Bertrand Monthubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bertrand Monthubert
Bertrand Monthubert.jpg

Bertrand Monthubert au siège du Parti socialiste, mars 2009.

Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Directeur de thèse
Distinction
Bertrand Monthubert
Date de naissance
Profession mathématicien
Président de l’Université Toulouse III-Paul-Sabatier

Bertrand Monthubert, né le 1er août 1970 à Châtellerault, est un mathématicien et homme politique français. Ancien président de l'université Toulouse III-Paul-Sabatier, professeur des universités, il effectue sa recherche à l'Institut de mathématiques de Toulouse et enseigne à l'IUT de Tarbes. Son domaine de recherche est la géométrie non commutative.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bertrand Monthubert est ancien élève de l’École normale supérieure. Il soutint son doctorat à l'université Paris 7, puis son habilitation à diriger des recherches à l'université Toulouse-III-Paul-Sabatier.

Bertrand Monthubert fut le créateur, avec notamment Alain Trautmann, du site web de ce qui est devenu le mouvement « Sauvons la recherche ». En 2006, il succède à Alain Trautmann à la présidence de l'association.

En décembre 2008, il a été nommé secrétaire national à l'enseignement supérieur et à la recherche à la direction du Parti socialiste français[1],[2]. Il démissionne alors de la présidence de Sauvons la recherche[3].

En août 2011, il rejoint Arnaud Montebourg dans sa campagne pour la primaire citoyenne et s'en explique dans une tribune[4].

En 2012, candidat à la présidence de l’université Toulouse III-Paul-Sabatier[5] face au président sortant Gilles Fourtanier, il arrive largement en tête[6] et est élu président le 9 mai 2012[7]. Le 24 septembre 2015 Monthubert a officialisé sa démission à moins d'un an du terme de son mandat.

De 2015 à 2016, il est conseiller au Cabinet de Thierry Mandon, Secrétaire d'État à l'enseignement supérieur et à la recherche, chargé de la stratégie nationale de l'enseignement supérieur.

En juin 2016, il est nommé à la tête du comité du livre blanc de l'enseignement supérieur et de la recherche par la ministre de l'Éducation nationale de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem[8].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]