’un contrôleur de stabilité (Speed Dependent Damper Control), d’une cylindrée et puissance supérieure (passant de 4.1L à 4.5L, elle fut l’objet de changements majeurs en 1993. La dernière itération de la Cadillac Allanté dévoilé en milieux 1992 est considérée comme la meilleure et la plus intéressante. Ces améliorations s’illustrent par une puissance menée à 295ch grâce au V8 Northstar 32 soupapes, ce qui la met au niveau de ses rivales, un contrôle de traction, une nouvelle transmission qui gère maintenant les 4 rapports automatiquement, et quelques changements mineurs de design tels que les phares avant.

Vue arrière (toit en toile)

Malheureusement, cette version est plus cher que la précédente (59 975$) et arrive trop tard, General Motors alors propriétaire de la marque Cadillac décida d’arrêter la commercialisation de l’Allanté alors qu’elle avait atteint une qualité générale bien supérieure. Finalement, 21 430 Allanté auront été vendu dû à une faible clientèle et d’un ralentissement économique au début des années 90 qui a rendu ce cabriolet trop onéreux et démodé.   

Production par année[modifier | modifier le code]

  • {| class="wikitable" !Année !Modèles produits |- |1987 |3 363 |- |1988 |2 569 |- |1989 |3 296 |- |1990 |3 101 |- |1991 |2 500 |- |1992 |1 931 |- |1993 |4 670 |- |Total |21 430 |}

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Retrospective: '87-'93 Cadillac Allanté » (consulté le 3 juillet 2016)
  2. « Allanté, la Cadillac Spaghetti », sur Boitier Rouge (consulté le 29 janvier 2016)