Blind Faith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blind Faith (homonymie).
Blind Faith
Description de cette image, également commentée ci-après
Blind Faith en 1969.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Blues rock, hard rock, British blues
Années actives 1969
Labels Polydor, Atlantic Records, RSO
Composition du groupe
Anciens membres Eric Clapton
Steve Winwood
Ginger Baker
Ric Grech (†)

Blind Faith est un groupe rock britannique, originaire de Surrey, en Angleterre. Il est formé en 1969 par Eric Clapton (ex-Cream) et Steve Winwood (ex-Traffic), à la suite de la séparation de leurs anciens groupes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts[modifier | modifier le code]

Eric Clapton en concert en Suisse (1977).

La création du groupe se fait en 1969 à Londres[1], en improvisant et en travaillant sur de nouvelles idées musicales dans la maison de Clapton dans le Surrey. À l'initiative de Winwood, Ginger Baker, l'ancien batteur de Cream, est invité à les rejoindre pour des enregistrements en studio. Ric Grech, bassiste du groupe Family qu'il quitte en pleine tournée, est également invité. Enfin, le producteur Jimmy Miller se joint à eux pour encadrer les enregistrements.

La nouvelle de la formation du groupe a créé une vague d'excitation dans le public et un concert gratuit est organisé à Hyde Park (Londres) le . La presse rapporte que le répertoire réduit du groupe avait déçu la foule de 100 000 personnes qui s'attendait également à entendre des chansons de l'époque Cream et Traffic. L'enregistrement de l'album continuait et est suivi par une courte tournée en Scandinavie, puis aux États-Unis du 12 juillet (New York, Madison Square Garden) au 24 août (Hawaii) avec, entre autres, Free et Delaney and Bonnie.

La réaction du public aux États-Unis fut similaire à celle reçue au Royaume-Uni et le groupe se mit à rejouer quelques titres de Cream et de Traffic pour apaiser l'auditoire. Le groupe se sépare immédiatement après cette tournée. Deux raisons principales sont avancées : d'une part le groupe ne voulait pas devenir un pastiche de Cream et d'autre part Eric Clapton s'est lié pendant la tournée avec les membres du groupe Delaney and Bonnie qui assurait la première partie de Blind Faith, ce qui l'a progressivement éloigné du projet initial avec Steve Winwood. Eric Clapton rejoindra d'ailleurs par la suite en concert Delaney and Bonnie avec lequel il enregistrera On Tour with Eric Clapton.

Blind Faith[modifier | modifier le code]

Le groupe sort un seul album, Blind Faith, en août 1969, comportant six titres. Ce disque amène d'ailleurs une controverse puisque la pochette de l'album présentait une fillette de 14 ans dénudée tenant une maquette d'avion dans ses mains[2],[3]. Certains percevront cette maquette d'avion comme ayant une allure vaguement phallique[4]. La version américaine comprendra une version de la couverture différente[2]. L'album est certifié disque de platine avec plus d'un million d'exemplaires vendus[5].

À la fin 2005 parait un coffret bootleg de six disques, chacun consacré à un concert de leur unique tournée, notamment celui au Madison Square Garden. Intitulée Compensation for Betrayal, cette collection réunit presque tous les enregistrements live laissés par le groupe. Moins celui de Hyde Park, publié par contre en DVD (officiel) en 2006.

Retour de Clapton et Winwood[modifier | modifier le code]

En juillet 2007, Clapton et Winwood jouent ensemble pour une performance à la deuxième édition du Crossroads Guitar Festival, organisé au Toyota Park Center de Bridgeview (Illinois), où le duo joue plusieurs morceaux de Blind Faith[6]. Cette performance inspire les deux pour trois concerts au Madison Square Garden organisés les 25, 26 et 28 février 2008. Ils jouent quatre chansons de Blind Faith. Leur groupe comprend Willie Weeks à la basse, Ian Thomas à la batterie et Chris Stainton aux claviers. Un DVD-double CD de ces performances sont publiés en 2009.

Winwood et Clapton reviennent pour cinq concerts au Royal Albert Hall de Londres entre le 26 mai et le 1er juin 2011. Puis ils effectuent ensuite une tournée de 15 dates au Japon entre le 17 novembre et le 10 décembre 2011.

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Rock-Lexikon / Barry Graves; Siegfried Schmidt-Joos; Bernward Halbscheffel, Einmalige Sonderausgabe, Reinbek bei Hamburg: Rowohlt-Taschenbuch-Verlag, 2003, Bd. 1, page 115.
  2. a et b (en) Romanowski, Patricia (2003). Rolling Stone Encyclopedia of Rock and Roll, Rolling Stone Press, (ISBN 0-671-43457-8).
  3. (en) « about BLIND FAITH », Bobseidemann.com (consulté le 13 septembre 2011).
  4. (en) Stephen Smith, « Steve Winwood Fans' Site: Collaborations & Sessions: Collaborations », Winwoodfans.com (consulté le 13 septembre 2011).
  5. (en) RIAA - Gold & Platinum Searchable Database, riaa.com.
  6. (en) « Eric Clapton – Crossroads Guitar Festival 2007 (ARMS 139/140/141 PR) », sur collectorsmusicreviews.com (consulté le 13 février 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]