Soumana Sako

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Soumana Sako est un homme d'État malien, né à Nyamina en 1950.

Ministre des Finances sous le régime de Moussa Traoré entre 1986 et 1987[1], Soumana Sako est nommé Premier ministre par Amadou Toumani Touré et dirige le gouvernement de transition entre la chute de Moussa Traoré et l’élection d’Alpha Oumar Konaré entre, 1991 et 1992[1].

Candidat à l'élection présidentielle de 1997, il retire sa candidature comme d'autres responsables de l'opposition pour protester contre les fraudes[1].

Pour les élections présidentielles de 2002 et 2007, il soutient la candidature d'Amadou Toumani Touré[1].

Soumana Sako, dirige la Convention nationale pour une Afrique solidaire. Le , il est investi par ce nouveau parti candidat à l’élection présidentielle malienne de 2012[1].


Le Dr Sako a obtenu le DEF en juin 1967 (Centre d’Examen de Mopti) et le Baccalauréat en juin 1970 (Lycée Askia Mohamed), se classant dans les deux cas premier au Mali. Il est titulaire d’une licence de l’École Nationale d’Administration du Mali ainsi que d’un Master’s en planification de gestion de projets et d’un Ph.D. en économie du développement (avec mention H, la plus haute distinction académique) décernés par l’Université de Pittsburgh, Pennsylvanie (États-Unis). Il a, en outre, suivi des stages et séminaires de formation à la Fondation Ouest-Allemande pour le Développement International, au Gosplan de l’ex-Union Soviétique, à l’Institut de Développement Économique de la Banque Mondiale et au General Accounting Office du Congrès des États-Unis d’Amérique.

Le Dr Soumana Sako est marié et père de quatre enfants. Il pratique le football, le jeu de dame et le basket-ball.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Malika Groga-Bada, « Mali : Soumana Sako, un candidat de plus à la présidentielle », jeuneafrique.com,

Lien externe[modifier | modifier le code]