Union pour la république et la démocratie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Union pour la république et la démocratie
Présentation
Président Soumaïla Cissé
Fondation
Siège Badalabougou, rue 105, porte 483, Bamako, Mali
Positionnement Centre gauche
Couleurs Vert, blanc et vert en bandes verticales
Site web https://urd-mali.org
Représentation
Députés
18 / 160

L’Union pour la république et la démocratie (URD) est un parti politique malien créé en juin 2003 par des dissidents de l'Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma-PASJ) autour de Soumaïla Cissé, ancien ministre de l'économie et des finances d’Alpha Oumar Konaré.

Histoire[modifier | modifier le code]

En juin 2003, l’URD est créé par des militants dissidents de Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (Adema-PASJ) réunis autour de Soumaïla Cissé, ancien candidat à l’élection présidentielle de 2002, qui considère avoir été lâché par une partie de l’Adema-PASJ.

Lors des élections communales de 2004, l’URD arrive en deuxième position, avec 1 636 conseillers communaux élus. Ali Farka Touré est élu maire de Niafunké à la tête d’une liste de l’URD.

L’URD soutient le président sortant Amadou Toumani Touré lors de l’élection présidentielle malienne de 2007 et obtient 34 députés aux élections législatives qui ont suivi.

Le , le Parti malien pour le progrès social (PMPS Ciwara Ton), réuni en congrès extraordinaire à la Maison des jeunes à Bamako, décide de se dissoudre dans l’URD. Le PMPS, créé en 1991, était présidé par Moriba Samaké[1].

Les 17 et , l'Union pour la république et la démocratie investit Soumaïla Cissé comme candidat à l'élection présidentielle[2].

L’URD, longtemps présidée par Younoussi Touré, est, depuis 23 novembre 2014, menée par Soumaila Cissé.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux de l'URD depuis 1992
Année Élection Scores et observations
2004 Élections communales 1636 conseillers
2007 Élection des conseillers nationaux 13 conseillers (sur 75)
2007 Élection présidentielle Membre de l’Alliance pour la démocratie et le progrès qui a soutenu la candidature d’Amadou Toumani Touré
2007 Élections législatives 34 (sur 147)
2009 Élections communales 2173 conseillers[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Partis : le PMPS se fond dans l’URD, L’Essor, 8 avril 2008
  2. Amadou Coulibaly, « L'URD et la présidentielle : Soumaïla Cissé investi candidat », Le Malien,‎ (lire en ligne)
  3. Mali, Ministère de l’administration territoriale et des collectivités locales, Nombre de conseillers communaux obtenus par partis, 2009 « http://www.matcl.gov.ml/IMG/pdf/NBConseiller.pdf »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)

Lien externe[modifier | modifier le code]