Boubou Cissé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Boubou Cissé
Illustration.
Boubou Cissé en juin 2019
Fonctions
Premier ministre du Mali

(1 an, 3 mois et 26 jours)
Président Ibrahim Boubacar Keïta
Gouvernement Boubou Cissé I et II
Prédécesseur Soumeylou Boubèye Maïga
Successeur Moctar Ouane (indirectement, transition)
Ministre de l'Économie et des Finances

(3 ans, 3 mois et 7 jours)
Premier ministre Modibo Keïta
Abdoulaye Idrissa Maïga
Soumeylou Boubèye Maïga
Lui-même
Gouvernement Modibo Keïta II
Abdoulaye Idrissa Maïga
Soumeylou Boubèye Maïga
Boubou Cissé I
Prédécesseur Mamadou Igor Diarra
Successeur Abdoulaye Daffé
Biographie
Nom de naissance Boubou Cissé
Date de naissance (47-48 ans)
Lieu de naissance Bamako (Mali)
Nationalité Malienne
Parti politique Indépendant (2018-2021)
URD (depuis 2021)
Père Mahamoudou Cissé
Mère Kadidia Baouro Cissé
Diplômé de Université Clermont-Ferrand 1
Université d'Aix-Marseille
Profession Économiste

Boubou Cissé
Premiers ministres du Mali

Boubou Cissé, né en à Bamako, est un homme d'État malien. Il est Premier ministre du à son renversement par l'armée, le .

Situation personnelle[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Boubou Cissé fait ses études primaires à Bamako à l’école Mamadou Konaté, puis à l’école fondamentale de N'Tomikorobougou. Après ses études primaires, il étudie en République Fédérale d’Allemagne puis aux Émirats Arabes Unis.

Il poursuit ses études universitaires en France, à Clermont-Ferrand en intégrant le Centre d’études et de recherches sur le développement international (CERDI, université d'Auvergne). Il obtient une maîtrise en sciences économiques, suivie d’un DEA en économie du développement. En 2004, il obtient un doctorat en sciences économiques à l'université d'Aix-Marseille[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Accueil de Boubou Cissé à Kita, le 31 août 2019

Il commence sa carrière professionnelle en tant qu'économiste pour la Banque mondiale en 2005. En 2008, il est promu économiste principal et directeur de projet de la Division du développement humain. Il travaille ensuite au Nigeria et au Niger en tant que représentant résident de la Banque mondiale[1].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Ministre[modifier | modifier le code]

Boubou Cisse en 2013

Boubou Cissé est nommé ministre de l'Industrie et des Mines du Mali en 2013 et ministre des Mines en avril 2014. Il est ministre de l'Économie et des Finances de janvier 2016 jusqu'au [2],[3].

Premier ministre du Mali[modifier | modifier le code]

Boubou Cissé et Ibrahim Boubacar Keita en 2019

Premier gouvernement[modifier | modifier le code]

Le 22 avril 2019, il est nommé Premier ministre du Mali[2]. Il forme son gouvernement le 5 mai[4].

Second gouvernement et renversement[modifier | modifier le code]

En , Boubou Cissé est reconduit comme Premier ministre et chargé de former un nouveau gouvernement malgré une contestation populaire demandant la démission du président Ibrahim Boubacar Keïta[5]. Un gouvernement restreint est formé le 27 juillet[6].

Le 18 août 2020, lors d'un coup d'État, Ibrahim Boubacar Keïta et Boubou Cissé sont arrêtés par une garnison de militaires, tout comme d’autres personnalités politiques de haut rang[7]. Quelques heures plus tard, le président de la République, toujours détenu par l'armée dans un camp militaire, annonce sa démission ainsi que la dissolution du gouvernement et du Parlement, mettant fin aux fonctions de Premier ministre de Boubou Cissé[8].

Après la primature[modifier | modifier le code]

Le 8 octobre 2020, il est libéré par la junte[9]. Fin décembre 2020, une information judiciaire est ouverte à l'encontre de cinq personnes dont Boubou Cissé pour tentative de renversement du gouvernement provisoire. Ce dernier, étant en fuite, n'est pas arrêté[10]. Les charges sont abandonnées le 2 mars 2021[11].

Visite de Boubou Cisse dans le vestibule des Tounkara en 2019

Décoration[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b (en) « Fiche signalétique de Boubou Cissé », sur https://www.weforum.org/ (consulté le ).
  2. a et b « Mali : le ministre de l’économie, Boubou Cissé, nommé premier ministre », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  3. « Mali : Boubou Cissé nommé Premier ministre », Radio France Internationale,‎ (lire en ligne).
  4. « Mali: le nouveau ministre de la Défense heurte les familles des «Bérets rouges» », Radio France Internationale,‎ (lire en ligne)
  5. « Mali : IBK reconduit le Premier ministre Boubou Cissé », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. « Mali: une équipe restreinte pour négocier la formation d'un gouvernement d'union nationale », sur Le Figaro.fr, lefigaro, (ISSN 0182-5852, consulté le ).
  7. « Mali : Ibrahim Boubacar Keïta a été arrêté par des militaires – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, (consulté le )
  8. « Mali-Démission du président Keita après la mutinerie militaire », sur www.zonebourse.com, (consulté le ).
  9. Jeune Afrique avec AFP, « Mali : l’ancien Premier ministre Boubou Cissé libéré par la junte », sur JeuneAfrique.com, Jeune Afrique, (consulté le ).
  10. « Mali: information judiciaire ouverte contre l’ex-Premier ministre Boubou Cissé », sur RFI, RFI, (consulté le ).
  11. « Mali : la procédure contre Boubou Cissé et Ras Bath annulée par la cour d’appel – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, jeuneafrique1, (consulté le ).
  12. L'Indicateur du Renouveau, « Distinction honorifique : Boubou Cissé Commandeur de l’Ordre National du Mali », maliweb.net,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]