Bosguérard-de-Marcouville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bosguérard-de-Marcouville
Bosguérard-de-Marcouville
Le château de la Mésangère  Inscrit MH (2008).
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Bernay
Canton Bourgtheroulde-Infreville
Statut Commune déléguée
Maire délégué Michel Carbonnier
2017-2020
Code postal 27520
Code commune 27092
Démographie
Gentilé Bosguevillais
Population 610 hab. (2014 en augmentation de 5.35 % par rapport à 2009)
Densité 51 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 16′ 45″ nord, 0° 51′ 06″ est
Altitude Min. 98 m
Max. 173 m
Superficie 12 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Les Monts du Roumois
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 15.svg
Bosguérard-de-Marcouville

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 15.svg
Bosguérard-de-Marcouville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Bosguérard-de-Marcouville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Bosguérard-de-Marcouville

Bosguérard-de-Marcouville est une ancienne commune française située dans le département de l'Eure en région Normandie.

Elle est une commune déléguée des Monts du Roumois depuis le .

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Bosguérard-de-Marcouville[1]
Berville-en-Roumois Grand-Bourgtheroulde (comm. dél. de Bourgtheroulde-Infreville)
Saint-Denis-des-Monts Bosguérard-de-Marcouville[1] Saint-Pierre-du-Bosguérard
Houlbec-près-le-Gros-Theil, Le Bosc-du-Theil (comm. dél. du Gros-Theil) La Haye-du-Theil

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Il semble que le château fort de Marcouville appartenait aux puissants seigneurs du Thymerais. D'après les textes[2], la forteresse appartenait à Gervais Ier, seigneur de Châteauneuf-en-Thymerais. Son fils Hugues II, qui avait épousé Abérée, fille de Robert, comte de Meulan avait embrassé les intérêts de Guillaume Cliton. Il fut fait prisonnier lors de la bataille de Bourgtheroulde en 1124.

La commune a été formée en 1844 par la réunion de Marcouville et de Saint-Denis-du-Boscguérard.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Bernadette Langlois    
2001 31/12/2016 Michel Carbonnier DVG Retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 610 habitants, en augmentation de 5,35 % par rapport à 2009 (Eure : 2,59 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
690707776769706642667817702
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
654660677665645609627585497
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
539533512476414401399453440
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
435398400431489481573603610
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Site classé[modifier | modifier le code]

  • Le château de la Mésangère et son parc[13] avec la grille en fer forgé, sept statues en pierre ou marbre, le pont de pierre, les douves et sauts de loup, les sept avenues partant du rond-point du Zéphyr de Flore et l’avenue latérale conduisant à la « Tonnelle du Roi Jacques » Logo des sites naturels français Site classé (1925)[14].

Site inscrit[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Communes » activée ».
  2. Mémoires historiques sur la ville d'Alençon et sur ses seigneurs, Volume I, p. 167 par Pierre Joseph Olodant-Desnot.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. « Château de la Mésangère (également sur commune de Saint-Pierre-du-Bosguérard) », notice no PA27000074, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. [1] Le dire de l'architecte des bâtiments de France, n° 99, décembre 2015. Illustrations du château classé.
  9. JORF n°0095 du 22 avril 2016 page 268 texte n° 55 Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2015
  10. « Château », notice no IA00018421, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. « Église Saint-Denis », notice no IA00018420, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  12. « Manoir », notice no IA00018422, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. Notice no IA00018419.
  14. « Le château de la Mésangère à Bosguérard-de-Marcouville, Saint-Pierre-de-Bosguérard », sur Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Normandie (consulté le 13 juillet 2017).
  15. « Chêne à la Vierge », sur Carmen - L'application cartographique au service des données environnementales (consulté le 6 août 2018).
  16. Legendre, Bougourd,, Auguste et Cécile Bougourd, du paysage normand à l'orientalisme, Pont-Audemer, Musée Alfred-Canel, , 102 pp. p. (ISBN 978-2-918923-06-0), page 81

Liens externes[modifier | modifier le code]