Île Bailleron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Île Bailleron
L'arbre mort.
L'arbre mort.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Îles du golfe du Morbihan
Localisation Golfe du Morbihan
Coordonnées 47° 34′ 35″ N, 2° 44′ 53″ O
Superficie 0,06 km2
Point culminant non nommé[1] (11 m)
Géologie Île continentale
Administration
Statut Réserve naturelle

Région Bretagne
Département Morbihan
Commune Saint-Armel
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+01:00

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Île Bailleron
Île Bailleron

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Île Bailleron
Île Bailleron

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

(Voir situation sur carte : Morbihan)
Île Bailleron
Île Bailleron

Géolocalisation sur la carte : golfe du Morbihan

(Voir situation sur carte : golfe du Morbihan)
Île Bailleron
Île Bailleron
Îles en France

L'île Bailleron, est une petite île située à l'est du golfe du Morbihan, elle fait partie du territoire de la commune de Saint-Armel en Bretagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'île Bailleron, d'une superficie d'environ 6 hectares, est située dans la partie Est du golfe du Morbihan à proximité de l'île Tascon et du village de Lasné sur la commune de Saint-Armel.

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'île Bailleron s'appelait au XVIIIe siècle, Enez Balleran[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1946, un industriel parisien achète l'île pour en faire un lieu de villégiature. Elle possède deux bâtiments qui étaient utilisés par une famille vivant en partie avec des produits d'une petite exploitation agricole comprenant un potager et des animaux d'élevage.

L'île est rachetée, avec l'aide d'une donation, par l'université de Rennes en 1959[3]. Elle prévoit d'y réaliser des recherches sur le monde marin et de l'accueil universitaire. En 1960 elle fait installer l'eau courante et l'électricité par des liaisons avec les réseaux du continent et, en 1961, l'île est équipée d'un réservoir d'eau et d'un moyen d'épuration des eaux usées.

Dans les années 1970 a lieu la construction du laboratoire consacré au milieu marin de la station biologique[3],[4]. En 1997 la rupture du câble d'alimentation électrique, impose une reprise totale de l'installation avec mise aux normes et ajout d'un groupe électrogène.

Statut[modifier | modifier le code]

Réserve ornithologique

Patrimoine construit[modifier | modifier le code]

L'île comporte plusieurs bâtiments et équipements répartis dans sa moitié Nord. Outre les deux maisons dénommées habitation principale et secondaire qui datent d'avant 1946, elle dispose d'un laboratoire et un garage, ces équipements utilisés par la station. Il existe également une ancienne maison de gardien située à l'extrémité Nord de l'île, à proximité de la cale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cette altitude de 11 mètres est atteinte en un endroit de l'île.
  2. [1]
  3. a et b Pauline Capmas-Delarue, « Les trésors cachés des universités : Rennes 1, son île et ses collections », dans Educpro, 24 octobre 2013, consulté sur www.letudiant.fr le 27 octobre 2013
  4. Station biologique de Bailleron

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Arnaud Bossis, Fabien Duhamel, Étienne Dupoux, Maël Lissonet, Emmanuelle Martin et Luc Toutous, Proposition pour l'amélioration du bâti sur l'île de Bailleron (Morbihan), rapport, Maîtrise des sciences et techniques « aménagement et mise en valeur durable des régions », Université de Rennes 1, janvier 2006. (intégral pdf)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :