Beuvezin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Beuvezin
Beuvezin
Photo du village de Beuvezin en 2012.
Blason de Beuvezin
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Toul
Canton Meine au Saintois
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Colombey et du Sud Toulois
Maire
Mandat
Hervé Mangenot
2014-2020
Code postal 54115
Code commune 54068
Démographie
Population
municipale
97 hab. (2016 en diminution de 16,38 % par rapport à 2011)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 22′ 48″ nord, 5° 57′ 35″ est
Altitude Min. 343 m
Max. 495 m
Superficie 7,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Beuvezin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Beuvezin

Beuvezin est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Fig 1 - Beuvezin (ban communal)

Village à flanc de coteau, le bourg de Beuvezin prend place dans une vallée creusée par le ruisseau de Vicherey sur plus de 3.5 Km[1] ( le Jard), sur le plateau ou prend naissance, plus au nord, la rivière de l'Aroffe. D’après les données Corine land Cover, le ban communal de 764 hectares comprend en 2011, plus de 47 % de terres arables et de prairies, près de 51 % de prairies, et seulement 1.5 % de forêts[2].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Beuvezin
Vicherey
Vosges
Tramont-Lassus Fécocourt
Vicherey
Vosges
Beuvezin Grimonviller
Maconcourt
Vosges
Aboncourt (Meurthe-et-Moselle) Aboncourt (Meurthe-et-Moselle)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les différentes orthographes du nom de ce village ont été analysées par l'instituteur de Tramont-Saint-André, M Pernot, dans une note publiée par la société savante de Nancy : Buvisin (1288), Buevezaing (1371), Beuvezain-lez-Vicherey (1593), Beuvezin (1793)[3]. Il ne faut pas la confondre avec la commune proche de Pleuvezin (Vosges).

Le dictionnaire topographique de la Meurthe cite un écart :

GANARD (LE), Moulin, commune de Beuvezin[4], mais au moins 2 autres moulins sont visibles sur les cartes IGN de 1820-1866[5], dont peut-être HAMEREL (LE), Min, Cne de Beuvezin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Présence gallo-romaine en de nombreux endroits de la commune. On a découvert en 1856, dans une sorte de grotte, un récipient contenant plusieurs centaines de pièces de monnaie romaines. Ce trésor a sans doute été enfoui lors de l’invasion barbare en 276. En effet, Le répertoire archéologique de Meurthe (Beaupré) signale de nombreuses découvertes attestant de l'occupation ancienne du territoire communal :

«Au lieu-dit Sur les Puits, pointes de dards et de flèches  en silex, monnaies, tuiles romaines, etc. Des trouvailles  analogues ont été faites Sur le Launaud, le Hinchamp, en  Touche-bœuf, Sur le Grand-trait, sur Gremiroche.  En creusant vers 1800, au lieu-dit Sur la  Louvière, à 1 kilomètre du village, on trouva dans  un chaudron d'airain, suivant les uns 200 pièces de  monnaies romaines en argent et en bronze, suivant les autres 800 pièces...  »[6]

Etienne Dominique Olry a fait don au musée lorrain d'un fragment de flute gallo-romaine, ainsi que de monnaies d'origine inconnue[7].

Anecdote[modifier | modifier le code]

Le 29 octobre 1910, le journal la Croix rapporte :

«M. l'abbé Gegout, curé d'Aboncourt et de Beuvezin (Meurthe-et-Moselle), condamné à l'amende pour interdiction de certains manuels scolaires,a été arrêté et écroué à la prison de Toul pour purger la contrainte par corps[8].  »

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Michel Thirion    
mars 2008 En cours
(au 16 avril 2014)
Hervé Mangenot    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[10].

En 2016, la commune comptait 97 habitants[Note 1], en diminution de 16,38 % par rapport à 2011 (Meurthe-et-Moselle : +0,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
328302321292306347336344354
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
351367316325325305281280262
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
259247217210196185145142155
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2016
15315214012612511312010097
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Beuvezin possédait plusieurs moulins , et d’après les historiens, (Grosse, Lepage) l’activité était assez florissante au XIXe siècle :

«  Surf. territ.:  629 hect. en terres lab., 56 en prés, 15 à 36 en bois. L'hectare semé en blé peut rapporter 10  hectol., en orge et en avoine 9, en seigle 10. On y élève principalement des chevaux. II y a, dans cette commune, une fonderie de fonte de seconde fusion»[13],[14]

Secteur primaire ou Agriculture[modifier | modifier le code]

Le secteur primaire comprend, outre les exploitations agricoles et les élevages, les établissements liés à l’exploitation de la forêt et les pêcheurs.

D'après le recensement agricole 2010 du Ministère de l'agriculture (Agreste[15]), la commune de Beuvezin était majoritairement orientée [Note 2] sur la production de bovins  (auparavant production de bovins et de lait ) sur une surface agricole utilisée[Note 3] d'environ 951 hectares (surface cultivable communale) en hausse depuis 1988 - Le cheptel en unité de gros bétail s'est renforcé de 1130 à 1340 entre 1988 et 2010. Il n'y avait plus que 9  exploitation(s) agricole(s) ayant leur siège dans la commune employant 15 unité(s) de travail[Note 4]. (17 exploitations en 1988)

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Félix Emmanuel Guilgot, maître de forge
  • Messieurs Lasson et Salmon, maîtres de forges à Abainville (Meuse)

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Beuvezin (Meurthe-et-Moselle).svg

Les armoiries de Beuvezin se blasonnent ainsi :

Tranché d'azur à la roue de moulin d'or et d'argent à sept pals ondés d'azur à l'écusson d'argent chargé d'une croix de gueules brochant sur les pals.
Blason adopté par la commune en octobre 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • G. Hamm, Carte Archéologique de la Gaule. 54. La Meurthe-et-Moselle, Paris, 2005.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.
  2. Orientation technico-économique de la commune :  production dominante de la commune, déterminée selon la contribution de chaque surface ou cheptel de l'ensemble des exploitations agricoles de la commune à la production brute standard.
  3. Superficie agricole utilisée : superficies des terres labourables, superficies des cultures permanentes, superficies toujours en herbe, superficies de légumes, fleurs et autres superficies cultivées de l'exploitation agricole.
  4. Unité de travail annuel : mesure  en équivalent temps complet du volume de travail fourni par toutes les personnes intervenant sur l'exploitation. Cette notion est une estimation du volume de travail utilisé comme moyen de production et non une mesure de l'emploi sur les exploitations agricoles.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « JEUX DE DONNEES DE REFERENCE », sur http://www.sandre.eaufrance.fr
  2. « Fiche Ma Commune - SIGES Rhin-Meuse - ©2019 », sur sigesrm.brgm.fr (consulté le 15 octobre 2019)
  3. Société d'archéologie lorraine Auteur du texte et Comité du Musée lorrain (Nancy) Auteur du texte, « Journal de la Société d'archéologie et du Comité du Musée lorrain », sur Gallica, (consulté le 14 octobre 2019) : « « Notes sur les noms de Beuvezin et de Pleuvezain, et sur Frédéric de Pluvoise, évêque de Metz », »
  4. Henri Lepage, Dictionnaire topographique du département de la Meurthe, Paris, Imprimerie impériale, 1862
  5. « Cartes anciennes | IGN - Espace professionnel », sur professionnels.ign.fr (consulté le 15 octobre 2019)
  6. Jules Beaupré, Répertoire archéologique pour le département de Meurthe-et-Moselle : époques préhistoriques, gallo-romaine et mérovingienne, A. Crépin-Leblond, (OCLC 26749408, lire en ligne), p. 28
  7. G. Hamm, Carte Archéologique de la Gaule. 54. La Meurthe-et-Moselle, Paris, 2005.
  8. Groupe Bayard Auteur du texte, « La Croix », sur Gallica, (consulté le 15 octobre 2019)
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  13. Société d'archéologie lorraine Auteur du texte et Musée lorrain (Nancy) Auteur du texte, « Le Pays lorrain : revue régionale bi-mensuelle illustrée / dir. Charles Sadoul », sur Gallica, (consulté le 14 octobre 2019) : « Dans le canton de Colombey, à environ 10 km de Sion, existait une vieille fonderie de deuxième fusion appartenant au sieur Félix Emmanuel Guilgot et sise à Beuvezin, sur un ruisseau, là où un moulin animait la soufflerie. »
  14. Le département de la Meurthe. Deuxième partie : statistique historique et administrative / publ... par Henri Lepage, (lire en ligne), p. 64
  15. « Ministère de l'agriculture et de l'alimentation - agreste - La statistique, l'évaluation et la prospective agricole - Résultats - Données chiffrées », sur agreste.agriculture.gouv.fr (consulté le 28 novembre 2019) : « Principaux résultats par commune (Zip : 4.4 Mo) - 26/04/2012 - http://agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/zip/Donnees_principales__commune.zip »