Richard Petty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petty.
Richard Petty
Description de l'image Petty, Richard (Whitehouse) crop.jpg.
Date de naissance (80 ans)
Level Cross, Caroline du Nord
1re course Jim Mideon 500, 1958
1re victoire Course 6, 1960
Dernière victoire Firecracker 400, 1984
Palmarès Champion Grand National en 1964 et 1967
Champion de la Winston cup en 1971, 1972, 1974, 1975 et 1979
Rookie of the Year en 1959

Statistiques en NASCAR Cup Series

Victoires Top 10 Poles
200 712 123

Dernière mise à jour : 5 novembre 2013

Richard Petty (dit The King[1], né le à Level Cross en Caroline du Nord) est un pilote automobile américain de Nascar.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa carrière, débutée en juillet 1958, est marquée par sept titres et s'achève lors de la saison 1992 à l'Atlanta Motor Speedway à l'âge de 55 ans.

Fils de Lee Petty et père de Kyle Petty, qui ont tous deux couru en Nascar, c'est une véritable légende vivante dans son pays à la suite de ses résultats impressionnants.

Il a inspiré le personnage de Strip « The King » Weathers (no 43) dans le film d'animation Cars et lui a prêté sa voix dans la version originale. Sa femme Lynda en a fait de même pour la voiture jouant son épouse.

Quelques chiffres donnent un aperçu de ses 35 ans de carrière :

  • 1 184 départs
  • 123 poles
  • 200 victoires
  • 555 fois dans les 5 premiers
  • 712 fois dans les 10 premiers
  • 307 836 tours parcourus
  • 52 194 tours menés
  • 303 809 miles de course
  • 8 541 210 dollars de gain
  • 349 abandons

Depuis son retrait de la série, aucun de ses records (le montant des gains et le nombre de titres en Sprint Cup mis à part) n'a été battu ou même égalé à ce jour.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A la suite de sa saison record de 1967, avec 27 victoires en 48 courses.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Article Adieu au King, Christian Courtel, Auto Hebdo no 2000, 25 février 2015, p. 74-75.