Boëdic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Île de Boëd.
Île de Boëdic
Boedig (br)
Chapelle à la pointe Ouest de l'île.
Chapelle à la pointe Ouest de l'île.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Îles du golfe du Morbihan
Localisation Golfe du Morbihan
Coordonnées 47° 36′ 53″ N, 2° 46′ 47″ O
Superficie 0,11 km2
Point culminant non nommé[1] (9 m)
Géologie Île continentale
Administration
Statut Île privée

Commune Séné
Département Morbihan
Région Bretagne
Démographie
Population 2 hab.
Densité 18,18 hab./km2
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+01:00

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

(Voir situation sur carte : Morbihan)
Île de Boëdic
Île de Boëdic

Géolocalisation sur la carte : golfe du Morbihan

(Voir situation sur carte : golfe du Morbihan)
Île de Boëdic
Île de Boëdic
Îles en France

L'île de Boëdic est une petite île privée de France, située dans le golfe du Morbihan et dépendant de la commune de Séné, dans le Morbihan.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'île de Boëdic, d'une superficie de onze hectares[2], avec un point culminant à 9 m[3] d'altitude, est située au nord du golfe du Morbihan, à l'Est de l'embouchure du chenal d'entrée de la rivière de Vannes[4] qui sépare sa pointe Ouest du hameau de Roguédas, à Arradon. De forme oblongue, elle est parallèle à la presqu'île de Séné, face au village de Langle, dont elle est séparée par un espace marin, comportant un chenal en son centre, d'environ 350 mètres de large. Sa pointe Est fait face à la pointe Ouest de l'île de Boëd. Sa côte Sud fait face à la pointe de Béluré, au nord de l'île d'Arz.

Elle comprend plusieurs bâtiments dont une chapelle qui sert de repère aux marins à la pointe Ouest de l'île.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Boëdic semble être dérivée du mot breton Boem ou Boed qui désigne un sillon fraîchement retourné, littéralement le nom breton peut se traduire par l’île du sillon ou l’île en friche et son diminutif Boëdic[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le cadastre de 1845[6] recense plusieurs bâtiments édifiés sur l'île : à l'Ouest on trouve une chapelle et un bâtiment appelé « le couvent », des entrepôts sont situés à l'Est.

En 1897[7], la demande d'occupation du domaine public maritime pour l'agrandissement de l'ancienne cale de l'île, émanant de Charles Panckouke, est acceptée par le service des Ponts et Chaussées. Cette cale étant notamment utilisée pour la surveillance de la côte. En 1911[8] une photo montre le « château » appartenant à Charles Panckouke, un parisien. En 1913[7] c'est Maurice Blondel qui reprend la concession de la cale et y effectue des travaux pour l'agrandir.

Philippe de Broca y tourne en 1978 des scènes du film Le Cavaleur sorti en 1979[9],[10].

Après avoir appartenu à la famille Breux-Lelong elle devient, en septembre 2010, la propriété de l'avocat parisien Olivier Metzner, spécialiste reconnu du droit pénal des affaires[11],[12] pour la somme de 2,5 millions d'euros[13]. Ce dernier la remet en vente en novembre 2012[14]. Dans la matinée du 17 mars 2013, il est retrouvé mort sur une plage de l'île[15]. Elle est rachetée en 2015 par Christian Latouche[16].

Statut[modifier | modifier le code]

Boëdic est une île privée dépendant administrativement de la commune de Séné.

Patrimoine construit[modifier | modifier le code]

Le moine de l'île Boëdic

L'île comporte plusieurs constructions de diverses époques.

La cale[7] qui permettant l'accès en bateau, elle est établie à la pointe nord-ouest de l'île. Elle est composée d'un môle long de 38 m et large de 3 m, encadré par deux rampes facilitant les embarquements et débarquements quelle que soit la hauteur de la marée. C'est un ouvrage dépendant du domaine public maritime.

Le château[8], une villa de la fin XIXe ou début XXe siècle, est bâti dans la partie sud de l'île. Il est composé de trois éléments : une tour de base carrée adossée à deux élévations de deux étages sur bases rectangulaires. L'ensemble est couvert par des toitures en ardoise. Il fait partie du domaine privé de l'île.

La chapelle à la pointe Ouest de l'île qui sert de repère aux marins.

La ferme, une longère ennoblie par une tourelle rectangulaire. Elle date sans doute du début du XIXe siècle. Elle aurait remplacé un manoir, siège de la vieille seigneurie de Boëdic (mentionnée par Ch. Floquet).

L'île est aussi connue pour son rocher insolite, dit le Moine, qui a été sculpté par des ouvriers au XIXe siècle[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cette altitude de 9 mètres est atteinte en un endroit de l'île.
  2. Marc Robin, « Deux îles à vendre dans le golfe du Morbihan », sur Ouest France, (consulté le 3 décembre 2010).
  3. Ernest Desjardins, Géographie historique et administrative de la Gaule romaine, Volume 1, Hachette et cie, 1876, p. 299 extrait en ligne (consulté le 3 décembre 2010).
  4. Jean Ogée, Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne, dédié à la nation bretonne : A-L, Mollieux, 1845, p. 373 intégral en ligne (consulté le 3 décembre 2010).
  5. Traduction du nom de nos îles
  6. Site Glad, Écarts de pêcheurs de Langle, de Bellevue, de Barrarac'h et île de Boëdic lire en ligne (consulté le 3 décembre 2010).
  7. a, b et c Site Glad, Cale de l'île de Boëdic lire en ligne (consulté le 3 décembre 2010).
  8. a et b Site Glad : le portail des patrimoines de Bretagne, Château de Boëdic lire en ligne (consulté le 3 décembre 2010).
  9. Maël Fabre, « Golfe du Morbihan. L'île Boëdic d'Olivier Metzner en passe d'être vendue », Ouest-France, 1er octobre 2014.
  10. Fiche Le Cavaleur, Ciné-Ressources.
  11. Maël Fabre, « Un ténor du barreau nouveau maître de l'île », Le Télégramme, 30 septembre 2010.
  12. « La guerre des îles », Marianne, 25 septembre 2010.
  13. Patrick Certain, « L'île de Boëdic trouve acheteur à 2,5 millions d'euros », Ouest France 17 septembre 2010.
  14. Louis Laroque, « Me Olivier Metzner vend son île bretonne », Le Point, 21 novembre 2012.
  15. « L'avocat Olivier Metzner retrouvé mort », Libération, .
  16. Quentin Périnel, « L’île bretonne de Me Metzner a trouvé un nouveau propriétaire », Le Figaro, 30 septembre 2015.
  17. Florence Saugues, « Boëdic, l’île de toutes les légendes », Paris-Match, 18 mars 2013.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :