Rebop Kwaku Baah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rebop Kwaku Baah
Description de cette image, également commentée ci-après
Rebop Kwaku Baah en 1973
Informations générales
Nom de naissance Anthony Kwaku Baah
Naissance
Konongo (Côte-de-l'Or)
Décès (à 38 ans)
Stockholm (Suède)
Instruments Percussions
Années actives 1971 - 1983

Anthony "Rebop" Kwaku Baah est un percussionniste ghanéen né le à Katongo au Ghana, et mort le à Stockholm (Suède). Il est surtout connu pour avoir fait partie des groupes Traffic et Can.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir rencontré Traffic lors d'une tournée en Suède, il rejoint le groupe en 1971. Il travaille alors sur les albums Welcome to the Canteen, The Low Spark of High Heeled Boys, Shoot Out at the Fantasy Factory et On the Road avec le groupe anglais. En parallèle, il enregistre ses propres albums et participe en 1973 à l'album Eric Clapton's Rainbow Concert d'Eric Clapton.

Après la séparation définitive de Traffic en 1974, il joue sur le premier album de Steve Winwood en 1977, puis rejoint, en compagnie du bassiste Rosko Gee, le groupe de rock allemand Can,, avec qui il jouera jusqu'à sa séparation 1979. Il apparaît néanmoins sur les albums Saw Delight, Out of Reach et Can.

En 1983, il collabore avec le groupe Zahara pour un album, toujours en compagnie de Rosko Gee, mais meurt peu de temps après, d'une hémorragie cérébrale, en plein concert à Stockholm. Son album, Melodies in a Jungle Mans Head, sortira à titre posthume, bien qu'inachevé.

Discographie[modifier | modifier le code]

Solo[modifier | modifier le code]

Avec Traffic[modifier | modifier le code]

Avec Can[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]